Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

que faire

Par Profil supprimé

bonsoir,il y a quelques année j'ai demandé que faire pour mon fils qui se drogue on m'a répondu que se n'était pas grave du moment qu'il se levait pour allé travaillé!problème s'ai que maintenant il ne tien plus un travail et je ne sai toujour pas quoi faire

Mise en ligne le 21/10/2013

 

 

Bonjour,

Nous comprenons votre inquiétude. Une des critères caractérisant un usage problématique de drogues est effectivement l'impact de son usage sur la vie sociale de son utilisateur, sur le travail, les relations sociales et familiales par exemple. Si votre fils ne "tient" plus un travail cela peut être lié à sa consommation, mais aussi à d'autres choses. Il nous est difficile de vous répondre précisément, d'une part parce que nous savons trop peu de choses sur lui , ce qu'il vit, ce qu'il consomme, comment ? ...et d'autre part parce que  chaque "solution" est individuelle. Si votre fils est dépendant à une drogue il peut être aidé à arrêter son addiction mais cela suppose qu’il y adhère. C’est pour cette raison, si ça n'a pas déjà été tenté, que nous vous conseillons de dialoguer avec votre fils pour voir avec lui ce qui l’amène à se droguer et ce qu’il y recherche. Si ce sujet a déja été maintes fois abordé et que vous pensez que cela ne peut qu'envenimer les choses essayez peut-être de mettre en place de bonnes conditions de discussion, lors d'une sortie par exemple, et sur un thème plus large (comment il va, comment ça se passe au travail...). Cela pourrait permettre peut-être d'autres ouvertures, de ne plus voir sa situation qu'à travers sa consommation.

  Parallèlement à cette recherche de dialogue, sachez que vous-même, pouvez être aidée à mieux appréhender la situation de votre fils, pour mieux la comprendre et peut-être mieux l’aider. Cette aide vous pouvez l’obtenir de manière gratuite et confidentielle auprès de professionnels intervenant dans les centres de soins , de prévention et d’accompagnement en addictologie ( CSAPA ) dont nous vous avons mis deux adresses situées dans votre département de résidence en fin de réponse. Nous vous suggérons de les contacter.

 En outre, vous pouvez toujours nous joindre au 0800 23 13  13 (Ligne de Drogues Info Service, gratuite et anonyme depuis un poste fixe, tous les jours entre 8h et 2h du matin) pour reparler de la situation de votre fils, de ce qu’elle génère pour vous  et pour lui et bénéficier de notre part d’une écoute, d’un soutien et d’une orientation au besoin.

 Bien cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Service d'Addictologie

Avenue Guigognes de Salins
21200 BEAUNE

Tél : 03 80 24 46 08
Site web : hospices-de-beaune.com/
Accueil du public : du lundi au vendredi de 9h à 17h
Consultat° jeunes consommateurs : du lundi au vendredi de 9h à 17h
COVID -19 : A la fin novembre, continuité des consultations externes. Possibilité de sevrage en hospitalisation complète au cas par cas.

ANPAA 21 - Centre d'Addictologie

1 rue du Dauphiné
21121 FONTAINES LES DIJON

Tél : 03 80 73 26 32
Site web : www.anpaa.asso.fr/adresses-utiles/bourgogne/cote-dor/csapa
Secrétariat : Lundi, mardi et jeudi de 8h30 à 18h, le mercredi de 8h30 à 17h et le vendredi de 8h30 à 17h30.
Accueil du public : Lundi, mardi et jeudi de 8h30 à 18h, le mercredi de 8h30 à 17h et le vendredi de 8h30 à 17h30.
COVID -19 : Fin JUIN: reprise des consultations sur place, sur rendez-vous.

Retour à la liste