Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Peut-on devenir fou ou peut-on être atteint de maladies mentales plusieurs mois après une consommati

Par Elsachvt

Bonsoir, Je viens vers vous pour une question précise : Peut-on perdre la tête, devenir fou, malade psy, plusieurs mois après une prise d’excstasy ou lsd ? En réalité, je ne sais pas trop ce que j’ai prit, cela ressemblait à un cachet bleu électrique rectangle. Le vendeur nous a dit que c’était de l’exctasy. J’ai vécu la peur de ma vie. Lors de la prise, beaucoup d’hallucinations, mais bonne soirée. 15 jours plus tard : malade sans perte de connaissance, yeux qui bougent, abeilles devant les yeux, corps qui devient mou, nausées, vessie gonflée, perte de contrôle de mes membres, sont incontrôlés, muscles qui se rigidifient : je tombe au sol, je fais des roulades à gauche et à droite, reste paralysé au sol. Mon copain a cru que je mourrais. En me relevant, j’ai une une sorte de « pshit » dans le cerveau et un retour des effets pendant environ 1h, euphorie, délires... j’ai cru perdre la tête et devenir folle, j’ai cru que j’allais finir ma vie’ en psychiatrie. Jusqu’à que tout s’estompe. C’était ma première prise, je n’aime pas les drogues et j’assimile ça depuis toujours à la perte de contrôle et à la folie. J’ai fait l’erreur de ma vie. Depuis, je vois une psy et une psychiatre qui m’a prescrit anxiolytique et anti dépresseur car je suis ultra angoissée depuis cette fameuse crise inexpliquée. Cela fait 5 mois et j’ai des hauts et des bas, j’ai peur de jamais m’en sortir parfois. J’ai l’impression que ce qui met arrive peut revenir à tout moment et que je suis de nature à devenir folle ou une fragilité qui peut m’amener à la folie. Alors, est-ce possible, 5 mois après que mon cerveau est garde des traces et que je devienne folle du jour au lendemain ? Ou que je devienne psychotique ? Que je revive le « pshit » et que cette fois je ne redescende jamais ? Cordialement

Mise en ligne le 30/08/2019

Bonjour,

Avant tout, nous vous présentons nos excuses pour le retard à vous répondre.

Comme nous avions pu vous le dire précédemment, la description de la situation pourrait laisser penser à un Bad-trip. Il arrive qu'un Bad-trip vécu comme un événement traumatisant puisse rester envahissant pendant plusieurs mois. Cela d'autant plus lorsque la personne ne parvient pas à s'en décaler, qu'elle y pense de façon obsédante, l'anxiété peut alors maintenir cet état de malaise.

Par ailleurs, l'éventualité d'un Syndrome Sérotoninergique n'est pas à écarter dans la situation que vous décrivez. Caractérisé par un excès de sérotonine dans le système nerveux central, le syndrome sérotoninergique est difficile à diagnostiquer car il rassemble des manifestations que l’on peut rattacher à d’autres causes.

Ces signes (pas forcément tous présents) peuvent apparaître de manière brutale, simultanée ou non. Ils sont de divers ordres : psychique (agitation, confusion, trouble de l’humeur caractérisé par une irritabilité, une excitation, une hyper activité) ; végétatif  (hypo ou hypertension, tachycardie, frissons, hyperthermie, sudation) ; moteurs (tremblements, contractions musculaires rapides, rigidité, absence ou difficulté de coordination des mouvements volontaires, mouvements involontaires et saccadés des yeux ; contraction musculaire brutale et involontaire) ou digestif (diarrhée).

Afin d'évoquer cette éventualité avec un professionnel de santé, nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin psychiatre ou d'un professionnel spécialisé sur la question des consommations ou de la toxicovigilance.

Nous vous joignons plusieurs liens ci-dessous.

Si vous le souhaitez, vous pouvez bien sûr nous contacter tous les jours de façon anonyme et gratuite au 0800 23 13 13 de 8h à 2h ou par chat de 14h à minuit.

Bien cordialement

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie - Tempo Oppelia

4 rue Ampère
26000 VALENCE

Tél : 04 75 40 17 70
Site web : www.oppelia.fr/
Accueil du public : Du lundi au mercredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h - le jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h - le vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h
Centre : Accueil sans rendez-vous lundi, mardi et vendredi de 9h à 14h et mercredi de 9h à 12h
Substitution : Délivrance des traitements de substitutions aux opiacés et soins infirmiers les lundi, mardi et vendredi de 9h à 14h
Permanence téléphonique : COVID-19 : Lundi et mardi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h30 - jeudi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h - le vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 16h ~ Réduction des risques A DISTANCE au 06 44 14 06 93 de 9h à 16h30 ou rdrdadistance-aura@oppelia.fr
COVID -19 : A partir de juin 2020 - reprise normale - Accompagnement téléphonique, télé-consultations médico-psycho-éducatives, consultations médico-psycho-éducatives physiques possibles - consultations dans le respect des gestes barrières

En savoir plus :

Retour à la liste