Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

accroc a la cocaine

Par kkdidi

je suis accroc a la cocaine depuis qq mois hier j ai tout avouer a mon homme mais je c que j ai perdu sa confiance je veux lui prouver que je l aime ainsi que mes enfants mais je ne c pa comment,comment puis je faire pour enlever cette merde de ma tete aidez moi?

Mise en ligne le 05/03/2010

Bonjour,

Nous comprenons votre détresse et les difficultés que vous vivez actuellement. Vous nous posez deux questions : Comment faire pour prouver à mon homme et mes enfants que je les aime? Et, comment faire pour "enlever cette merde de ma tête"?

Concernant la première, il ne nous semble pas que le fait d'être "accro" à la cocaïne ait remis en cause l'intensité de vos sentiments pour votre mari et vos enfants. D'ailleurs, nous tenons à souligner le courage dont vous avez fait preuve en annonçant vos difficultés à votre mari. En effet, cette annonce a du lui faire mal et vous même avez du surmonter votre culpabilité à son égard. Cependant, même si l'un et l'autre vous souffrez beaucoup, c'est bien à partir d'aujourd'hui que vous serez en mesure d'échanger sur vos sentiments respectifs ainsi que vos craintes. Vous lui avez caché vos difficultés durant plusieurs mois, mais le fait de les avoir "avouer" hier atteste de votre volonté de restaurer cette confiance ainsi que de votre besoin de soutien de sa part.

Pour ce qui est de l'addiction à la cocaïne, vous décrivez bien l'aspect psychologique de la dépendance et le fait qu'il soit très difficile de surmonter celle-ci. Vous désirez arrêter vos consommations. Pour celà il est important que vous soyez entourée et que vous vous sentiez soutenue. Il existe des centres spécialisés gratuits accompagnant les personnes présentant une addiction. Le lien figurant en bas de page vous indique le centre le plus proche de chez vous. Après un premier contact par téléphone, des médecins, psychologues, infirmiers, éducateurs,..., écouteront votre demande et vous proposeront les solutions les plus adaptées à votre situation. Ce centre propose également des groupes de paroles destinés aux proches de personnes dépendantes. Ceci pourrait convenir à votre mari et lui permettre d'exprimer son ressenti, de poser des questions et de rencontrer des personnes vivant des moments proches de ceux qu'il vit aujourd'hui.
Le fait que vous puissiez, l'un et l'autre, avoir des lieux et temps spécifiques pour parler de vos souffrances pourra vous aider à mieux vous retrouver au quotidien, en famille.

Notre service d'écoute téléphonique est également disponible pour tous deux si vous désirez échanger davantage (0 800 23 13 13, anonyme et gratuit depuis un fixe, 7jrs/7, de 8h à 2h).
Nous vous souhaitons bon courage dans votre parcours et vous assurons de notre soutien.

Bien à vous.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Centre de soins spécialisé en addictologie Le Square

31, rue Jean Souvraz
62300 LENS

Tél : 03 21 69 14 30
Site web : www.addicto-chlens.fr
Accueil du public : Lundi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30, du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30, 13h30 à 17h30.
Substitution : Tous les matins du lundi au vendredi de 9h30 à 11h30 (sauf le mercredi 8h30). Lundi 15h- 18h, mardi, jeudi 15h- 16h30 et vendredi 15h-16h30. Fermé le mercredi après-midi et le week-end.
COVID -19 : Pas d'accueil physique, permanence téléphonique du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, certaines consultations sont maintenues par téléphone.

Retour à la liste