Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Hépatite C et méthadone

Par Profil supprimé

bonjour, je viens d'appendre que j'étais atteinte d'une hepatite C , et comme vous le savez par mes differentes interventions sur le forum,je suis sous traitement de sustitution de methadone. L'hépatite C , notamment quand elle est chronique peut provoquer de graves atteintes du foie, allant jusqu'a la cirrhose ou le cancer, du coup je m'angoisse en me demandant si la methadone ( qui contient de l'alcool) ne présente pas une charge supplémentaire a un foie déja en danger ? Pensez vous qu'il serait judiceux pour moi de demander a mon médecin un traitement sous forme de géllules plutôt? Je n'ai a ce jour pas encore fait le test ui confirmera de quel génotype d'hépatite il s'agit , mais que pouvez vous me dire sur les mesures a prendre si un traitement doit ètre mis en place ? notamment concernant les risques de dépression, car mon médecin m'a expliqu" que le traitement de l'hepatite nécessite une médicamentation aux nombreux effets secondaires , et préconse même de le combiner avec un traitement anti depresseur .... qu'en pensez vous ? ( je confesse avoir deja eu par le passé des épisodes sucidaires notamment au moment du décès de mon compagnon , et du coup j'ai peur de retomber dans cet état d'esprit...) merci mille fois de votre réponse , et en attendant je vous adresse mes pensées les plus sincères :o) The Thistle

Mise en ligne le 19/04/2010

Bonjour,

N'étant pas médecins, nous ne pouvons vous indiquer un traitement plutôt qu'un autre.
Cependant, la méthadone, sous forme de sirop ou de gélules, est en effet une charge supplémentaire pour le foie. Il convient donc de voir avec votre médecin, une fois vos résultats de tests clairement établis, quelle décision prendre en matière de traitement de substitution.

Il en est de même pour les antidépresseurs et la plupart des médicaments. Si un traitement doit être mis en place, nous vous conseillons de ne prendre que ce qui est nécessaire pour soigner votre hépatite. Les antidépresseurs pourraient être évités si vous êtes suivie psychologiquement et que vous sentez que cela vous soutient réellement.

Par ailleurs, pour aider le drainage du foie, il existe de nombreux traitements à base de plantes, sans effet secondaire. Parlez-en à votre médecin ou à un homéopathe que vous consulteriez en parallèle.
Vous pourriez aussi être attentive à votre hygiène de vie globale, notamment à votre alimentation (le foie souffre beaucoup d'une alimentation déséquilibrée), mais aussi à votre rythme de vie et à vos activités physiques.

Vous signalez sur le forum avoir de grandes difficultés à trouver le sommeil. Votre priorité devrait être de le retrouver. Certes, l'hépatite C peut entraîner des insomnies, mais le fait de se focaliser sur les symptômes, avec toutes les angoisses qui en découlent, ne fait que les aggraver et vous empêcher d'en sortir.

Cherchez par tous les moyens à trouver le calme en vous-même : relaxation, méditation, yoga, sophrologie, activités créatrices, exercices physiques... Trouvez ce que vous aimez assez pour pratiquer au quotidien sans vous décourager, ne serait-ce que 15 à 20 minutes par jour. Les effets bénéfiques se feront ressentir rapidement.

Tentez de penser un peu moins à vos symptômes et de vous recentrer sur votre être, sur votre force intérieure, sur la certitude que vous pourrez bien vivre avec cette hépatite C. Votre attitude mentale sera déterminante pour continuer votre route vers le mieux-être.

Bon courage à vous pour la suite.

Bien à vous.

Retour à la liste