Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

besoin d'aide

Par Profil supprimé

Bonjour, je vais être direct, mon conjoint se défonce avec un bang en faisant des souilles, genre agen le matin, à peut près toute les heures... J'essaye d'entamer le dialogue avec lui pour lui dire que ca le détruit à petit feu, mais bon... Soit disant il pense arrêter!! j'y crois pas... moi ca me fait du mal de le voir comme ca. Sa détruit notre relation. je lui ai demander de se soigner, mais il me dit que il le fera quand il aura le déclic... sa veut dire je sais pas quand? J'aimerais si vous pouviez me donner des adresse ou téléphone sur le département 35, car aujourd'hui je suis partie dans le sud en attendant qu'il se soigne.... Avec beaucoup d'intérrogation à savoir si il va franchir le pas? ou pas? Merci pour vos réponses.

Mise en ligne le 24/02/2011

Bonjour,

La manière qu'a votre conjoint de faire usage du cannabis peut apparaitre comme problématique.
Au delà d'une aide visant à arrêter le cannabis, il est fort possible qu'il ait besoin d'être aidé plus globalement. Il n'est effectivement pas anodin de fumer des bangs toutes les heures.

Avoir le "déclic" semble une formule toute faite qui peut vouloir dire un tas de choses: tout peut faire office de déclic à un moment donné. Ce moment paraît impossible à déterminer et cela peut prendre un certain temps car cela dépend d'un ensemble de facteurs, notamment psychologiques.

Vous trouverez dans le lien ci-dessous les coordonnées d'un lieu de consultation spécialisée à Rennes où votre conjoint pourrait se faire aider, s'il le souhaite. Les prises en charge y sont gratuites et confidentielles. Un accueil y est également proposé pour les personnes de l'entourage et, à ce titre, vous pourriez, vous aussi, y être soutenue et conseillée.

D'autres permanences existent dans le département, n'hésitez à nous joindre au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, 7/7, de 8h à 2) pour une orientation plus précise ou pour parler plus amplement de cette situation difficile que vous vivez.

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA L'Envol du Pôle Addictions Précarité de l'Hôpital Guillaume Régnier

4, boulevard de Strasbourg
35000 RENNES

Tél : 02 99 33 39 20
Site web : www.ch-guillaumeregnier.fr
Accueil du public : Consultations sur rendez-vous: Du lundi au vendredi 9h à 12h30 et de 14h00 à 18h.
Substitution : Usagers suivis au Csapa délivrance : du lundi au jeudi de 10h à 12h et vendredi de 10h à 11h00
COVID -19 : Accueil en présentiel sur rendez-vous avec respect des recommandations sanitaires.

Retour à la liste