Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

le cannabis et les personnes que l'on aime

Par Profil supprimé

le canabis et les personnes que l'on aime . « Bonjour , voila je suis en couple depuis bientôt 1 an et demi avec une jeune femme , l'amour est présent tout va bien , le seul problème est quelle fume du cannabis régulièrement donc matin midi et soir peut importe l'endroit ou la situation ,et cela la rend lunatique pour ainsi dire très méchante parfois pour un rien , étant moi même un ex-fumeur de cannabis cela est relativement dur pour moi de supporté cela , pas que je sois toujours addicte, mais surtout au niveau de ma santé car une seule bouffé de fumer me rend malade a en avoir des vertiges et de très forte nausée , donc dès les premiers moi de notre couple j'ai décidé de mettre un terme a son addiction en lui demandant de réduire , puis ensuite elle ma menti très longtemps , elle n'avais pas réduit , et puis je lui ai mis un ultimatum , donc le très clairement " le shit ou moi ?" elle m'a choisi , mais aujourd'hui j'apprend que sur 1 ans et demi de relation elle n'a arreter de fumer a peine 2 ou 3 mois ,je ne sais pas comment réagir a cette addiction étant moi meme un ex fumeur je peux comprendre ce quelle ressent mais je ne sais pas comment me battre contre sont addiction étant donner que tout sont entourage ( amical ) touche au cannabis voir des fois plus dangereux ,qui plus es elle re-fréquente une des personnes qui sont vraiment encré dedans et avec qui elle a commencé cette drogue , notre couple bat vraiment de l'aile , elle me dit quelle m'aime , je l'aime aussi plus que tout c'est d’ailleurs la raison de mon post sur ce site ,elle ne sait plus ou elle en est car elle me dit sans cesse que je la gonfle avec son addiction au " bédo " et que si je ne lui prenais pas autant la tete elle ne fumerais pas a ce point , mais je ne peux pas m'empecher de penser qu'elle ce ruine la santé qui plus es , elle ruine aussi ces études et notre vie de couple ... elle m'as annoncé ce weekend qu'elle voulait partir pour un séjour a amsterdam en voiture avec des amis donc aussi droguer , j'ai eu vraiment peur sur le coup et je lui ai exprimé , car ce sont des personnes très jeunes qui ont obtenue le permis depuis très peut de temps qui n'ont pas conscience des risques de la conduite sous l'emprise de ces substances , tout ce que je veux c'est son bonheur et sa bonne santé , et quand elle n'a pas eu sa dose de cannabis elle est maintenant d'une humeur massacrante , renfermer, colérique et a fleur de peau ... aidez moi s'il vous plait , je l'aime plus que tout au monde et je ne sais plus quoi faire pour qu'elle arrete ces conneries , sa famille est dépasser par la chose aussi et je ne sais pas quoi faire. si je ne la laisse pas fumer son joint je ne ferais plus parti de sa vie bien longtemps malheureusement , elle me la bien fait comprendre... comment faire pour qu'elle arrete de fumer mais sans que sa tue notre couple ???

Mise en ligne le 28/03/2012

Bonjour,

Vous souhaitez de tout coeur que votre petite amie cesse sa consommation de cannabis, en vain. Vous semblez très affecté par la situation et vous vous "battez" contre cette addiction à laquelle vous voulez mettre un terme. Mais il faudrait pour cela que votre petite amie soit d'accord, ce qui manifestement n'est pas le cas.

Vous le savez surement pour être passé par là, arrêter un produit dont on est dépendant, dont on a besoin, n'est pas chose facile. Il faut avant tout en avoir envie, et même quand l'envie est là, tout n'est pas joué pour autant. Si ce n'est pas déjà fait, nous vous encourageons à en parler, de la façon la plus posée possible, avec elle. Tenter de comprendre pourquoi elle ne se sent pas prête à se passer de ce produit, réfléchir avec elle à ce que le cannabis lui apporte, peut faire progressivement avancer la situation.

Parfois, laisser passer un peu de temps, éviter de trop parler de ce que l'on voudrait voir changer, fait plus que d'en parler constamment. Vous ne supportez pas sa consommation mais souhaitez continuer votre relation avec elle. Peut-être pourriez-vous réfléchir à ce qui pourrait vous aider à supporter "le moins difficilement possible" le fait que, pour l'instant, et malgré toutes vos tentatives, votre amie souhaite continuer de fumer, pour des raisons qui la concernent et qu'elle seule peut revoir, changer, faire évoluer.

Afin de réfléchir de façon plus approfondie et être entendu dans les difficultés que vous rencontrez, vous pouvez contacter un Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). Ces centres reçoivent et soutiennent en effet autant les personnes consommatrices que l'entourage qui vit souvent douloureusement la consommation de la personne aimée. Nous vous donnons quelques adresses en fin de message, n'hésitez pas à les contacter.

Pour d'autres informations, ou pour évoquer en direct la situation qui vous préoccupe, vous pouvez contacter l'un de nos écoutants au 0800 23 13 13 (Drogues Info Service, appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, tous les jours de 8h à 2h du matin).

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA Oppelia - Le Trait d’Union

4 rue Neuve Saint Germain
92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Tél : 01 41 41 98 01
Site web : www.oppelia.fr
Accueil du public : Du lundi au vendredi de de 10h à 13h00 et de 14h à 18h00
Consultat° jeunes consommateurs : Sur rendez-vous du lundi au vendredi
COVID -19 : Information Mars 2021 : Accueil en présentiel sur rendez-vous dans le respects de consignes sanitaires

CSAPA AGATA-Site de Gennevilliers

34 rue Pierre Timbaud
92230 GENNEVILLIERS

Tél : 01 47 99 97 16
Site web : www.agata.asso.fr
Accueil du public : Lundi 9h-17h, mardi 9h-20h (coupure 12h-15h), mercredi 9h-20h, jeudi 9h-19h, vendredi 9h-16h.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur place et sur rendez-vous, du lundi au vendredi.
Substitution : Suivi médical et psycho-social des personnes en traitement de substitution et délivrance de traitement méthadone sur certains jours.
COVID -19 : Information Avril 2021 : Accueil en présentiel avec respect des gestes barrières. ateliers thérapeutiques en présentiel et par petit groupe

Retour à la liste