Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin de conseils mon copain se drogue et boit

Par Angiedu13

Bonjour

Je suis avec un homme depuis plus dun an... on habite ensemble.
Au début de notre relation je ne savais pas ce qu'il prenait..

C'est au fur et à mesure puis il me l'a avoué et le fait même devant moi.. surtout avec ses potes..

Il m'a toujours dit qu'il va arrêter qu'il n'en a pas besoin..

Chaque fois qu'il revient d'une soirée avec un pote qui fait ça aussi.. c'est une horreur.. a chaque fois il s'excuse mais des que son pote l'appelle il court.. et boit et reprend sa cocaïne..

Ca doit faire des années quil prend ca.. une fois dans son sommeil il s'est levé et a essayé de m'étrangler et m'insultait de tous les noms alors que je dormais.. il revenait encore dune de ses soirées avec son pote et ses trucs.. depuis il m'a promis d'arrêter.. mais des que son pote l'appelle il y va me dit "t'inquiètes pas je fais plus rien je bois juste du sirop et je fais rien" et il revient a 4h du matin défonce et je men prend plein la gueule.. que cest grace a moi quil replonge que c'est de ma faute me dit "merci grosse salope tu mas donne l'envie de continuer" il me promet a chaque fois d'arrêter.. il dit quil m'aime et quil veut fonder une famille avec moi... j'essaie de tout faire pour le faire avancer. Je fais ses papiers.. je m'occupe de tout.. il me dit quil va arrêter quil maime et quil veut pas me perdre et des quil voit son ami il recommence.. je ne sais pas quoi faire.. son ami na rien perdre il na plus de femme, il a perdu la garde de son fils et habite dans une caravane et il entraîne mon copain avec ses appels "c'est l'heure de l'apéro et du mutcho" et lui il court.. mon copain a réussi a tenir ... quand on est tous les deux ou avec d'autres personnes il n'en prend plus .. au pire boit 2 ou 3 verres mais pas de coc ..et tout se passe bien. Et des que son pote l'appelle il recommence et revient défoncé et en refait meme plusieurs fois a la suite en rentrant.. je l'aime.. jessaies de tout faire.. mais ça le rend complètement légume, méchant et débile ce truc.. moi je nai jamais rien pris.. je ne bois pas.. je lui ai déjà demandé d'arrêter sinon je men vais quand il est sous coc sa réponse "je men fou de tout cest de ta faute tes quune pute vas niquer ta mère la pute" la nuit il est violent et mechant.. puis quand sa coc part de son corps sa réponse "pardon mo cœur jai fait le con désolé je taime je vais arrêter je te le promets" le 1 et janvier il votre promis de plus jamais y toucher. Et puis hier soir son pote l'appelle.. et la cest fini.. il est parti et revenu a 4h du matin défoncé "c'est de ta faute tu comprends pas tes quune merde" s'il vous plaît jai biesoin de conseils. Que dois je faire pour quil arrête ?? Je ne peux pas l'interdire de voir son pote. Il dit que je suis jalouse et méchante quand je lui dis que son pote a mauvaise influence sur lui quil l'empêche d'évoluer.. je ne veux pas le quitter mais jen peux plus de subir ça en fait.. cest trop dur.. avez vois des conseils ? On a 30 ans tous les 2.. on s'aime mais sa cocaïne va nous détruire sil continue.. je lui en ai déjà parlé.. et il me dit a chaque fois quil va arreter quil n'en a pas besoin quil veut avancer avec moi sans ça.. mais son pote est toujours la.. son pote a la quarantaine.. je ne sais plus quoi faire.. il dort toute la journée. On vit en fonction de ses sautes d'humeur à cause de sa cocaïne.. sil vous plaît.. que dois je faire? Je suis désespérée.. je l'aime tellement.. il gâche sa vie et sa santé avec ca.. merci pour vos conseils.. il dit que je suis un ange que je le fais avancer que je lui donne envie de vivre d'arrêter les conneries.. mais son pote aura t il raison de notre couple ? Merci beaucoup

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


Moderateur - 06/01/2020 à 18h35

Bonjour,

Le pote de votre homme est son "déclencheur" pour consommer de la drogue. Vous écrivez que vous ne pouvez pas lui interdire de voir son pote. Si vous ne pouvez en effet pas physiquement l'empêcher vous pouvez déjà vous positionner et être très claire sur le sujet. Ce n'est pas une question de "jalousie", c'est un constat. Votre homme et son pote ensemble = cocaïne. Donc si votre homme veut arrêter de prendre de la cocaïne il faudra notamment qu'il coupe les ponts avec lui.

Mais vous devez comprendre aussi que votre homme, même si vous l'aimez et qu'il vous aime, pourra vous dire pendant longtemps qu'il veut arrêter et faire le lendemain le contraire car il est dépendant et que pour l'instant il ne prend pas le taureau par les cornes.

Ce n'est en aucun cas de votre faute malgré ce qu'il peut en dire. Il est dépendant, il ne peut tout simplement pas résister à l'appel de la drogue et de son pote. Toute accusation contre vous n'est qu'une défense de sa part pour ne pas se responsabiliser et faire face à ce qu'il fait. C'est toujours plus facile d'accuser l'autre plutôt que de se remettre en cause.

Maintenant, quelles sont vos limites ? Vous parlez de violences et d'insultes. Vous les justifiez par son problème mais jusqu'où ? Vous les acceptez par amour mais jusqu'où ? Nous vous invitons à y réfléchir et éventuellement à en parler à des tiers "neutres" (proches ou professionnels). Vous pouvez par exemple appeler notre ligne d'écoute au 0 800 23 13 13 pour en parler (appel anonyme et gratuit, 7j/7 de 8h à 2h).

Il y a des solutions et des aides pour son problème de drogue. Mais on ne peut rien faire tant que lui-même ne réalise pas qu'il ne peut peut-être pas arrêter seul et qu'il doit renoncer à ce plaisir. Comme nous l'avons écrit il peut vous faire de belles promesses pendant longtemps sans rien faire de concret. Aussi, protégez-vous et commencez à mettre de vraies limites à ce que vous acceptez de subir par amour. Sinon vous risquez d'y laisser des plumes.

Cordialement.

Gladys 000 - 08/01/2020 à 23h08

Bonsoir Angie.... en lisant ton témoignage j’ai l’impression de voir ma vie actuelle.... je suis avec mon conjoint depuis 1 an et demi. Une rencontre improbable, on a de suite accroché, puis on s’est installé ensemble... passion et fusion totale entre nous... sauf que ses addictions sont entre nous.... un mur difficilement franchissable puisqu’il pense s’en sortir seul.... consommation d’alcool à outrance quand il sort, il pete les plombs et c’est moi qui prend... jamais de façon physique mais la violence verbale est parfois pire... consommation de cannabis tous les jours, plusieurs fois... avec une tolérance plus que moyenne... il y a quelques mois ses meilleurs amis (qui ne consomment pas) m’ont fait part de leur inquiétude a son sujet.... car même s’il est très doué pour tout camoufler ses amis ont bien perçu que quelquechose avait changé en lui.... a force de cacher les choses j’ai fini par me confier à eux... c’était trop dur à assumer toute seule... parfois il me fait peur, et je pense que quand il reprend ses esprits et que des souvenirs lui reviennent, il se fait peur à lui aussi... devant ses potes il jure qu’il a tout arrêté... sauf qu’il ment.... il ment également à sa famille, et revêt le costume du parfait frere et beau frere... aujourd’hui ça a été la fois de trop: un de ses meilleurs amis cet après midi lui a demandé où il en était de ses consommations, s’il tenait le coup dans son combat d’abstinence.... il m’est tombé dessus par téléphone, un discours ultra violent, il est persuadé que c’est moi qui Appelle ses amis pour leur faire part de la situation.... sauf que ses amis n’ont besoin que de l’observer pour voir qu’il est encore loin de la résilience.... ce soir je suis rentrée du travail, il était saoul, n’a pas voulu m’écouter ni parler avec moi, est parti soit disant chez un ami que je ne connais pas, et est revenu une heure après, il voulait prendre la Voiture jai dit non et j’ai tenu bon et il est parti à vélo...
Je l’aime à un point inimaginable... mais ce soir je crois que c’était la crise de trop... et pourtant quand ces démons ne sont pas entre nous c’est tellement merveilleux...
comment faire pour lui faire faire le pas d’aller se faire aider??? On a des projets d’avenir... je suis perdue....

Angiedu13 - 09/01/2020 à 10h23

Bonjour
Oui en effet je vie la même chose..
Moi j'en parle à personne..
Mes amies et ma famille ne savent rien de tout ça.. et j'en parle pas à ses amis à lui dans son dos car je ne veux pas poser de problème.. mais il arrive que lorsqu'ils en parlent Ensemble ique je suis présente, de dire vraiment ce que j'en pense "vous n'êtes pas la quand il rentre le soir après ses trucs vous ne savaient pas , je suis aux premières loges et vous vous amusez mais moi je subi ensuite" je dis clairement les choses sans rentrer dans les détails pour ne pas le mettre mal à l'aise devant ses amis. Mais son pote qui l'entraîne dans ca dit que je suis chiante. Quand mon copon essaie de résister à ne pas lui répondre pour pas faire de connerie , son pote se moque de lui et dit "tu fais le canard"
Quand mon copain va le voir il dit que je suis jalouse de lui mais je ne suis pas jalouse je sais juste ce quil va faire avec et quand il va rentrer ce que je vais prendre.. toutvle temps il dit quil va arreter.. je me sens impuissante face à son pote quil l'appelle tous les soirs "cest l'heure de l'apéro" et même quand il l'appelle pour aller l'aider pour bosser ca dure 1 heure et ça fini au bar et a sortir toutes les 10 minutes pour leur trucs.. je l'aime tellement aussi et me sentir impuissante face à cette merde qui nous empêche d'avancer et qui e rende mal et son pote qui est tjr la car il na pas de femme pas de vie a part mon copain et leur merde.. unjai essaye même l'ultimatum, a partir et quil est revenu jetais pas la (avec ses trucs dans le sang il n'avait pas remarqué directement mais le lendemain il ma harcelé "promis je vais arrêter je taime je veux quon fondevune famille je ne veux plus de cette merde entre nous" je lui ai dit "si tu veux arrêter comment tu peux y arriver si tu vois toujours ton pote qui fait ça tout le temps et qui t'incite je peux plus subir ça soit tu arrête soit je reviens plus" il a arrêté quelques semaines.. et puis so pote a harcele (17 messages en un jour) pour aller boire un verre. Cetait reparti . maintenant j'essaie de ne rien dire quand il y va.. d'essayer que ça vienne de lui-même quil remarques de lui-même que son pote est négatif pour lui qui va tout perdre pour lui.. jessaies de rien dire.. pas me plaindre de le laisser faire..

surtout ne pas lui parler quand il est défoncé! (Conseil)

Et quand il est clean pas le pote au milieu je lui en parle que ça nous fait du mal que sa merde aura raison de notre histoire sil continue avec son pote.. il dit quil veut arrêter que so pote va déménager que ça va aller mieux quil n'aura plus a le faire... quil fait moins le con déjà.. ça fait 2 jours il est au bar toute la nuit et même hier soir devant moi avec son pote a la maison s'est fait son truc devant moi.. il n'osait même plus me regarder.. il sait quil a tord.. je pense que cest un bon début..

Je sais on se sent impuissant face à ça.. on a envie d'aider mais cest trop dur.. on a l'impression que leur drogue compte plus que notre histoire pour eux.

Surtout ne pas leur parler quand ils sont défoncés.. leur parler après quand ils sont clean.. quand il voit a chaque fois que ça me fait de la peine des fois jen pleure .. cest la qil prend conscience et dit quil va arreter. Mais c'est son pote qui gâche tout.. a chaque fois.. je ne sais plus quoi faire.. bon courage.. c'est super dur..les nuits d'insultes et a s'inquiéter ... maintenant quand il rentre défoncé je l'ignore et il aime pas du tout.. et le lendemain il rep meme pas a son pote. Mais ça marche pas longtemps..

Répondre au fil Retour