Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mélange d'antidépresseur et stupéfiants

Par kotkarma

Bonjour, Je viens de me faire prescrire un anti-dépresseur (Brintellix 5mg), je voulais savoir quels étaient les risques d'une consommation de drogues telles que l'ecstasie, la MDMA, ou la cocaïne durant le traitement. Je n'ai trouvé aucune information sur internet. Merci.

Mise en ligne le 26/03/2018

Bonjour,

Le médicament que vous venez de vous faire prescrire appartient à une nouvelle classe d’antidépresseurs, il ne sera donc pas très aisé de vous répondre précisément pour ce produit en interaction avec les stupéfiants que vous prenez.

Néanmoins ce que nous pouvons vous dire, c’est qu’habituellement les antidépresseurs (hors catégorie spéciale appelée IMAO qui ne correspond pas à votre traitement actuel à priori) ont pour conséquence d’augmenter les effets indésirables des substances amphétaminiques (ecstasy/MDMA). A titre d’exemple, on peut mentionner les insomnies, les contractions des muscles des mâchoires, la fièvre, l’agitation excessive, les mouvements incontrôlables, les éruptions cutanées, l’acné, ou le dérèglement du cycle menstruel.

A toutes fins utiles, nous vous précisons également que le mélange cocaine-amphétamines, accentue les effets de stimulation du système nerveux central, ce qui potentialise les risques d’hyperthermie, de déshydratation et de problèmes cardiaques.

Par ailleurs, la consommation de Cocaïne est particulièrement contre-indiquée pour les personnes souffrant de troubles psychiques.

Ce que l’on peut dire plus globalement, c’est qu’un traitement vous étant prescrit par rapport à une situation de dépression ne fait à priori pas bon ménage avec les substances que vous prenez. Son efficacité risque d’en être perturbée voire de générer d’autres effets difficilement prévisibles.

En dehors de ces renseignements d’ordres généraux, nous ne pouvons que vous conseiller d’aborder la question de ces consommations avec votre médecin prescripteur.

Nous restons à votre disposition si vous souhaitez échanger davantage sur vos difficultés.

Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter notre ligne téléphonique de Drogues Info Service au 0800 23 13 13 (service gratuit et anonyme  ouvert 7 jours sur 7 de 8h à 2h) ou notre aide par Tchat (service anonyme ouvert tous les jours de 14h à minuit).

Bien Cordialement

      

Retour à la liste