Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

dépendance à l'héroine

Par mougli

bonsoir
je viens parce que ca y est je suis perdue. Dépendante à l'héroine ne sais plus quoi faire. Etudiante à la fac je ne peut pas me permettre une hospitalisation. J'ai des examens blancs en fin de semaine et viens d'échouer ma 10 ème tentative de sevrage. J'ai tout essayer en congès a coup de doliprane et de somnifère avec l'aide d'une acuponctrice...Se fut un échec...
En continuant ma vie comme si de rien était mais c'est franchement impossible.
Je n'ai ni famille ni petit ami ni même ami. La seule chose qui me raccroche à la vie et au monde se sont mes études. J'ai besoin d'un vrai coup de main. Une solution pour arreter en douceur peut etre sachant que je ne veux pas de produits de substitution qui selon moi sont trop abrutissant et ne feront que me créer une nouvelle dépendance.
Existe t'il des astuces pour faire passer les douleurs aux jambes? les vertiges et la fatigue? y a t"il des institutions spécialisées qui m'aiderai en ne me laissant sortir que pour mes heures de cours?
Je suis perdue, cet univers n'est pas le mien et je ne sais absolument pas vers ou me diriger... héroine et cannabis je n'en peux plus. Je ne veux plus y toucher mais ne sait pas par ou commencer...

Fil précédent Fil suivant

14 réponses


Modérateur_949 - 17/11/2014 à 14h52

Bonjour Mougli,

Soyez la bienvenue dans ces forums !

Il me semble que vous fermez la porte précisément à ce qui paraît correspondre le mieux à vos attentes : la substitution. En effet, un traitement de substitution vous permettra de ne plus avoir besoin d'héroïne sans pour autant faire un sevrage qui perturberait vos études. Vous serez certes toujours dépendante et un tel traitement sera difficile à arrêter ...quand il sera temps d'arrêter. Êtes-vous sure en effet que c'est le bon moment pour vous lancer dans le sevrage ? Si vous voulez poursuivre vos études tranquillement la substitution semble mieux indiquée. Normalement elle n'abrutit pas, à moins d'être mélangée à d'autres drogues ou d'en prendre trop.

De toute façon le mieux est que vous alliez parler de tout cela avec les professionnels d'un Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (Csapa). Ces centres, gratuits, vous aideront à faire les bons choix et vous épaulerons pour réussir à retrouver la stabilité à laquelle vous aspirez. Je vous recommande notre rubrique "[S'orienter->http://www.drogues-info-service.fr/?-Adresses-utiles-]" où en entrant votre département et le critère "Soins" vous pourrez trouver un établissement près de chez vous. Ils vous reçoivent sur rendez-vous et c'est bien entendu tout à fait confidentiel.

Bon courage,

le modérateur.

HERO in my life - 19/11/2014 à 21h02

HELLO je suis dans le même cas que toi, je suis actuellement en BTS TOURISME 1er année. Je n'arrive plus à me driver, je claque toute mes thunes dedans, sa fait 5 ans que sa dur. Le subutex ne m'aide pas, j'ai appeler le numéro et ils mon aider à trouver un centre d'aide. en tout cas bon courage à toi. Entre drogué je pense que l'on doit s'aider .

mougli - 20/11/2014 à 12h07

Salut merci pour ton message...tu as trouve des centres d aides a bordeaux? On me dis que pour les medecins il y a 2 mois d attente...je suis alle chez mon genzraliste qui preconise du subutex mais je n ai vraiment pas envie! Je tente aux nti douleurs et somnifere pndant que mon dealer est en vacances...on verra bien...

Gibson - 24/11/2014 à 11h28

Salut Mougli, tu as plusieurs CEID (Centre d'études et d'information sur la drogue) à Bordeaux qui te prescriront de la Métha mais comme tu dis l'attente est longue...
Après 2ans de Métha je suis passé au sub et depuis je ne prends plus de came, alors que la métha je l'additionnais à elle, chose quasiment inutile avec le Sub. Les médecins on tendance à te sur doser pour ne pas que tu craques (agréable et bien pour les premiers temps mais plus dur à stopper bien sur)... à toi de gérer et réduire quand tu le sens. J'en suis à mon 4 jours de sevrage sub, et je me pose la question de si je dois en reprendre car j'ai de vilaines pensées.....

ouchka_670 - 24/11/2014 à 21h22

Salut Mougli, je te conseille également un traitement de substitution car c'est le seul moyen d'être en activité, par contre à savoir qu'il ne faut surtout pas mélanger metha et sub car sinon tu va te retrouver plus mal que sans rien, après à savoir aussi qu'avec le sub tu à un effet de manque dans les premiers jours chose qu'avec la metha non quand t'es en vrac tu bois une fiole et t'es bien direct or avec le sub tu galère les 3 premiers jours, perso je garde de la cam pour faire la transition, en tout cas sache que c'est un problème pour la vie maintenant, chaque jours est une victoire et tu à toujours des jours mieux que d'autres et les rechutes arrivent, en tout cas l'aide d'un psy et très utile aussi car le substitu ne t'aide que physiquement, bref bon courage à toi, moi ça fait plus de 10ans que je me bat mais c'est toujours pas fini pour ma part beaucoup de rechute, pas facile la cam...

mougli - 25/11/2014 à 12h09

Salut c est cool d avoir vos messages...je ne vous connais pas mais ca fais du bien...la solitude est pesante...je tente de diminuer depuis quelques jours...j attend les resultats de mes analyse pour avoir un traitement mais j aimerai tellement pouvoir m en passer... ca semble dingue mais souvent je me dis que si je n etais pas si...seule...j y arriverai...le vie bordelaise...quelle m****! Vous comptez votre dependance en annee a ce que je vois et je suis desolee mais ca me rassure d une certaine maniere...on peut donc vivre encore longtemps malgre tout ca...j ai perdu 15 kg en 6 mois et ais l impression d avoir pris 10 ans...
Aujourd hui je me lance un dernier defit avant les medocs... j ai essaye pas mal de fois "a la dure" sur le week end sans resultat et je me dis que peut etre en semaine...quand j ai plein de choses a faire... peut etre qu en pensant a autre chose...alors voila derniere trace pour sortir de mon lit et apres je me lance...on verra bien...c est dingue...il m est arrive tellement de choses dans ma vie et je n ai jamais faiblis, je me suis toujours battu et ais toujours gagne ...mais la... j ai l impression que toute la volonte du monde n est pas suffisante...
Bref j ai loupe ma matinee de cours et vais devoir aller bosser cet aprem...je n ai plus rien si ce n est des anti douleur au paracetamole et des somniferes. Je verrai bien ce que ca donne apres tout on est pas a l abrit d un miracle :/
Pour repondre au message des gens qui rechute se doit etre horrible. Je n ai pas encore reussis a arreter une fois au dela du vrac mais si j y arrivais...je crois que rien que de voir un pochon j en aurai peur lol ...mais c est vrai que quand j essais d arreter je me dis souvent qu une vie entiere sans plus jamais y toucher ca va vraiment me manquer...mais je me dis aussi que j ai vecu sans pendant longtemps et que malheureusement quand j en prend beaucoup de chose essentielles a ma vie disparaissent et finissent elles aussi par me manquer... si seulement cette drogue pouvait s apprecier que de manierr occasionelle...un peu comme le foi gras happy
En tout cas je vous remercie pour vos messages ca fait du bien de savoir que d autres comprennent...le peu de gens que je connais sont bien loin de ce genre de problemes...et j aimerai tellement redevenir de celle ci...

mougli - 25/11/2014 à 13h20

...quand a toi gibson tiens bon! Ca serai cool de voir quelqun tenir le coup par ici! happy en tout cas moi ca me ferai du bien happy ...peu importe tes mauvaises penses elles devront passer autrement parce que les drogues ca ne fonctionnent pas ca te creer de nouveaux problemes qui t empeche a coup sur de faire passer les vraix...ceux qui sont a l origine de tes pensees...bon courage+++

Gibson - 27/11/2014 à 04h07

Voilà maintenant une semaine sans sub, mais j'ai pris du tramadol pour calmer les douleurs et retrouver le sommeil, et hélas ce n'est pas une solution magique car plus de tramadol= manque.... bref ça m'a un peu aidé mais cette nuit me paraît très longue ! Je suis d'accord, cette drogue devrait s'apprécier comme un bon foie gras sauf que ça n'a marche pas comme ça même si je me dis que quand j'en serais bien sorti je me ferai un petit plaisir à l'occasion (chose que je ne ferai peut être pas mais qui m'aide à tenir). Comme tu dis, au début ça permet de t'échapper de notre "dur" réalité, de manière assez radical et efficace, ce qui est fort agréable pour résoudre ces problèmes le hic et que ça t'enlève et te fais carrément oublier TOUS les bons cotés de la vie, quel dommage... Faire des activités, aller se promener, distraire son esprit est une très bonne chose et arrêter la semaine me semble plus simple aussi... Je me suis mît dedans à Bordeaux, j'ai quitté la ville au début de l'été, ce n'est pas plus mal pour changer d'air et ne pas être dans le fauteuil qui est habitué à me voir piquer du nez.. mais partout où je saurais je me retrouverai avec un plan alors à moi de dire non.

mougli - 01/12/2014 à 09h14

3 eme jour sans rien...du seresta pour dormir...je me sens vide...je vois le retard dans mes cours s accumuler...c est dur...il faut que ca marche je n ai pas le choix si je ne veux pas tous perdre.
Quedtion? J imagine que si j y retouche une fois dans quelques temms c est fichu je devrais tout refaire du debut?

Répondre au fil Retour