Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

deuxieme visite

Par Profil supprimé

bonjour je vous ai ecris il y as environ 1mois je suis de nouveau a bout de force!ce matin la police vient chez moi a 6h me question me parle come si j etais moi meme dans la drogue frappe a la porte comme des dingues (la honte pour mes voisins) je vais au commissariat je l atten toute la matinee je lui en veux tellement je le hait.....je me suis cru dans un film sirene girofare je ne suis pas de ce monde...pas moi!!!!!et on rentre chez lui enfin chez ses parents et il me dis qu il as eu le declic me dis qu il es desole qu il sent veux etc...et 5 minutes apres il recommence et as cette instant precis je ne crois plus en lui je le deteste autant que je l aime croyez moi j aimerai mourir que de tomber a chaque fois comme ca j ai peur de ne pas savoir me relever moi meme un jour ma vis ne prend plus de sens aucun peur de demain peur de tout des minutes du temps..j aimerai tant qu il y ai une solution une vrai une concrete une sur laquelle je puisse me reposer je voudrai etre dans un peu moins d un an car je quitte mon travail et je quitte ma region je pars loin d ici avec ou sans lui.j e n arrive pas a penser a moi ici je m oubli chaque jour je fatigue..j ai pris rendez vous comme vous me l avez consielle chez diese j ai rendez vous demain..c est bete mais ca me fait un peu de bien de vous ecrire vous dire ma situation.ce que j ai vecu aujourd hui va rester longtemps grave dans ma memoire.penser vous qu il es possible de lui faire rencontrer dans personnes qui ce sont sorti de cet enfer?si oui ou je dois m adresser?il me dis qu il as eu le declic.es ce que c est possible malgres qu il ai reconsommer?quand s arrete les rechutes.je ne pensai vraiment pas que c etait aussi dur pour lui et que ca aillai le devenir pour moi!!!!merci grace a vous je peux me confier sans retenu!

Mise en ligne le 21/05/2010

Bonjour,

A nouveau, nous tenons à vous féliciter de vos démarches. Nous comprenons qu'elles soient loin d'être aisées, mais nous savons également qu'elles pourront vous apporter un soutien qui semble aujourd'hui indispensable.
En effet, vous vous apercevez de la difficulté du parcours de soin en toxicomanie et des répercutions importantes sur l'entourage. Vous avez subi un épisode particulièrement violent dans lequel il a été difficile de gérer vos émotions ("je le déteste autant que je l'aime") ce qui est bien compréhensible.
Vos peurs concernant le futur et les conséquences sur vous même de la situation actuelle sont omniprésentes. Il paraît donc important que vous puissiez prendre du recul sur votre vécu afin de mieux vous déterminer sur ce que vous voulez et pouvez accepter de la part de votre compagnon. Nous espérons, à ce titre, que votre rendez-vous de ce jour vous aura apporté quelques éclaircissements.

Concernant les questions relatives à votre compagnon, il n'est pas possible de prédire si le "déclic" dont il parle l'amènera à ne plus jamais consommer. L'une des difficultés essentielles dans le parcours de soin en toxicomanie est qu'il s'inscrit dans le temps et par conséquent qu'il est souvent long. Il est également propre à chacun, et il est important que votre compagnon se saisisse lui même des opportunités dont il dispose. En revanche, il existe des groupes de parole de toxicomanes basés sur le modèle des alcooliques anonymes (les narcotiques anonymes). En bas de page vous trouverez les coordonnées qui vous permettront de trouver les lieux les plus proches de chez vous ainsi que les dates de rencontre.

Aujourd'hui, il nous semble que la priorité est à mettre sur votre propre existence, afin d'y voir "un peu plus clair" et de pouvoir retrouver votre capacité de choisir les directions répondant à vos aspirations profondes.

Evidemment, nous demeurons à votre disposition sur notre site ou au téléphone (0 800 23 13 13) si vous souhaitez échanger plus longuement.

Bien à vous.


 

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Narcotiques Anonymes

11 rue Mirbel
75005 PARIS

Tél : 01 43 72 12 72
Site web : www.narcotiquesanonymes.org
Permanence téléphonique : Tous les jours, 7 jours sur 7, de 9h à 22h00 - Entre 22h et 10h, laisser ses coordonnées sur le répondeur pour être rappelé le lendemain.
COVID -19 : Août 2021 : Les réunions ré-ouvertes en présentiel le sont dans le respect des précautions sanitaires recommandées et des gestes barrières.

Retour à la liste