Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sevrage Codéine

Par Profil supprimé

Bonsoir. Mon copain m'a appris il y a maintenant 2 mois qu'il prenait des néocodions depuis 2ans. Il est tombé dedans sur les conseils d'une connaissance qui lui a dit que ces medicaments évitaient les bad trips apres la consommation d'ecstasy. L'ecstasy c'est terminé pour lui. Pas les Néo. Mais aujourd'hui, il a une bonne raison d'arreter (il est amoureux et veut se sortir de cette M****). Il pense pouvoir y arriver seul, en stoppant tout net. Je l'en crois capable, meme si on est tous les deux tres conscients que ca ne sera pas une partie de plaisir. Quels sont les risques d'un tel sevrage, et vers qui se tourner pour recevoir de bons conseils? Merci. Kevin.

Mise en ligne le 20/10/2009

Bonjour,

Votre copain a réussi à arrêter les ecstasy et souhaite désormais entamer un sevrage au néocodion.

Ce produit est, par sa nature, un opiacé dont les caractéristiques se rapprochent de la morphine.
Un usage régulier suscite une forte dépendance physique et expose donc à un syndrôme de manque en cas d'arrêt brutal des doses. Les symptômes de manque se caractérisent principalement par de l'anxiété, de l'irritabilité, des frissons et bouffées de chaleur, des sueurs, nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhées, mydriase (dilatation de la pupille) etc...

Il est donc conseillé pour éviter tous ces effets de diminuer progressivement les doses, d'autant que si l'arrêt brutal s'avère trop difficile à gérer, il y a un risque plus important de reprise de consommation.
Pour mettre en place ce sevrage dans les meilleures conditions, votre copain pourrait obtenir un suivi médical anonyme et gratuit au sein d'une consultation en toxicomanie (Centre Spécialisé de Soins pour Toxicomanes).

Vous trouverez dans la rubrique "Adresses utiles" de notre site, les lieux de consultation les plus proches de chez lui. 

Cordialement.

Retour à la liste