Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

mon copain se fait soigner

Par Profil supprimé

bonjour, voila depui notre derniere conversation mon ami a pris rend dez vous dans un de vos centre qui lon bien aider il ont parler avec lui et maintenant il es motive a sen sortir.Mais en fait il lon envoyé vers un medecin pour un traitemen mai celui lui dit quil prefere que mon ami fasse un sevrage de une semaine chez moi mai jai peur .pourriez vous me dire commen cela va se passer je me doute bien que ca ne va pas etre une parti de plaisir ca sera bien pire.Mais quel seron ces reaction fasse a son mank?es_ce la meilleur solution?peut il replonger apres ce sevrage.jen ai telmen a vous demander aidez moi merci

Mise en ligne le 25/05/2010

Bonjour,

Nous sommes heureux d'apprendre que depuis votre dernière question, des choses ont changé, notamment que votre petit ami a pris rendez-vous dans un centre de soins.

Nous ne pouvons pas vous dire quelles seront les réactions de votre ami face au manque mais nous pouvons vous donner quelques éléments d'informations sur les symptômes qui peuvent se manifester à ce moment-là. Lors d'un sevrage d'héroïne, les symptômes de manque sont les suivants : douleurs dans différentes parties du corps (crampes musculaires, douleurs profondes musculaires, douleurs lombaires et abdominales, un alternance de sensations de chaud et de froid provoquant sueurs et frissons, des nausées, vomissements, larmoiements et rhinorrhée. 

Vous semblez anticiper que cela risque d'être difficile à vivre pour lui, et pour vous, et cela risque d'être effectivement le cas. N'hésitez pas à chercher avec lui les conditions nécessaires à l'un comme à l'autre (être entouré -ou pas-, par qui -la famille, les amis...-) pour que cela se passe au mieux. Le médecin semble trouver plus judicieux que votre ami fasse un sevrage chez vous, et lui-seul pourra vous éclairer sur la raison de ce choix. A savoir si c'est la meilleure solution, nous répondrons que c'en est une, parmi d'autres, choisie par un médecin en fonction de la situation de votre petit ami. Les démarches de soins en toxicomanie, les prises en charges sont multiples, et un traitement de substitution n'est pas systématique. Autant que le traitement choisi, l'adhésion de votre petit ami à ce choix-là et la relation de confiance qui va se nouer entre les professionnels qui le suivent et lui-même sont des points essentiels pour la réussite de la démarche.

Vous nous demandez s'il peut replonger à l'issue de ce sevrage. Les rechutes sont fréquentes, et il se peut que cela arrive à votre petit ami. Parvenir à se défaire de la dépendance à un produit prend du temps, et le chemin est fait de haut et de bas. C'est à ce moment-là qu'un soutien psychologique peut s'avérer nécessaire.

Votre compagnon a trouvé de l'aide dans le centre dont nous vous avions donné les coordonnées ; vous pouvez également les contacter si vous en ressentez le besoin. En effet, ces centres accompagnent et soutiennent aussi les personnes de l'entourage, ils peuvent apporter informations et éléments de compréhension  quant à la démarche de soins de leur proche.

Si vous souhaitez en parler au téléphone, les écoutants de Drogues Info Service sont à votre disposition au 0800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, tous les jours de 8h à 2h du matin).

Cordialement.

Retour à la liste