Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

séquelles - troubles du comportement

Par Profil supprimé

Bonjour mon ami est un ancien consommateur de drogues dans le cadre de free party: LSD, champignons, shit et principalement Cocaine. A priori pas dépendant d'après ce qu'il m'a toujours dit: arrêter n'a pas été un problème et il ne consomme plus rien de tout ça depuis avant notre rencontre. je n'ai jamais su combien il a consommé exactement mais je pense que ce n'était pas anondin. il était violent et s'est coupé de sa famille et des proches. A même eu des pb de justice importants! Aujourd'hui, tout ça est derrière lui. il a renoué avec tout le monde et se reprend en main. Mais quand il boit en soirée il a un comportement excessivement violent, déjà constaté par ses proches lorsqu'il était consommateur. Il est parano, agressif et violent verbalement et physiquement. A jeun dans la vie quotidienne, il a souvent une tendance autodestructrice: négatif, il pense qu'il n'est pas capable et tombe facilement dans la déprime. même s'il est enjoué, motivé, etc etc je le vois bien. et je sais que la solitude, l'isolement ou encore le suicide ne sont jamais loin dans sa tête. Bref, tout ça pour vous demander si vous pensez que malgré un arrêt total de toutes consommations il y a plus de 4 ans, il peut avoir des séquelles et des troubles du comportement encore aujourd'hui à cause de la drogue? et que ces séquelles s'expriment même sans consommer? Si oui quelles sont mes solutions pour l'aider à part l'empêcher de boire trop d'alcool fort?(ce qu'il ne fait pas si souvent donc de ça non plus il n'est pas dépendant)La psychothérapie/sophrologie? une cure de desintoxication a posteriori? Merci de votre retour et de votre aide bonne journée

Mise en ligne le 29/05/2013

Bonjour,

Il nous semble que "l'agressivité" dont fait preuve votre compagnon quand il s'alcoolise est plutôt à relier à son histoire personnelle, à son vécu (vous dites bien qu'il est en rupture familiale par exemple) qu'à ses consommations antérieures. De plus vous décrivez bien que cela fait 4 ans qu'il a tout arrêté. Il est donc fort peu probable que son comportement soit dû à ses anciennes consommations ou à des "séquelles". Vous dites bien aussi que même dans la vie quotidienne, il a une tendance "autodestructrice" avec de la déprime, des idées suicidaires .. Ce qui vient conforter notre sentiment que l'explication est plus à chercher dans son vécu que dans les produits. Aussi, et vous vous en doutez, une cure de désintoxication ne nous semble pas vraiment adapté. Cela fait longtemps qu'il est sevré !

Une psychothérapie, ou du moins un endroit où il puisse verbaliser et exprimer ce qui se passe pour lui pourrait lui être utile et bénéfique mais cela ne peut se faire sans son adhésion et que s'il est prêt pour cela. De votre côté, vous pouvez échanger avec lui autour de cette question et peut être l'aider à faire des liens entre ses accés de violence ou de déprime et son histoire personnelle. Il est important qu'il ne se sente pas jugé lors de ces échanges. Le fait de ne pas se sentir jugé peut éventuellement l'amener à formuler une demande d'aide plus tard.

Pour vous aider, vous pouvez prendre contact avec l'une des deux adresses que nous vous joignons en bas de message. Il s'agit de Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). La prise en charge y est anonyme et gratuite et l'équipe de professionnels (éducateurs, psychologues, médecins) reçoit aussi bien les usagers que leur entourage. Vous pouvez donc prendre RDV indépendamment de votre ami mais aussi y aller conjointement.

Enfin, vous pouvez joindre l'un de nos écoutant au 0 800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe, 7j / 7 de 8h à 2h) si vous souhaitez échanger de vive voix autour de cette situation. 

Cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Association CAMINANTE - CSAPA La Source : antenne Biscarosse-Côte Nord

377 avenue de la République
40600 BISCAROSSE

Tél : 09 50 32 94 48
Site web : asso-caminante.fr/contact-etablissement/
Secrétariat : Le lundi et jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Le mardi et vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h. Mercredi de 9h à 12h30. Fermé le mercredi après-midi.
Accueil du public : Du lundi au vendredi, sur rendez-vous, en fonction des professionnels
COVID -19 : informations d'octobre 2021 : Accueil dans le respect des règles sanitaires

Association Addictions France - Consultation avancée de Mimizan

12 bis avenue Jean Rostand
CCAS (Centre communautre d'action social)
40200 MIMIZAN

Tél : 05 58 75 46 04
Site web : addictions-france.org/
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h30, sauf le mercredi jusqu'à 12h30
Accueil du public : consultation psychologue 2 journées par mois et consultation infirmière 2 journées par mois
COVID -19 : information de novembre 2021 : accueil avec respect des gestes barrières

Retour à la liste