Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Tachycardie

Par Vnsa31

Bonjour , alors voila j’aurais simplement besoin de comprendre et savoir ce qui s’est passé. Il y’a maintenant plus de 8mois je fumais régulièrement le soir à peut près la moitié d’un joint avec ma copine c’était devenu presque un « rituel » je partais quelques fois puis revenais et nous faisions toujours ça. Lorsque un jour je suis repartis une semaine chez mon copain comme d’habitude très souvent ou chez lui je ne fume pas de cannabis. Et en revenant je suis retourner chez ma copine et j’ai fumer seulement deux taff sur un joint. Quand je suis rentré chez moi je me suis mis dans mon lit et là mon Coeur a commencé à s’emballer alors j’ai paniqué. Morte de panique je suis allé réveiller ma mère qui m’a amenée a l’hôpital et au quel il m’ont dit que mon Coeur était a 147. Il m’ont donc donné de l’exomil. Et après peut être deux heures comme ça sa s’est arrêté. Depuis je ne fumais pas j’ai réessayé un jour seulement deux taff par peur que sa le refasse et cela s’est reproduit. Je suis retourné a l’hôpital. Aujourd’hui je n’est plus jamais refumer mais mon envie reviens parfois surtout au moment de fêtes. Et je me demander si Esce que je refumer cela ce repasserais ? J’ai refumer y’a peu de temps deux taff mais étant un peu ivre lors d’une boîte de nuit je n’est pas forcément fait attention à mon état. Pensez-vous que si je venais à refumer sans être ivre comme ça cela se repasserais ? Et puis-je en mourir de cet état ? Merci

Mise en ligne le 13/04/2022

Bonjour,

Vous nous expliquez qu’à la suite des deux dernières consommations de cannabis vous avez eu des symptômes de tachycardie qui vous ont amenés aux urgences. Néanmoins, vous ne nous précisez pas les conclusions faites par le médecin.

Il vous a été prescrit du lexomil. Ce médicament est une benzodiazépine anxiolytique prescrite pour le traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes (anxiété généralisée, crise d'angoisse...).

Nous en déduisons qu’il s’agissait d’un épisode d’anxiété ou une crise d’angoisse liés à la consommation de cannabis et qu’aucun trouble cardiaque avéré n’a été diagnostiqué.

Vous avez bien fait de vous rendre aux urgences pour évacuer tout risque possible pour votre santé.

Chaque personne peut réagir différemment lors d’une consommation de cannabis. Même un usager régulier de cannabis n’est pas à l’abri, tôt ou tard, de vivre une expérience désagréable du type malaises physiques, angoisses, bad trip (crise d’angoisse sous l’influence du cannabis)…

Différents facteurs doivent être pris en considération au moment de la consommation. D’abord, bien sûr la question du bien-être psychologique, c’est important de vérifier qu’émotionnellement vous ne traversez pas une période difficile.

Dans un second temps, il est également nécessaire de se soucier de sa forme physique, s’assurer d’être bien reposé, de s’être suffisamment alimenté, de ne pas être malade et de ne pas prendre de traitement médicamenteux, de ne pas consommer de l’alcool ou autres substances psychoactives. Tous ces éléments peuvent influencer négativement les effets du cannabis.

Le dernier facteur de risque est la qualité du produit consommé et les concentrations en THC (substance active du cannabis). Depuis quelques années, le cannabis présente de forts taux de THC ayant pour conséquence des mauvaises expériences et bad trip.

Ainsi, il est déconseillé pour les personnes anxieuses, déprimées ou qui vivent une période difficile de consommer une drogue, car le produit va exacerber et amplifier les émotions.

Mais parfois, il arrive aussi qu’en l’absence de tous ces éléments une personne réagisse mal au produit sans qu’il y ait de raison objective.

Par conséquent, il serait intéressant de vous questionner sur l’état dans lequel vous étiez au moment de la consommation.

Vous nous posez la question de savoir si les symptômes que vous avez ressentis peuvent de nouveau se manifester en consommant du cannabis. Nous ne pouvons que vous le déconseiller pour ne pas prendre le risque de vous sentir mal à nouveau. Personne n’est en mesure de vous assurer que ça ne se reproduise pas.

Dernier élément non sans importance, le fait d’appréhender que le malaise ne se répète est déjà une mise en condition qui peut vous être défavorable. On appelle cela une anxiété d’anticipation qui s’explique par la peur de se sentir mal.  

Et enfin pour répondre à votre dernière question concernant le risque de mourir. Rassurez-vous il s’agit d’un malaise lié à l’état psychologique et qui se répercute sur l’état physique. Il n’existe pas de risque mortel à partir du moment où vous avez fait le nécessaire en consultant un médecin. C’est une crise d’angoisse qui malmène votre organisme et la peur nourrit le malaise en augmentant les symptômes négatifs.

Nous vous transmettons en bas de page différents liens d’information sur le cannabis, les risques et complications ainsi que sur le bad trip.

Sachez qu’il existe des Consultations pour les Jeunes Consommateurs (CJC) qui accueillent les personnes de 12 à 25 ans souhaitant parler de leur consommation, des risques et difficultés. Médecin addictologue, psychologue et infirmier compétents dans les dépendances peuvent répondre à toutes vos questions.

Les consultations y sont bienveillantes, anonymes et gratuites.

Vous trouverez une adresse de CJC dans la ville de Toulouse.

Si vous ressentez le besoin de parler de votre situation avec un professionnel par téléphone, notre service est accessible au 0800 23 13 13 (appel gratuit et anonyme), 7j/7 de 8h à 2h ou par tchat de 8h à minuit.

Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes


CSAPA Clémence Isaure " La Maison "

42, rue des Champs Elysées
31100 TOULOUSE

Tél : 05 61 61 65 50
Site web : clemence-isaure.org
Secrétariat : Lundi et Jeudi 10h-18h - Mardi 13H30-18H, Mercredi 14h/18h, Vendredi 10H /17h.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultation sur rendez-vous sur place et possibilité de consultation avancée au Quartier du Miral, au CFA du Muret, Blagnac et Toulouse et au lycée Professionnel. Les RDV peuvent être pris en envoyant un sms au 07 88 56 15 26
COVID -19 : Accueil sur rendez-vous en présentiel avec respect des recommandations sanitaires.
Accueil du public : Les lundis, mercredis et jeudis toute la journée, les mercredis après-midi.

En savoir plus :

Retour à la liste