Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Conjoint qui fume le cannabis /bébé

Par Anais02

Bonjour j'essaye de faire arrêter mon conjoint qui fume une dizaine de bedo par jour (shit ,beuh) . Il boit également très fréquemment mais le soucis c'est qu'il se rend même pas compte de son addiction. Il est totalement dans le déni ...
Je ne supporte plus cette situation même si les sentiments sont encore là... Je désespère qu'il arrête tout ça un jour . Je lui propose mon soutien mais vu qu'il est dans le déni...
Je suis tombé enceinte ya 2 mois et fausse couche
Je ne saurais jamais si c'est a cause de tout ça ....
Des personnes ont il eu des enfants avec un conjoint comme ça ? Sans aucun soucis pour l'enfant ??
Je lui ai dis c'est fini les essai bébé tant que t'arrête pas et lui toujours dans le déni me dit que ça a aucun effet sur le bébé alors j'aimerais votre expérience dessus

Merci

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


Moderateur - 05/11/2019 à 17h30

Bonjour Anais02,

Il est difficile d'attribuer une fausse couche aux consommations de votre conjoint. Cependant vous avez raison, il est difficile de connaître la cause tout court.

Je crois que ce que vous écrivez porte surtout sur cette situation de déni que vous ne supportez plus et qui impacte en fait votre couple. De votre côté vous tentez de contrôler en lui disant "pas d'enfant tant que tu fumes", de son côté il minimise sa consommation et son impact sur le bébé. Vous vous retrouvez dans une situation distordue : vous insistez pour qu'il arrête, lui ne veut pas.

Peut-être alors est-ce le moment de prendre conseil à deux auprès d'un conseiller conjugal et familial ? En tant que tiers neutre et que personne d'expérience il pourra peut-être guider votre couple pour vous dessiner un avenir commun. En tout état de cause il faut remettre du dialogue entre vous, en vous extirpant peut-être de l'injonction immédiate qu'il arrête et lui de son déni total sur l'impact que cela a, au moins sur vous à défaut de vouloir parler de lui. En ce moment vous êtes tous les deux plutôt dans une "bataille" qui ne fait que renforcer les positions de l'un et de l'autre. Pour sortir chacun de ces retranchements stériles, prenez conseil.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour