Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sevrage Skenan LP

Par audreync

Bonjour, Je prends du Skenan LP et du Durogesic depuis 2 ans (20mg le matin et 30mg le soir de Skenan LP + des patchs de Durogesic 25) pour des tendinites chroniques des deux épaules. Voyant mon état psycho au plus bas à cause de ces douleurs depuis 8 ans (j’ai 35 ans), c’est mon psychiatre qui me les a prescrit avec en parallèle des examens des épaules. La morphine ne me fait plus d’effet, j’ai réussi à arrêter les patchs et à descendre le Skenan LP à 10mg matin et soir depuis 1 mois. Je coupe maintenant les gélules en deux pour ne prendre que 5mg m et s. Mais je sens le manque qui me réveille la nuit et je finis par prendre 10mg. Tous mes médecins me rient au nez vu mon dosage, ils disent que c’est rien du tout... mais j’ai fais le test des dix aines de fois, c’est bien le manque qui me réveille (sueurs, douleurs musculaires, anxiété et bâillement). Je prends du lysanxia, du busiprone et du Laroxyl pour gérer mes crises d’angoisse liées au manque, mais rien à faire, la seule molécule qui me soulage c’est le sulfate de morphine... Que je suis bien sous morphine! Sérieusement, il y at’il une molécule qui peut se substituer à la morphine? Je pars en Thaïlande fin janvier 2019, mon but et donc de me sevrer d’ici la fin du mois. À vous lire,

Mise en ligne le 09/01/2020

Bonjour,

Les médicaments que vous prenez pour tenter de gérer l’angoisse ne peuvent à priori avoir d’effet sur les manifestations physiques du manque telles que vous les éprouvez. Les seuls produits pouvant supprimer le manque sont des produits de substitution aux opiacés, tels que la buprénorphine par exemple. Mais ce produit n'a pas d'action sur la douleur et il entraine une dépendance similaire à tous les opiacés.

Il n’est pas rare, comme vous en faites l’expérience, d’avoir du mal à se délester complètement d’un produit comme le Skenan, même à un dosage devenu minime. La diminution que vous avez opérée en un mois a été importante mais supportable apparemment. Il est possible que votre organisme ait besoin d’un palier suffisamment long à ce nouveau dosage de Skenan avant de pouvoir diminuer encore, sans éprouver de manque. C’est dans ce sens en tout cas que vont les recommandations pour éviter de souffrir du manque lors d’un sevrage à ce type de molécule.

Nous entendons et comprenons votre souhait de pouvoir partir en Thaïlande complètement sevré mais nous ne saurons vous dire si cela sera réalisable plus « confortablement » d’ici la fin du mois. Le temps qu’il faut à chacun pour passer de palier à palier sans que cela soit douloureux est réellement très variable. Le fait d’avoir ce projet de voyage, de le préparer puis de changer d’environnement et de casser vos habitudes pourrait d’une certaine manière vous aider. C’est ce que nous vous souhaitons en tout cas.

Si vous avez besoin de revenir vers nous, n’hésitez pas bien entendu. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit) ainsi que par Chat de 14h à minuit.  

Avec tous nos encouragements.

Cordialement.

Retour à la liste