Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Opium

Par Sj

Comment aidé mon conjoint a sortr de ce cercle c'est de la Opium qu'il prends je sais plus quoi faire il a eu de la metadonne mais chez nous nous avons pas addictologue nous avons une petite de bientôt deux ans

Mise en ligne le 30/06/2021

Bonjour,

Nous sommes sensibles à l'impuissance que vous ressentez face aux difficultés de votre conjoint vis-à-vis de sa consommation d'opium (peut-être qu'il s'agit d'héroïne, qui en est un dérivé). Vous avez bien fait de venir auprès de notre service afin de ne pas rester seule avec vos interrogations.

Votre conjoint avait entamé une démarche de soins auprès d'un-e addictologue afin de maîtriser (ou d'arrêter) ses consommations, ce qui est très positif. Cependant, il est vrai qu'une telle démarche peut être difficile à maintenir. Des reconsommations, ou des "rechutes", peuvent arriver, pour plusieurs raisons propres à chacun. C'est la raison pour laquelle un accompagnement par des professionnel-le-s peut être essentiel, en particulier pour ajuster un traitement de substitution, et apprendre à faire face aux périodes de changement ou difficiles, pouvant mener à des reconsommations.

Il existe des Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie, où votre compagnon pourrait bénéficier d'un suivi médical (avec un-e addictologue) et psychologique afin d'être soutenu dans cette démarche. Nous vous joignons les coordonnées d'un de ces centres, présent à proximité de chez vous. Ce centre reçoit de manière gratuite et confidentielle, et accompagne également l'entourage. Autrement dit, en tant que proche, vous pouvez également bénéficier d'un soutien psychologique par l'équipe d'infirmier-e-s. Cela vous permettrait d'avoir votre propre espace d'écoute et de conseils, pour traverser cette situation éprouvante, même si votre conjoint n'est pas suivi au sein du centre.

En tant que proche vivant avec une personne confrontée avec des conduites addictives, il peut être difficile d'identifier ses besoins, et de poser ses propres limites. La volonté de vouloir soutenir son conjoint peut amener à un glissement de la posture de partenaire de vie, à celle de professionnelle. Or, votre rôle est avant tout celui d'un soutien, et c'est déjà beaucoup, d'autant plus que vous prenez aussi soin de votre petite fille. Nous vous glissons en fin de réponse l'article de notre site internet consacré à cette position parfois ambiguë, ainsi que celui évoquant la reprise des consommations.

Il vous est également possible de recourir au soutien de personnes confrontées à une situation similaire à la vôtre, en discutant sur nos forums par exemple, ou en participant à des groupes de paroles par et pour l'entourage, comme "Nar-Anon". Vous retrouverez les liens en bas de cette page.

N'hésitez surtout pas à recontacter notre service si vous en ressentez le besoin, et ce même si vous mobilisez d'autres dispositifs comme le CSAPA ou l'entraide. Notre service ne propose pas de suivi, mais un-e membre de notre équipe pourra prendre le temps d'échanger avec vous autour de vos ressentis ou de vos difficultés. Nous sommes ouverts tous les jours sans exception: entre 8h et 2h par téléphone (au 0 800 23 13 13), ou par chat entre 8h et minuit.

Bonne continuation, et prenez soin de vous.

Bien cordialement.

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les s


CSAPA CREUSéADD à Guéret

17, Avenue Mendès France
23000 GUERET

Tél : 05 55 51 01 68
Site web : www.csapa.ch-st-vaury.fr
Secrétariat : Du lundi au vendredi de 9h à 17h.
Accueil du public : Du lundi au vendredi de 9h à 17h. Possibilité de rendez-vous en dehors de ces horaires. Permanences de consultations sur rendez-vous à la Souterraine, Boussac, Bourganeuf , Evaux-les-Bains, Aubusson et Felletin.
Consultat° jeunes consommateurs : sur rendez-vous
Substitution : Délivrance quotidienne de méthadone le matin : 9h/13h
COVID -19 : Information de mai 2021 : Accueil dans le respect des mesures barrières

En savoir plus :

Autres liens :

Retour à la liste