Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

problème d'agressivité liée à l'alcool

Par gafalcool

Bonjour, Je vous écris car mon ami à un problème lié à l'alcool et je ne sais plus quoi faire. Même si nous ne sortons pas tous les week end, et qu'il ne boit pas de la semaine, chaque soirée se finit de la même façon: il est toujours dans un état lamentable, qui fait bien rire ses amis, et dès qu'il rentre il vomit, ou s'endort sur ses toilettes, ou les deux. Quand je lui demande si ça va aller, il me répond par des "ta gueule", "tu me saoules", lui qui est si doux et si gentil... Par exemple, samedi il voulait conduire à 6h du matin alors qu'il été vraiment bourré (il fêtait ses 25ans...), un ami à lui l'en a empeché, alors il m'a dit "je monte faire tes affaires et tu te casses je veux plus te voir" à 6H du matin en pleine rue! Il hurlait qu'il ne voulait pas rentrer. On a mit une demie-heure pour le calmer, pour qu'il comprenne que tous ses amis étaient rentrés et qu'il fallait en faire autant, et bien sûr le lendemain j'ai eu droit aux excuses et au "je ne le ferai plus, je ne boirai plus autant" habituels.. Nous vivons chez moi la semaine et chez ses parents le week end, ils n'en peuvent plus de le voir comme ça, et je suis au bord de la rupture, car cette situation est invivable et inacceptable pour moi. De plus il a une petite soeur de 12 ans à qui il donne un très mauvais exemple. Pensez-vous qu'il faille consulter? Si oui, qui? J'ai besoin de vos conseils. En vous remerciant, Florence

Mise en ligne le 05/03/2010

Bonjour,

Votre ami semble pouvoir dès le lendemain reconnaître ses mouvements d'agressivité à votre égard et les relier à sa consommation excessive d'alcool.
Par ailleurs, il semble les regretter en s'excusant auprès de vous.
Même si la situation se répète, il semble au moins reconnaître qu'il a réellement un problème d'alcool, ce qui est une condition nécessaire pour effectivement pouvoir changer et son mode de consommation et son attitude envers vous.

D'un autre côté, vous êtes la seule à pouvoir estimer pour vous même, si ce qu'il vous fait vivre est supportable ou non, et si vous souhaitez continuer ou non une relation avec lui...

Mais peut-être qu'avant de prendre une décision, serait-il intéressant de discuter avec votre ami de son problème d'alcool en lui signifiant très clairement ce que vous ressentez et ce que vous ne pouvez plus accepter de sa part lorsqu'il se met dans de tels états. D'autant plus que vous semblez dire que pendant la semaine il sait se montrer "doux et gentil" avec vous...

Aussi cette discussion pourrait-elle lui permettre de réfléchir à son besoin de s'alcooliser en fin de semaine au regard du risque réel qu'il fait courir maintenant à votre relation, et vous permettre, en fonction de son positionnement, de prendre votre décision.

Cependant, si vous craignez que cette discussion ne soit pas suffisante pour faire réellement changer votre ami dans son mode de consommation actuelle, vous pouvez aussi lui demander de prendre contact avec un centre de soins spécialisés - anonyme, souvent gratuit -  pour réfléchir à des possibilités concrètes de changement.
Sachez aussi que ces lieux accueillent et soutiennent les conjoints s'ils en font la demande.

Pour connaître les structures de soins spécialisés de votre département ou tout simplement parler à un professionnel de ce qui vous préoccupe actuellement, vous pouvez appeler Drogues Info Service au 0800 23 13 13 (anonyme, gratuit, tous les les jours de 8h du matin à 2h dans la nuit).

Cordialement

Retour à la liste