Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin d'aide mon compagnon me ment ... (accro au cannabis)

Par beii97

Bonjour,


ça fait un moment que je suis quelques témoignages mais je n'avais pas de compte pour répondre. J'ai enfin décidé de me créer un compte pour témoigner moi aussi. Je suis rentrée chez moi il était en train de fumer, 1h plus tard il repars en fumer une autre, du coup ça m'a un peu énervée, déçue, attristée...

Il y a un mois environ, il m'avait promis qu'il allait arrêter, j'ai remarqué qu'il avait diminué, il avait même appelé au numéro de Droguesinfoservice, il a été motivé pendant 3/4 peut-être 5 jours pas plus. Au contraire, maintenant il fume plus qu'avant, et ça me désole; j'ai besoin d'aide pour tenir, pour rester et pour l'encourager. On se connaît depuis 11 ans maintenant, mais cela fait seulement un an qu'on vit avec. Cela me saoule parce que le cannabis, rythme son comportement, quand il fume il devient bavard et gentil, et quand il ne fume pas il ne parle pas grincheux..

ça me fait, j'aime l'homme qui est sous effet ou l'homme qu'il est au fond ?? Est-ce que quelqu'un me comprend ou vit un peu la même situation que moi ?

Nous n'avons pas d'enfant et parfois je me dis qu'heureusement, je lui ai déjà dit, le jour où en aura un, il n'aura plus le droit de fumer à la maison..

Je ne sais plus quoi faire.. Va-t-il un jour arrêter réellement ? Sera-t-il le même sans cannabis ?

J'avais besoin et envie d'écrire pour me vider un peu car je n'ose parler de cette situation à personnes, je ne le dis à personne de mon entourage. Ses proches le savent, mais ils sont presque tous consommateurs (son père, ses cousins, cousines..) je n'ai personne à qui me confier.

Beii

Fil précédent Fil suivant

4 réponses


MsTristesse - 18/06/2019 à 13h14

Bonjour beii97,

Je me pose la même question que toi, est ce l'homme qui fume que j'aime ou celui qu'il est au fond? C'est une vaste question...

Pour ma part, je crois, après quelques séances chez le psy ( de couple) que je l'aime tout court mais que sa dépendance pourrit notre vie.. Tu as peut être lu les longs messages désespérés que j'ai posté..

Mon conjoint fume de nouveau plusieurs joints par jour et ma menace de perdre sa famille n'est pas suffisante pour qu'il arrête. Il a tout de même pris conscience du problème et va aller faire une visite en centre d'addictologie pour discuter ( et tenir la promesse qu'il m'a faite, j'espère ) et essayer de canaliser ses comportements agressifs.

Je me permets un conseil, fais attention, ne pense pas que les enfants changeront quelque chose s'il est vraiment dépendant, je te le souhaite mais pour beaucoup d'entre nous, compagnes ou compagnons de gros fumeurs, ça n'a pas changé grand chose..

Pour notre famille, il a fallu une énorme crise de couple (pas encore réglée) après deux enfants pour que enfin il se pose des questions tout en disant qu'il ne veut pas arrêter, qu'il se sent bien avec et qu'il mène sa vie parfaitement..tout en m'insultant régulièrement...

Je crois qu'il a quand même pris conscience du problème quand il y a deux semaines, il n'a pas fumé pendant 4 jours et a fini après une remarque désagréable de ma part, par dire qu'il finirait à coup sur, par me frapper... Le dépendance est réel, elle change son comportement.. Lui qui est absolument passifique et qui ne ferait pas de mal à une mouche..

Le chemin est long, l'ultimatum inefficace, seul lui pourra se décider un jour.. Peut être que la crise actuelle sera efficace dans les mois à venir... Mais je ne suis sûre de rien..

Courage à toi

beii97 - 19/06/2019 à 04h38

Bonjour Mstristesse,

Merci beaucoup pour ta réponse et ton encouragement. Je ne sais vraiment plus quoi faire, en ce moment c'est compliqué pour moi de tolérer ses fumettes et une crise s'est installée.

ça va faire bientôt 10 mois que j'ai arrêté la pilule et il n'y a toujours rien, je me demande si à cause du cannabis il n'a pas perdu en fertilité , il y a quelques années j'ai été enceinte d'un bébé non viable et là le fait que l'on arrive pas en concevoir me déprime, sans vraiment le vouloir j'ai mis la faute sur lui et j'ai du mal à passer outre tout ça. Ce n'est pas pour lui ou pour qu'il arrête que je veux des enfants, c'est pour moi je me sens prête depuis un moment et j'en ai envie.

De son côté, au départ il voulait arrêter et aujourd'hui il commence à me dire que ça fait partie de sa vie et qu'il n'a plus envie d'arrêter puisque c'est uniquement grâce à ça qu'il va bien.

Je suis perdue, dans le floue, j'avance sans savoir vers ou.

Merci de partager ton expérience avec moi, ça fait toujours du bien d'échanger avec quelqu'un qui te comprend.

J'espère de ton côté qu'il ira réellement faire une visite dans un centre et que ça pourra l'aider à arrêter ou au moins à te comprendre et changer d'avis sur la question.

Bon courage à toi aussi. Et merci encore pour l'échange.

MsTristesse - 30/06/2019 à 18h22

Salut beii97,

Je t'ai fait une longue réponse le week end dernier mais ma connexion internet a visiblement lâchée et elle ne s'est pas envoyée..

J'ai pas eu le temps cette semaine avec les deux enfants et la canicule...

J'essaie de récrire mom message demain.

Bon courage à toi

MsTristesse - 02/07/2019 à 04h57

Bonjour beii97,

Tu sais le cannabis peut effectivement être responsable de ces 10mois d'attente mais il y a aussi probablement le fait que tu lui en veuilles, que comme tu dis une crise s'est installée. Dans ces cas là, notre subconscient nous joue des tours...

J'ai mis 8 mois à tomber enceinte de mon deuxième enfant après une fausse couche ( au tout début de grossesse). On a mis tout ce temps, car je savais au fond de moi que c'était une mauvaise idée... Ça n'a pas arrangé nos problèmes de couple et surtout ça n'a strictement rien fait sur sa consommation de cannabis... Plus le temps passe, plus la situation empire... Pic d'agressivité, insultes, rage, ignorance, condescendance... Et chez moi l'installation d'une profonde tristesse..

Je comprends également ton sentiment d'être perdue.. De ne pas savoir où tu vas.. Que je comprends... Mon conjoint m'a habilement manipulé en juin, en diminuant sa consommation de joint, puis en arrêtant quelques jours afin de me prouver qu'il écoutait ce que je lui disais mais surtout pour me faire signer le bail de la maison à ***. Après que j'ai signé le bail et donc entériné le fait que nous allions bien déménager de ***à ***, il s'est remis à fumer ses 5 joints par jour, agressivité... Etc

Attends toi à être très seule lors de ta grossesse et des premiers mois de ton bébé.. L'empathie est terriblement absente chez un fumeur chronique et enceinte ou avec un nourrisson, on est très vulnérable..

Je te souhaite plein de courage, j'espère que mon message ne sera pas trop déprimant..

Bonne journée
Ps: la visite en centre d'addicto est très loin maintenant...

Répondre au fil Retour