Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

changement de personalité suite à la consomation

Par Profil supprimé

Bonjour, depuis plus de 2 ans je consomme régulièrement de l'alcool toutes les fin de semaine dans l'objectif premier d'être saoule parce que c,est le vendredi soir. Souvent lors de party organisés sans même qu'il y ait de raison pour fêter, autre que le simple fait que ce soit la fin de semaine. Il y a environ un an, j'ai commencé à faire du speed (amphétamine) en petite quantité, mais seulement à l'occasion des party la fin de semaine. J'ai toujours considéré que je consomait de façon responsable, je consome seulement la fin de semaine et sa n'influence pas l'école ou le travail, ni le reste de ma semaine. Le problème est que depuis plusieurs 3 mois environ, je commence à avoir des pertes de mémoire quand je bois, ce qui ne m'arrivait jamais avant. je perd litéralement le cap, je ne me souviens plus de rien. Par contres, mes amis ne trouve pas que j'ai l'air plus saoule que d'habitude et je me tiens toujours debout pas de problème, je ne vomi pas en fin de soirée non plus. Mes amis ont dit qu'à un certain point de la soirée, je changait complètement, je ne devenait plus moi même, comme si je changait de personnalité, et c'est à ce moment qu'habituellement je ne me souviens plus de rien. Ce qui est assez effrayant. J'ai peur que mon cerveau ait certaines séquelles, je ne sais pas si ce changement dans ma personnalitée quand je consome de l'alcool et des drogues est dirrectement liés à un problème avec ceux-ci ou si j'essaye de noyer un problème psycologique plus profond. J'ai peur, c'est assez effrayant de savoir que l'on peut changer autemps sans s'en rendre compte et je ne sais pas quoi faire. Une chose est certaine, je ne veux as arrêter completement de consommer, même réduire est difficile tellement c,est devenu une habitude et que tout mon entourage fait de même. merci de bien m'aider, me rassurer ou me diriger vers différentes ressources qui me sont offertes.

Mise en ligne le 13/11/2012

Bonjour,

Nous comprenons votre difficulté liée à l’alcool et nous comprenons que vos consommations étaient essentiellement festives ou qu’elles s’effectuaient dans un contexte particulier (fin de semaine).

En plus de l’alcool, vous avez commencé à consommer des amphétamines toujours dans un contexte de fête ou encore en fin de semaine. Vos consommations ne semblaient pas vous poser de problèmes dés lors qu’elles n’avaient aucune incidence sur votre santé ni dans votre vie sociale. Ce qui n’est, hélas, plus le cas puisque vous-même ou vos amis avez constaté votre changement de personnalité.

Nous ne pouvons pas mettre directement un lien entre vos consommations et ce qui vous arrive, nous ne pouvons pas non plus, exclure ce lien. Sachez aussi qu’il a été rapporté qu’une alcoolisation forte peut, effectivement, affecter la mémoire de la personne consommatrice mais que ce phénomène n’est pas irréversible. C’est dans cette logique que nous vous encourageons à consulter un médecin qui sera le mieux à se prononcer sur votre cas. Vous pourriez bénéficier alors d’une aide et peut-être avoir des réponses précises à vos interrogations.

Vous pourriez avoir d'autres informations en vous rendant à ce lien: http://www.toxquebec.com/ressources/centres-de-traitement.html

Bien cordialement.  

 

Retour à la liste