Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Risques de la cocaïne pour un diabétique

Par Profil supprimé

Bonjour, Mon copain prend depuis 4ans de la cocaïne à raison d'une fois toutes les deux semaines. Il est diabétique insulino-dépendant. Le problème de la cocaïne est un véritable tabou entre nous. J'essaie d'avoir des informations concernant les risques sur le long terme d'une telle consommation, lui me disant qu'ils sont faibles, moi considérant qu'ils sont extrêmement élevés. Qu'en est-il réellement ? Merci.

Mise en ligne le 22/02/2010

Bonjour,

Nous vous avons mis en lien, ci-dessous, une fiche synthétique sur la cocaïne dans laquelle vous pourrez lire les effets secondaires de ce produit.

Votre compagnon, ayant un diabète de type 1, sait qu'il est plus fragile vis-à-vis, notamment, des maladies cardiovasculaires et qu'il est plus sensible aux infections.

Par conséquent, même s'il n'en prend qu'une fois toute les deux semaines, même si cette rythmicité ne nous dit rien des quantités consommées (ni de la qualité du produit qui entre aussi en jeu), votre ami en consomme depuis 4 années. Sans aller jusqu'à affirmer que les risques qu'il prend sont "extrêmement élevés", ils ne sont toutefois pas nuls.

En effet, les risques liés à l'usage de la cocaïne (nous n'abordons pas ici ceux liés au mode de consommation) viennent s'additionner avec ceux liés au fait que votre ami est diabétique insulino-dépendant (DID).

Nous pouvons comprendre que la discussion entre vous autour de sa consommation soit difficile, chacun ayant une vision bien différente du produit, de sa consommation. En revanche, pour tenter de lever "ce tabou" qui risque de devenir néfaste dans votre couple, nous vous conseillons d'aller en discuter ensemble auprès d'un professionnel neutre et bienveillant, dans une consultation (anonyme et gratuite) spécialisée en toxicomanie. Nous vous avons mis deux adresses, ci-dessous, mais vous pouvez en trouver d'autres sur notre site dans la rubrique adresses utiles.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA La Corde Raide

6, place Rutebeuf
75012 PARIS

Tél : 01 43 42 53 00
Site web : www.lacorderaide.org
Secrétariat : Lundi: 9h-17h30. Mardi: 9h-18h - Mercredi: 13h-20h. Jeudi de 9h-20h. Vendredi de 9h-13h.
Accueil du public : Consultations gratuites, sur rendez-vous uniquement . Du 29 juin 2020 jusqu’à fin août, lundi et mardi 9h/17h – mercredi 13h/18h – jeudi 9h/18h et vendredi 9h/13h. L’accueil des patients se fera en présentiel uniquement et pour tous les professionnels.
Consultat° jeunes consommateurs : Sur rendez-vous: entretiens psychologiques, familiaux, thérapies familiales, consultations médicales- Groupe de parole pour les parents 1 mercredi/mois de18h à 20h. Lieu d'accueil sans rendez-vous le mercredi de 15h à 17h au 9 passage Gatbois (14-25 ans)
Substitution : Unité médicale pour la délivrance des traitements de substitution
COVID -19 : info du 15 juin : élargissement des horaires. Accueil présentiel privilégié mais consultations psychologiques téléphoniques restent possibles en cas de nécessité. ateliers de groupe suspendus jusqu'en septembre 2020

Hôpital Marmottan-Centre de Soins et d'Accompagnement des Pratiques Addictives

19, rue d'Armaillé
Hôpital Marmottan
75017 PARIS

Tél : 01 56 68 70 30
Site web : www.hopital-marmottan.fr
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 11h à 19h sauf jeudi : 12h à 19h.
Permanence téléphonique : 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations de préférence sur rendez-vous les mercredi: 14h-17h et jeudi: 14h-16h.
COVID -19 : accueil avec respect des gestes barrière - téléphoner avant de se rendre sur place

En savoir plus :

Retour à la liste