Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon ami prend du cristal

Par Profil supprimé

Tout a commencé en 2019, mon ami avait un comportement changeant, agressif, impulsif, je ne pouvais rien lui dire sans se disputer, un moment il a même appelé la police pour prendre ses vêtements et il est allé chez un pote à lui puis pris un appartement. Sauf que j’ai découvert dans sa chambre un sachet de cristal je ne savais pas ce que c’était et un pote m’a dit que c’était du cristal meyt, je lui ai donc dis c’est quoi ça et il m’a répondu tu me le donnes ça coûte cher et forcément c’est parti dans les toilettes, il m’a annoncé qu’il en avait pris que une ou deux fois et qu’il avait arrêté, sauf que 3 mois après je retrouve à nouveau un sachet dans la voiture et il m’a dit qu’il l’avait perdu auparavant mais qu’il en prenait plus, j’ai commencé à douter de plus en plus, sauf que plusieurs mois après il est revenu vivre au domicile il a rendu son appartement car ça devenait difficile financièrement et par la suite j’ai compris ou partait son argent, sauf que la situation devient de plus en plus difficile, je remarque qu’il perd la tête, il le dit des choses insensées disant que Bill Gate l'espionne à travers la tv, que dans son boulot ils ont créé une centrale nucléaire et qu’il est irradié et qu’il a un pré-cancer, il pense que je l'espionne constamment, il le dit que je suis de mèche avec le président pour le tuer. Forcément en voyant ce comportement ça m’a alerté, son physique se dégrade, il perd ses cheveux, il perd du poids et il m’a fait une grosse crise et il est parti à m’envoyer la police en disant que je le menaçais, et pourtant je ne lui ai rien fait de mal, il est reparti chez ses parents, a démissionné de son boulot et je vous parle pas de toutes les hallucinations qu’il a eu et que j’ai pu entendre, cela m’a fait beaucoup de peine, je ne sais plus quoi faire je peux pas expliquer cela à la police par peur qu’il parte en prison pour prise de drogue, j’hésite ceux l’aider mais je ne connais les doses qu’il prend et il ne me répond même plus au téléphone, je lui ai envoyé plusieurs mail que je pouvais l’aider à sortir de ça et aller voir un spécialiste pour l’aider mais il ne répond pas, j’ai peur que sa santé se dégrade et que cela devienne irréversible pour lui, je lui ai dis de me donner des nouvelles et de venir m’en parler avant mardi sinon je serai obligée de l’interner dans un hôpital mais il ne me répond pas pas. Je ne sais plus quoi faire et je ne connais pas cette drogue j’ai vu quelques infos sur ça et ça m’a fait flipper mais je peux pas le laisser comme ça et j’ai pas envie de le perdre. Je lance donc un appel pour le conseiller à me dire ce que j’ai à faire merci

Fil précédent Fil suivant

10 réponses


RegularOne - 09/11/2020 à 21h02

Bonsoir Besoindaide,

En effet, la meth est très addictive, j'ai pu en faire l'expérience. S'il en prend depuis 2019, il est sans aucun doute devenu très dépendant et te mentira sur ses prises à chaque fois que tu lui en parleras.
L'abus de meth peut aussi très vite donner lieu à des hallucinations et surtout à un sentiment de persécution : d'être espionné, suivi, sentir que quelqu'un ou quelque chose vous veut du mal. J'ai pu le voir de mes yeux avec un ami persuadé que ses voisins l'espionnaient et se moquaient de lui. Il allait régulièrement vérifier devant sa porte d'entrée et insultait ses voisins. Après cet épisode, il ne m'a plus répondu et ne m'a plus jamais donné de nouvelles. La situation semble donc similaire.

Appeler la police sera inutile ; ton ami ne risque rien pénalement, sauf s'il est fouillé et qu'ils trouvent quelque chose sur lui, et encore ... Mais ils ne pourront absolument pas t'aider. Il faudrait plutôt se rapprocher d'un service d'addictologie. Mais s'il ne te répond pas et s'il n'est pas coopératif, ça a l'air compliqué.

A propos de ta marge de manœuvre, tu ne peux malheureusement pas faire grand chose. Tu peux le faire interner si vous êtes mariés (à voir pour le concubinage, je ne sais pas). Il me semble tout de même que ça reste la seule solution. Vu la description que tu fais de son état de santé, et si vous n'êtes pas mariés, je te conseille d'en parler à ses parents pour qu'ils puissent agir de leur côté. L'internement serait une épreuve très difficile pour lui, mais nécessaire pour éviter qu'il ne fasse une overdose ou qu'il finisse dans des situations/lieux très dangereux.


Si tu as besoin d'en parler à un professionnel ou que tu as besoin de conseils plus avisés, n'hésite surtout pas à appeler Drogue info service au 0 800 23 13 13 (gratuit), ils font un travail vraiment formidable !

De tout cœur avec toi !

Profil supprimé - 10/11/2020 à 10h34

Merci pour cette info oui effectivement cela ressemble exactement à ce que vous dites, c’est très difficile psycholiquleét pour moi mais je ne peux pas le laisser tomber, j’ai réussi ce jour à le convaincre d’appelé le centre de desintoxication pour prendre rendez vous avec le psy il m’a dit ok donc il a appelé devant moi et la dame doit le rappeler pour le voir ce jour vers 17h en espérant que cela sera bénéfique pour lui. je lui ai fais lire le message pour lui faire peur et de suite oui c est bon laisse moi je suis pas un drogue blabla je lui ai dis que s’il n’acceptait pas cette aide que je serai contrains de l’Internet dans un hôpital psychiatrique et il sait que je suis capable de le faire si je ne trouve pas de solution, aujourd’hui il es redescendu de son trip mais je remarque qu’il perd la mémoire parfois j’aurai penser que c’était plus prononcé mais sur une échelle de 1 à 10 je mettrai 7-8 peut être encore sous l’effet mais j’ai été clair avec lui je veux tout savoir sinon je prendrai la mesure d’internement s’il ne suit pas cette thérapie. Je vais l’éloigner de tout ce monde aussi et changer d’endroit pour qu’il n’a plus de contact avec toutes ces personnes néfastes pour lui. Je sais que je vais mener un gros combat mais je ne peux pas rester sans rien faire. Je lui ai dis que le psy lui donnera sûrement un traitement pour enlever cette addiction et je lui ai bien dis de ne pas reprendre une dose car je le verrai, il veut pas tout le dire et il dit qu’il veut uniquement parler au psy je lui ai dis ok pas de soucis mais sache que je suis là et que je ne te laisserai pas tomber mais si je n’ai pas le choix de t’hospitalisera je le ferai si tu ne m’écoute pas. La paranoïa c’est installé aussi ça je l’ai remarqué car il croit qu’il a un cancer, j’ai regardé derrière sa tête et je lui ai dis que c’était les os de son crâne et qu’il n’y avait rien de grave et que le médecin lui confirmera aussi pour qu il soit rassurer. Il ne se rend pas compte de la gravité je pense, il m’accuse aussi disant que c’est moi qui met sa dans son alimentation avec de la COCK pour vous dire que c’est très difficile à surmonter je suis obligé de montrer toutes les dépenses pour lui montrer que je ne fais rien de mal avec mon argent contre lui, donc je rentre dans son jeu par moment pour essayer de le mettre en confiance snc est difficile. Seul je n’y arriverai pas j’ai déjà devrai un neveu pendant 1 an qui était accroc à la COCK et au canabis et à ce jour il ne touche plus à rien il gagne sa vie et vie une vue normal mais le cristal est une drogue plus dure et seul je n’y arriverai pas

Profil supprimé - 10/11/2020 à 11h39

J’ai eu un me lueur d’espoir quand il est venu hier soir et dormir ici, il a appelé la dame de l’hôpital spécialisé ce matin et il le dit que je veux l’internet par ce que je le stress et que je veux lui faire du mal pour le détruire et que je suis impliqué avec des gens et il y a des preuves que je lui fais du mal, et pourtant je ne lui en fais aucun et je ne connais pas ces gens de qui il parle, il a refait une crise et il est parti, il me dit que j’ai coché la case handicapé sur la feuille d’impôts pour toucher de l’argent sur lui je lui ai donc envoyé la feuille d’impôts pour lui montrer qu’il c’est trompé, j’en ai mal au ventre de le voir se détruire, il le dit qu’il veut pas voir un psychiatre mais un psychologue et que c’est lui qui va le prendre et que j’ai pas à m’occuper de ça, je lui ai dis je suis là pour t’aider alors prouve moi à ton tour que tu vas appeler un psychologue, il me répond là je pars pendant 3 jours et je veux pas te voir, il est parti. Je pense qu’il dois être dans un état de manque mais si je n’arrive vraiment pas à le faire raisonner je serai obligé de le faire interner et je n’´ainoas envie d’en arriver là, mais je sais plus quoi faire s’il ne veut pas se faire soigner il va se détruire de plus en plus et je vais en regarder se dégrader et le voir mourir sans pouvoir rien faire. C’est atroce a vivre comme situation

Profil supprimé - 10/11/2020 à 13h02

cette nuit a 3 heures du matin il dormait il criait dans son sommeil je suis allé voir ce qu’il se passait et au matin je lui ai demandé mais pourquoi tu criait cette nuit, il m’a répondu je l’ai fais exprès et je lui dis tu as fais un cauchemard il le dit oui je lui demande quoi et rien dit à ce sujet, je pense qu’il a des hallucinations aussi en dormant, j’espère juste une chose c’est qu’il n’a pas de séquelles cerabral. J’ai eu le centre ils m’ont appelé il vient de les appeler pour prendre rendez vous jeudi matin à 10h et il m’a rappelé pour me le dire j’étais content il m’a dit ok pour prendre un traitement qu’il le suivrait, je pense qu’il doit le voir que quelque chose ne va pas, je comprends que c’est vraiment difficile de vivre cette situation mais jamais je le laisserai tomber. J’espère juste qu’il retrouvera une vue normal et j’espère que le cerveau n’a pas été touché c’est tout ce que je demande au ciel. Je vous tiendrai au courant de la suite des événements mais je tiens à passer un message à ceux qui vivent la même chose, si vous avez un ami, un proche un parent et que vous aimez cette personne, ne baissez jamais les bras même si c’est très dure psychologiquement.; la il le dit qu’il vient demain je l’espère et j’espère qu’il ne prendra rien, et j’espère que le le psy lui donnera un traitement qui fonctionne pour le faire aretter et ça va être difficile d être tout le temps à côté de lui mais je serai obligé de le suivre mettre un gps sur la voiture ou téléphone pour savoir où il est à chaque moment parce que je n’ai pas envie s’il prend un traitement de le revoir replonger.

Profil supprimé - 13/11/2020 à 18h36

Je viens vous donner quelques nouvelles, min ami est finalement aller rdv du psychologue, elle lui a dit de rester 5 jours avec moi et que je sois avec lui constamment, semaine prochaine il doit rentrer dans une équipe pour commencer sa cure avec analyse d’urine toutes les semaines, l’on Amina été ok, et il le dit surtout ne le laisse pas tomber, je lui ai dis mais non ne t inquiète pas je serai avec toi dans ce parcours. Sauf que le soir la première journée il refait un saut d’humeur en faisant une crise en m attaquant que je l’espionne avec des gens.... qu’il a un cancer du cerveau et sa paranoïa est revenu aussi, j’ai peur des séquelles et je relarquen qu’il tombe en dépression que ça va pas et qu’il est aussi inquiet, jour 2 il se lève vers midi car la nuit il dort pas et resort l’après midi, je l’ai mis à la salle de sport pour qu’il soit moins concentré sur ce manque, sauf qu’au matin il a voulu prendre la voiture et partir chez ses parents à 80 euros, je lui ai dis non j’ai pris les clefs tu restes ici tu es sous la responsabilité maintenant, il me dit que la psy lui a fait signe un papier qu’il a peur car elle veut faire des analyses pour le mettre en prison jenlui ai dis mais non personne te mettra en prison je suis là moi, c’est juste pour ton bien et t’aider à sortir de cette dépendance, il me répète mais j’ai rien pris depuis 15 jours sauf qu il a dit à min neveu qu’il en prenait tous les 2 jours, je lui ai dis si tu as le malheur de t’opposer à moi et à cette aide je serai obligé de te mettre en hopital’psychiatrique, je fais la méthode douce donc tu dois absolument m’écouter sinon tu vas en mourir, et il attaque sans arrêt mais je réponds pas car je sais que ça est à cause du manque. Psychologiquement c’est vraiment dure à vivre. Ce qu’il me fait peur c’est qu’il fasse une dépression obsessionnelle j’ai connu une personne qui faisait ça et c’est triste à voir, donc je dois absolument l’occuper, Damian jour 3 je vais aller me promener avec lui dans la nature pour le faire rapprocher plus ores de la nature. J’espère que l’on aide ne sera pas un échec mais c’est très difficile de vivre cela quand ça nous tombe dessus. Encore aujourd’hui j’ai trouvé dans ses affaires une seringue et une paille pour sniffer, tout est parti à la poubelle. Demain jour 3 je me doute que ce sera un jour encore plus dure mais je suis obligé d’essayer de tout faire pour qu’il s’en sorte. La fatigue c’est vraiment installé sur lui aujourd’hui peut être due au sport qu’il a fait, sans arrêt il le dit qu’il n’est pas fou, je lui dis mais je sais que tu n’es pas fou c’est juste que je dois être là pour que tu te sorte de ça et tu ek sortiras mais tu dois m’écouter sinon ça pourrait s’aggraver si tu recommence à en prendre. Je m’en veux de ne pas avoir vu ça dès le début et de ne pas avoir agi à temps, c’est tellement fatiguant moralement que je tiens devant lui je lui montre pas la faiblesse. En tout cas j’ai été clair avec lui je lui aid dis si tu pars d’ici j’appel la psy et elle sera obligé d appeler tes parents pour leur expliquer, mais sa mère je comprends pas qu’elle n ai rien vu encore, pour vous dire qu’elle ne sait pas ce que c est un joint. Et s’il appel un taxi il est mis en garde s’il fait ça. Je sais que c’est dure pour lui car il doit se sentir prisonnier mais si je fais ça c’est pour l’aider car si je ne fais rien maintenant d’ici 1 mois ce sera sa mort qu’il risquerait d’arriver. Dès que je peux je rentrerai en France et je le prendrai avec moi car ici si je le laisse j’ai peur qu’il y retombe.

Profil supprimé - 15/11/2020 à 17h15

Jour 4, il est dans état très calme et s’ouvre petit à petit envers mois, il en fumait tous les 2 jours, et il me demande pourquoi il a vieilli aussi vite je lui ai c’est à cause de ce produit toxique que tu perds tes cheveux mais tout rentrera dans l’ordre dans peu de temps si tu ne retouches plus à ça, il dort beaucoup sûrement parce que son corps se régénére en puisant dans ses ressources, il ne veut pas aller dans le centre finalement mais il veut voir un psy à part, je lui ai dis ok mais je t’accompagne maintenant car je tiens à être derrière. Il a compris je pense la gravité du Crystal mais je pense que cette phase de 5 jours n’est pas asser car ensuite il rentrera dans une autre phase et sûrement que le manque vacc ça se ressentir donc à moi d’être présent et vigilant. Je verrai cette semaine si le psy donne un traitement ou pas mais il faut qu’il prenne réellement conscience que cette drogue risque de le tuer

Profil supprimé - 16/11/2020 à 00h16

On arrive au jour 5, mon ami est moins énervé et je commence à réussir à lui parler malgré la fatigue intense qu’il, il ne fait que dormir et je m’inquiète de plus en plus, il m’a rappelé dans sa chambre pour venir voir sa tête car il me dit sans arrêt qu’il a un cancer, j’y suis allé pour le rassurer, j’ai allumé la lampe de min téléphone et j’ai palpé derrière sa tête et j’ai découvert plusieurs ganglions occipitaux entre 0,5 et 1cm dont un à côté de l’oreille et un dans le cou, ils sont dure et indolores et ça m’inquiète je ne lui ai pas dis que ça pouvait être un cancer mais une infection mais quand un ganglion est dure et indolore ce n’est souvent un binvv ne signe, donc demain je vais l’emmener aux urgences pour faire des examens appronfondies et sûrement qu’ils vont le garder pour faire d’autres examens. Je ne sais pas si le crystal met peut donner ce genre de réaction mais ça m’inquiète beaucoup. Je vais mener ce combat avec lui pour l’aider à sortir de cette drogue et je ferai tout pour y arriver mais tout ce que je demande c’est qu’il n’ait pas un lymphome, déjà moralement j’en prends un coup et la ce serait très dure pour moi d’apprendre ça en plus si tel est le cas. Donc demain direction hôpital. Je prie le seigneur

Profil supprimé - 26/11/2020 à 08h08

Je viens vous donner des infos concernant mon ami, j’ai fais les examens de santé pour lui prise de sang d’où il a attrapé la syphilis qui se soigne heureusement, mais il veut pas faire le nécessaire pour ses ganglions occipitaux gonflés derrière la tête et je ne peux pas le forcer et depuis une semaine il est parti chez sa mère et depuis hier il debloque à nouveau en m’attaquant que je veux lui faire du mal que je l’espionne que je contrôle sa vie pour lui faire du mal, pourtant je lui ai expliqué pourquoi ferais ça si c’est moi qui vient de payer tous les services médicaux de ma poche et que derrière je t’aide sans arrêt financièrement, il est reparti take aux mauvaises personnes une fois de plus qui lui monte la tête à nouveau contre moi et la ca devient plus possible car ça me fatigue trop psychologiquement donc je pense qu’il a repris une dose à nouveau pour que je remarque que sans cesse il m’attaque sur des choses fausses et ça ne devient plus possible du tout la. Finalement il ne se fait pas soigner il le disait qu’il en avait pas besoin donc je peux rien faire. Ça me fait mal au cœur terriblement mais ce n’est plus possible et je vais rentrer en France prochainement de plus il appel la police à raconter n’importe quoi et cet abruti de flic lui a répondu ha si il vous appel depuis un numéro étranger c’est qu’il se drogue et il se cache derrière un numéro étranger, la devient le pompom jamais de ma vie je me suis drogue. Ce qui m’ennuie c’est que je remarque une chose c’est que je ne peux pas l’aider finalement et je ne peux finalement rien faire donc je vais le mettre au pied du mur ce jour lui disant que je pars en décembre et qu’il ne faut plus qu’il compte sur moi et tant pis il m’aura perdu cette fois ci. Je ne suis pas le genre de personne à baisser les bras mais ça devient juste plus possible à vivre cette situation. J’ai cru en l’espoir mais c’est un échec. Je vais donc prendre une décision très sérieuse dans les jours à venir car je suis vraiment épuisé.

Profil supprimé - 27/11/2020 à 14h44

C’est vraiment épuisant cette situation, maintenant il me demande de l’aider à nouveau et me demande de l’argent je lui ai dis on je ne te donnerai pas un seul euro en espèces si tu as besoin d’argent ou manger tu viens ici et ce sera pas autrement, je ne peux plus te faire confiance et je vais te lâcher je lui ai dis, en pleure il me dis non aide moi je lui ai dis écoute tu as plusieurs chances tu ne saisies pas que je suis ton ami mais tu est en train de me perdre donc si tu veux de l’aide tu dois m’écouter et aller dans ce centre, pour qu’ils puisse t’aider car seul je peux rien faire vu que tu ne m’écoutes pas et je vais être franc avec toi si cette fois ci tu ne m’écoutes pas je te fais interner à l’hôpital et crois moi que je vais le faire et tu le perdras. Il faut qu’il percute mais ce n’est pas facile à gérer et ça m’épuise énormément. Donc maintenant je dois fonctionner comme ça sinon je le laisse tel qu’il est il a bien ete prévenu la je lui laisserai une dernière chance, il vient donc chez moi et ensemble nous irons dans ce centre pour l’aider et en aucun cas je lui donnerai de l’argent en espèce car je sais qu’il ira en racheter derrière min dos donc ce sera un non. je sais que c est pas facile pour lui mais il doit m’écouter et un psychiatre doit absolument l’aider et sûrement lui donner un traitement pour s’en sortir sinon je n’arriverai pas seul.

Répondre au fil Retour