Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Cocaïne & suicide, mon fils est mort à 21 ans.

Par Calibb

C'est l'histoire banale d'un jeune qui se perd dans le shit et plus tard dans la "C" ou cocaïne.
Sans être un accro de première, il s'est fait ronger par cette drogue et de badtrip en badtrip, il a fini au bout d'une corde, pendu à un arbre.
Le plus difficile aujourd'hui, est de penser qu'il s'est suicidé avec une image de lui terriblement négative, alors qu'il était un mec bien.
Courage à vous, tous les parents et bon dieu, dites leur à tous ces mômes qu'on les aime !

Fil précédent Fil suivant

5 réponses


bluenaranja - 23/09/2011 à 11h41

Bonjour,

Merci de nous avoir raconté votre histoire, si douloureuse. C'est tellement injuste...

bluenaranja

Modérateur_949 - 23/09/2011 à 12h55

Bonjour,

Je suis le modérateur de ces forums. Notre service vous adresse toutes ses condoléances. Nous sommes tristes quand nous lisons de telles histoires, lorsque des jeunes s'enfoncent dans la drogue et qu'elle les conduit à de tels extrêmes. Nous aimerions tant qu'ils puissent se dire à temps que quelque part il y a des oreilles pour les écouter, des gens comme vous pour les aimer et qu'il existe des solutions à leurs problèmes.

Bon courage à vous aussi dans cette épreuve. Votre conclusion est belle : c'était un mec bien.

Le modérateur.

elorapal - 25/09/2011 à 23h07

bonjour Callib

je trouve courageux et généreux de votre part de nous confier cette histoire si intime et douloureuse.

Pour vous, pour ceux qui le connaissaient, et pour nous maintenant, votre fils était un mec bien.

Permettez-moi de vous adresser du fond du coeur toute ma sympathie.

confiance - 29/09/2011 à 09h55

Bonjour Calibb,

Je suis terriblement touchée par votre histoire, par le parcours de votre fils, et par l'image, comme vous dites, qu'il pouvait avoir de lui si négative... Je voulais vous dire combien je partageais votre douleur, et combien je partageais votre avis: on les aime, on les aime tellement.... Et ils n'arrivent pourtant pas à s'accrocher à notre amour.Si seulement on pouvait leur faire percevoir qu'ils n'y sont pour rien.... C'est le fléau du siècle, du monde actuelle, un fléau dont ils sont victimes, et qu'ils portent avec honte la plupart du temps....

Vous avez raison, il faut leur dire, le dire au monde entier, on les aime, et on finira par les sauver.

Courage à tous, et à vous en particulier Calibb

annedu52 - 30/11/2011 à 22h10

bonjour ça fait mal de lire votre mess,j'ai moi aussi perdu mon petit fils il allait avoir 17ans c'etait aussi 1 petit fumeur de joints puis il a sniffé l' essence ,les aerosols et dissolvants puis la dèrnière semaineil a pris du valium et enfin au cours de sa dernière soiréee avec de (mauvais amis il a sniffé 1 mauvais mélange qu'ils lui avait préparé,valium canabis et subutex il ne s'est pas révéillé sa maman l'a trouvé dans son lit décedé d'1 oedème pullmonaire.

je comprend votre revolte et le fait d'avoir eté impuissant a l'aider a sortir de ctte galère ,on se sent coupable mais face a toutes ces saloperies qui circulent c' est trop difficile ,et leur mal ètre les entrainent trop loin .
il faut se battre pour faire comprendre autour de nous que fumer du cannabis ce n'est pas sans danger car pour nos jeunes si mal dans leur peau ça les amènent a d'autres consommations trop dangereuses
. c'est innacceptable et c'est pour ça qu'il faut essayer de se battre contre tout ça ..pour eux .
je vous embrasse et suis de tout coeur avec vous
anne du 52

Répondre au fil Retour