Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

effets sevrage? dependance??

Par Profil supprimé

bonsoir à tous, tt d'abord je dois avouer que je ne sais pas vraiment si c'est vraiment utile de parler de mon cas ici, mais sait on jamais... en résumé, j'ai pris divers antidouleurs a base d'opium, codeine et tramadol a cause d'une blessure à un genou. Au total j'en ai pris pendant 3 mois, la durée parait courte par rapport à certains cas, mais ça me faisait autant planer qu'un joint, si ce n'est pas pire, à tel point que je prenais les medicaments non pas pour la douleur, que je pouvais supporter, mais je les prenais pour oublier mes problemes de santé, oublier ma vie. j'étais consciente de les prendre pour une mauvaise raison, mais je pensais tout controler (il m'est arrivé dans le passé de boire et de fumer du canabis mais je n'ai jamais eu de probleme pour arreter pendant des mois). Ces médicaments me shootaient tellement que j'ai réussi à areter de fumer des cigarettes sur un coup de tete, je n'ai pas ressenti d'effets de manque. Jusqu'a ce que je decide d'areter les medicaments.... entre l'arret de la cigarette et des medicaments, ca été la chute: nausée, tremblements, froid, crise de nerfs etc, qui ont commencé a s'estomper au bout de 2 ou 3 semaines... mais hier, rechute, lors d'une soirée, j'ai bu modérément de l'alcool, fumer 2 cigarettes et un joint (je me disais qu'une fois de temps en temps ce n'etait pas grave) ca faisait 5 mois que je n'avais pas fumer de drogues, 3 mois sans alcool, 1 mois sans cigarette et 3 semaines sans médicaments. depuis j'ai des tremblements de nouveau, des nausées, je psychose, les memes effets que lors de l'arret des medicaments. j'ai du mal à comprendre ce qu'il m'arrive, suis je devenue dépendante des médicaments? est ce que l'arret des médicaments et des cigarettes d'un était pas un peu trop d'un coup? est ce que le joint de hier m'a fait replonger dans cet état? est ce mes tremblements, coup de stress, froid chaud nausée correspond à un effet de sevrage ou de crise de manque? J'ai du mal à réaliser que j'ai pu devenir dépendante, je me dis que j'exagere que ce n'est rien... voila, j'ai ecrit un roman! je ne sais pas si mes question sont pertinantes, mais comme on dit, aucune question n'est bete... merci d'avance pr ceux qui m'ont lu

Mise en ligne le 19/10/2011

Bonjour,

Les médicaments à base d'opium, la codéine et le tramadol,  contiennent des alcaloïdes et ont des propriétés sédatives et analgésiques. La consommation excessive ou régulière de ces  produits peut mener à une tolérance ou, en cas d'usage prolongé  à une dépendance physique pouvant présenter un syndrome de sevrage caractéristique quand le dosage est brutalement réduit ou  interrompu. Au vu de ce que vous décrivez vous avez vraisemblablement développée une dépendance par rapport à ces médicaments.

Vous avez été également amenée à détourner l'usage de vos médicaments en le destinant, non plus pour vos douleurs mais "pour oublier vos problèmes de santé, oublier votre vie". Ceci dénote du fait que l'état dans lequel vous vous trouviez était fragile et la seule alternative de soulagement qui s'offrait à vous était de prendre ces médicaments "tout en sachant que vous les preniez pour une mauvaise raison".

Vous avez aussi su mettre un terme, pour la première fois, à cette consommation problématique de médicaments. Bravo à vous, ça n'a certainement pas été facile. Pour preuve votre organisme vous l'a indiqué sous l'expression de nausées, de tremblements, de froid, de crises de nerfs qui ne sont que les symptômes physiques en lien avec votre manque de médicaments. Votre consommation d'alcool  de cannabis et de tabac n'est peut-être pas à l'origine des symptômes que vous décrivez mais elle peut avoir amplifié cet état de mal-être qui était déjà là. 

En tout état de cause, vous ne vous trouvez nullement dans une situation irréversible et vous pouvez avoir une aide pour désaccoutumer votre organisme de cet apport en médicaments. Pour ce faire il vous  faut vous placer dans le cadre d'une prise en charge dans une structure qui traite de la pharmacodépendance et de sa problématique. Cette prise en charge  gratuite et confidentielle va se traduire en un sevrage combiné avec un suivi psychologique adapté. Vous trouverez, en dessous, une adresse de structure de pharmacodépendance située dans votre département de résidence.

Vous pouvez également nous appeler au 0800 23 13 13 (Ligne de Drogues Info Service gratuit et anonyme depuis un poste fixe de 8h00 à 2h00 du matin tous les jours) pour avoir de l'écoute, du soutien et une (ré) orientation si besoin.

Bien cordialement.         

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


Association Addictions France - CSAPA Antenne d'Issoire

5 Avenue de la Gare
63500 ISSOIRE

Tél : 04 73 71 29 29
Site web : addictions-france.org/
Secrétariat : Lundi, mercredi et jeudi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h30, Mardi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h30. Répondeur le mardi de 12h30 à 15h.
Accueil du public : Lundi, mercredi et jeudi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h30, Mardi de 10h à 12h30 et de 15h à 19h30.
COVID -19 : Septembre 2021: entretiens sur place dans le respect des gestes de précaution. Pass sanitaire obligatoire pour les accompagnants.

Retour à la liste