Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

addiction cocaine

Par Amandine2612

Bonjour, je voudrais savoir si l'on peut considérer qu'une personne qui consomme de la cocaine tout les weekends et arrive à ne pas en prendre la semaine est dépendante ? Merci par avance de votre réponse.

Mise en ligne le 20/11/2019

Bonjour,

Vous vous questionnez sur la notion de dépendance et notamment si une consommation réguliére de cocaine tous les week end peut être un signal de dépendance à cette substance.

L'OFDT (observatoire français des drogues et des toxicomanies définit la dépendance comme "l’impossibilité de contrôle de l’usage, la priorité croissante donnée à l’usage sur les autres activités et la poursuite de l’usage malgré les conséquences négatives qui l’accompagnent". Il existe donc une compulsion à prendre le produit de façon régulière ou périodique pour ressentir ses effets psychiques et parfois éviter l'inconfort de son absence (sevrage).

Une consommation de drogue peut rester très occasionnelle et ne pas poser de problème. Toutefois, même sans qu'il n'existe de dépendance, la consommation peut devenir problématique : les quantités absorbées sont de plus en plus importantes, la fréquence augmente et les conséquences sociales sont de plus en plus nombreuses.

Si la personne devient dépendante , consommer devient un besoin, elle ne peut plus s'en passer. Elle finit par consommer pour ne pas être en manque.

Il appartient donc à la personne consommatrice d'évaluer si elle se sent dépendante de la cocaine. Pour savoir si une consommation est problématique, voire si il existe une dépendance, s'abstenir de consommer pendant un certain temps peut permettre d’obtenir une réponse concrète à votre question. Si le consommateur ne ressent pas de difficulté particulière, alors il peut penser qu'il y a maitrise de la consommation, ce qui ne signifie pas qu’elle n’est pas sans risque pour sa santé. Le cas contraire peut  amener à se poser des questions sur la place qu’occupe la drogue dans sa vie et ce qui rend si compliqué l’arrêt.

Quelques soient les quantités consommées et la fréquence de consommation si la personne se sent en difficulté , il ne faut pas hésiter à demander conseil et si besoin à se faire aider. Sachez qu'il existe des CSAPA (centres de soin d'accompagnement et de prévention en addictologie) où une équipe pluridisciplinaire, spécialisée en addictologie (médecins, infirmiers, psychologues...) pourra apporter une écoute bienveillante et non jugeante. Les consultations y sont sur rendez vous, elles sont gratuites et confidentielles.

Nous vous indiquons en fin de réponse un lien vers la rubrique "adresses utiles" de notre site internet. Vous y trouverez les centres de soins les plus proches de votre domicile.

Notre service reste bien sûr disponible si vous  souhaitez échanger plus amplement. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2 h du matin au 0800 23 13 13 (appel anonyme et gratuit depuis un poste fixe ) ou au 01 70 23 13 13 (appel depuis un portable au coût d'un appel ordinaire) ainsi que par chat de 18 h à minuit.

Bien cordialement.

En savoir plus :

Autres liens :

Retour à la liste