Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon deuxième sevrage cannabis

Par Timw73

15 réponses


ric_80000 - 10/10/2019 à 12h19

Bonjour à tous ,

J'ai comme l'impression que mon parcours ressemble de prés aux votres.

J'ai cessé de fumer canna et clope (20 annés de dependance ) et depuis palpitation cardiaque sueurs froides vertiges nausées et vomissements ainsi que tremblements.

Plusieurs voyage aux urgences et malheureusement le coeur s'etait calmé avant els analyses donc rien de revelé.

Je ne suis pas rassuré de retrouver chez vous les memes symptomes que les miens mais comme le medecin me l'a dit tu ne vas pas mourir d'une crise de manque.

Faut il encore qu'il puisse me garantir que c'est bien une crise de manque ,chose qu'aucuns medecins n'a pu faire.

Depuis le 26/09 j'ai arreté tout ça sans substituts et là je teste le xanax pour palier aux crises car les douluers à gauche sont inquietantes pour moi et genere de l'angoise et donc accelere mes palpitations .
J'ai accepté d'etre un accro a cette bonne vieille plante apprecié , chose qui n'a pas toujours été le cas.

Accepté aussi d'ere accro a cette bonne vieille cigarette que je mets dnas ma bouche depuis plus de 25 ans .

Par contre j'en suis totalement degouté et c'est ce qui m'a forcé a arreter.

Le sevrage est tres difficile pour moi et j'en suis meme arrivé a me faire livrer mes courses pour ne pas sortir de chez moi et repasser par lacase bureau de tabac ou pote qui me ferait fumer.
Et oui j'ai remarqué que mes "amis" etaient plus prompt a me faire fumer plutot qu'à m'aider.

Alors je fais un tri dans mes relations et je suis vraiment deçu de mes amis qui me disent sans cess refume et tes symptomes partiront.

Bon courage à tous et bravo à ceux qui s'accroche

Merci Timw pour ton temoignage et encouragements

Max2max - 03/05/2020 à 09h27

Bonjour Timw73,

Je tiens tout d'abord à te remercier pour ton témoignage, il m'est bien utile car je suis en sevrage depuis 2 semaines apres 8 ans de consommation à raison d'une quinzaine de joints par jours, j'entame la troisième semaine, au début ça allait, puis du mal à dormir, reveil en sueur, crise d'angoisses, mal aux poumons, pointe au coeur, du mal a respirer fin un peu tout ce que tu décris, nervosité aussi. La première semaine pour un rien j'avais des idées noires. Maintenant ces symptômes ont casiment disparu, sauf que j'ai des douleurs articulaires et musculaires monstrueuses, ce qui me provoque des angoisses, mais grâce à ton témoignage je réalise que mon corps me reclame simplement sa dose, cela me rassure car c'est pesant la sensation de mal être que le manque provoque. Sinon je vois déjà des améliorations, c'est un peu comme si je changeais de vision, je fais bcp plus attention à ce qui m'entoure, je suis plus heureux au reveil, je me sens plus fort, j'ai retrouvé l'appétit, j'ai bcp moins la flemme, et je commence a me projetter, j'espère que tu as tenu ton deuxième sevrage c'est une belle cochonnerie que l'on consommait. On ne s'en rend compte qu'a l'arrêt en redecouvrant ce que cette substance nous enlève. Et je te redis merci pour ton témoignage il va m'aider dans ma démarche.
Max

Xazltan - 23/05/2020 à 00h20

Bonjour,

Je veux moi aussi ajouter mon expérience aux autres...

Je fumais des joints depuis l'âge de 14 ans... Sans exagération mais je dirais que ça allait de 3 à 5 joints par jour.

J'en ai 34 et cela faisait donc 20 ans que je fumais.

Un soir j'ai fait un bad trip je suis quelqu'un de très anxieux c'était le début du corona virus et je cogitais beaucoup sur les symptômes espérant ne rien avoir.

J'ai mon cœur qui a commencé à battre et ça m'a angoisse et j'ai vraiment été mal pendant 1h je devais rester coucher et 'e plus bouger.

Je sors d'un accident de voiture assez grave que j'ai eu il y a 6 mois une dame conduisait en sens inverse sur l'autoroute et nous a percute de plein fouet ma compagne moi et mon fils de 2 ans.

Depuis ce bad trip j'ai arête de fumer totalement clope et joint.

Cela a entraîner des insomnies et des grosses crises d'angoisses alors que je n'avais jamais eu cela avant.

Ici ça va faire deux mois j'ai souvent le bras gauche engourdit des pointes dans le coeur des fois envie de vomir surtout le soir.

J'ai toujours mal quelque part alors que j'étais en super santé avant cela. J'ai fait une prise de sang qui est bonne également et du à tout cela j'ai pris rendez vous chez un cardiologue sur je vais voir en septembre.

Je ne peux pas m'empêcher de penser à ces sensations que je ressens.

Je me dis que apres 2 mois le sevrage du canabis et de la clope doit être fini et je me demande à quoi sont dus tous ces maux... Et ça me fait vraiment peur...depuis l'accident je suis toujours anxieux et stresse je sais que ça peut jouer sur le corps ms à ce point là..

J'espère que quelqu'un pourra me rassurer par rapport à tout cela...

Mam's73 - 23/07/2020 à 15h12

Bonjour Timw73 , ton message est très rassurant , je suis dans le même cas que toi j'ai arrêter de fumer net le 6 Juin , j'ai refumer quelques taffe le 19 juin suite a ça grosse crise d'angoisse depuis j'ai le coeur qui bat fort et tachycardie toute la journée c'est inssuportable et surtout très flippant mon medecin me dit que cest le sevrage mais je trouve que c'est super long .. combien de temps après tes symptômes du coeur ce sont arrêter ?

Nono21 - 23/10/2020 à 16h58

Bonjour à tous, tim ton témoignage me rassure énormément, voila presque 2 semaine que j'ai arrêté le cannabis et mes symptômes sont a peu près identiques, au début je pensais vraiment en mourrir en plus avec ce corona je flippais vraiment beaucoup.. J'ai 20 ans ca fait 4 ans que je fumais tout les jours (4-7 voir plus) joints par jours. J'ai pris rendez-vous au medecin pour me rassurer et on m'a diagnostiqué de la névralgie intercostale. Donc que l'anxiété prenais tout mon magnesium et que les petits nerfs des muscles n'etaient pas bien allimentes ce qui provoques les douleurs dans le haut du corp. Comme toi, sensation du coeur qui bat fort et a un rythme anormal, pointe des deux côtés du thorax, douleurs dans les bras, et pour la première fois aujourd'hui des douleurs au niveau du coup et des cervicales. Étant anxieux de base je vous avoue que même après être rassuré par vos témoignages et mon medecin, mon stress a énormément voir est impossible a redescendre. A tel point que régulièrement j'ai envie de pleurer ou même pour des choses absurdes, pour des émission triste etc.. Alors que de base je ne suis pas du tout sentimentale. Ce qui m'inquiète le plus c'est de savoir si tout ca aura une fin. Et si oui combien de temp ca peut durer..

Etanie14 - 26/10/2020 à 11h49

Bonjour !

Moi ça fait 10 ans que je fume 5 joints/jour. Et comme j'en ai eu plus qu'assez de ne rien faire de mes journées (même le ménage ne se fait pas tout seul) j'ai pris la décision d'arrêter. J'ai donc depuis 1 an entamé des recherches sur le sevrage tout en continuant de fumer.

On m'a forcé à l'arrêt en me sucrant mon permis de conduire cet été, de quoi avoir une motivation de plus x)

Selon vos témoignages, j'ai l'impression que tout le monde s'attend à ce que 1 semaine suffise pour ne plus ressentir le manque. Seulement c'est faux ! la première semaine est la plus difficile, pas l'unique. Certaines personnes peuvent ressentir le manque pendant plusieurs mois, ou se prendre quelques symptômes après 1 ou 2 ans.

Perso j'en suis au 2e jour d'arrêt, et pour le moment je vais bien. Pas de palpitations ni de douleurs particulières, juste une belle insomnie happy
Un réel problème (qu'il soit cardiaque ou autres) est un soucis qui se répète régulièrement ou reste plusieurs jours (donc mesurable par les médecins) ce qui est l'inverse du manque.

Le manque physique est dû au tabac, peut-être que fumer une simple cigarette lorsque vous subissez ces symptômes peut vous aider. Si c'est le cas, alors il s'agit uniquement du manque de nicotine et pas d'une maladie qui a sagement attendu que vous arrêtiez de consommer pour se manifester. Faites le test, ça peut vous rassurer blunk

Sinon, vous pouvez passez au CBD, réputé pour ses propriétés anti-inflammatoires qui peuvent vous aider pour les douleurs et anxiolytiques pour gérer vos angoisses. Il en existe sous pleins de formes : huile, e-liquide, fleurs, résine, bonbons, cookies, brownies, baumes, capsules à avaler ... à vous de choisir !
Si vous tentez, dites moi si ça vous a aidé ^^

Courage à tous, on s'en sortira bien vivants !

Répondre au fil Retour