Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sevrage brutal codeine

Par accrocodo

Bonjour consommatrice de codeine depuis 4 ans à raison de 8 à 16 comprimés de dafalgan codeine /j et en alternance 2 comprimés de tramadol lp lorsque le stock de codeine était épuisé..., je tente un sevrage brutal depuis 4 jours. J'ai à peu près tous les symptômes possible et je souhaiterais savoir combien de temps les sympromes physiques pouvaient durer svp? j'ai déjà tenté d'arrêter à plusieurs reprises sans succès nottament en tentant la diminution par paliers mais je ne me tiens jamais à la quantité prévue... l'impatience dans les jambes me rend dingue je suis à la limite de tout maisser tomber... merci pour votre réponse

Mise en ligne le 26/03/2019

Bonjour,

Vous êtes consommatrice de codéine médicamenteuse depuis 4 ans. Vous avez tenté plusieurs fois de vous sevrer en essayant une diminution progressive par paliers mais cela s'est avéré difficile pour vous.

Vous tentez actuellement un sevrage net, vous traversez le syndrome de sevrage et vous vous interrogez sur la durée des symptômes physiques. Nous comprenons bien la pénibilité des effets indésirables que vous devez traverser actuellement.

La durée est variable d'une personne à l'autre. Les symptômes se déclarent en général 24h après le début de l'arrêt et peuvent durer une dizaine de jours, avec un pic autour des 48h à 72h. Si le sevrage est ressenti de manière intense, il n'est cependant pas dangereux pour la santé. Cependant en cas de rechute, il faut absolument éviter de reprendre lors des premières prises les mêmes quantités qu'auparavant. Il existe un risque important de surdosage qui peut s'avérer dangereux, voir mortel.

Nous vous mettons en fin de réponse un lien vers une fiche qui reprend ces éléments de manière approfondie.

Si vous traversez toujours des difficultés à vous sevrer, il existe des lieux qui peuvent vous accompagner et vous soutenir dans cette démarche. Ce sont des Centres de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). L'accueil se fait dans un cadre gratuit et confidentiel par des professionnels (en général médecin addictologue, psychologue, infirmier). Ces professionnels sont bien au fait des difficultés à sortir d'une dépendance aux médicaments à base d'opiacés. Ils  pourront vous aider si vous les sollicitez. 

Nous vous mettons un lien pour faire une recherche de CSAPA près de chez vous.

Si vous souhaitez une orientation affinée ou échanger davantage de votre situation, vous pouvez contacter un de nos écoutants. Nous sommes accessibles tous les jours, par téléphone au 0 800 23 13 13 (anonyme et gratuit) de 8h à 2h du matin ou par le Chat de notre site Drogues Info Service de 14h à Minuit.

Bien cordialement.

En savoir plus :

Retour à la liste