Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

drogues et fugue

Par charline49

Bonjour, Merci de votre réponse. Mon fils est mineur. Nous avons déjà été dans un centre d'addictologie sur Lyon, ainsi que la maison des adolescents. Nous savons où il squatte, mais effectivement la police ne va pas le chercher. Nous avons également pris contact avec la maison du rhone et des éducateurs de rue. Des gens formidables mais qui n'arrivent plus à maintenir le contact avec lui. Nous avons un rendez vous avec un juge des enfants, et j'avoue être totalement déstabilisée par cela. Qu'est ce qui est le mieux pour lui, comment faire pour qu'il évacue toute cette colère qu'il a envers nous. Merci de votre retour

Mise en ligne le 27/05/2019

Bonjour,

Vous êtes effectivement dans une situation difficile puisque vous ne savez comment renouer avec votre fils qui est parti et avec lequel les relations sont très conflictuelles actuellement.

Nous ne savons pas si vous avez pris un rendez-vous avec le juge des enfants pour demander éventuellement une mesure de protection pour votre fils ou s’il s’agit d’une convocation pour « répondre » d’éventuels délits qu’il aurait commis.

Il nous semble que vous faites ce qui est le mieux actuellement, c’est-à-dire demander de l’aide aux services compétents. Même si votre fils pourrait, surtout avec le conflit qui vous oppose, mal prendre ce genre de demande de votre part, il vous appartiendra de lui expliquer que vous êtes inquiets et voulez le protéger.

Sans doute faut-il commencer par le plus urgent, sa sécurité, et apaiser progressivement vos relations dans un second temps. Ce temps pourra être celui d’un dialogue avec votre fils, médiatisé par un professionnel de l’Aide Sociale à l’Enfance ou par un magistrat.  

Si vous souhaitez que nous reprenions tout cela n’hésitez pas à nous recontacter par tchat via notre site (gratuit et anonyme) tous les jours de 14h00  à minuit ou au 0800 23 13 13 (Drogues Info Service, gratuit et anonyme, tous les jours de 08h00 à 02h00 du matin.

 Bien  cordialement    

Retour à la liste