Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Junki :/

Par Profil supprimé

Bonjour, je vais essayer d'etre brève et efficace.
J'ai decouvert la drogue vers l'age de 17 ans a peu pres,
(Je vais avoir 19 ans le 13/02/2012)
mais je pense etre reellement dependante depuis a peu pres 1 an.
depuis que je suis parti de chez mes parents..
J'ai envie d'arreter tout sa mais j'y arrive pas c'est plus fort que moi quelque soit
La bonne volonte que je veuille y mettre je n'y
arrive pas ! J'ai pas une tentative de suicide Lundi dernier et j'ai passer 8 jours dans
un hopital psychiatrique. Ca na servi a rien. Si ca n'a pas etais
pire ! Les psys et les infirmieres voulaient que je leurs parlent
mais je n'y arrivais pas, rien ! Je les mepriserb tous !
et franchemeent faudrais revoir la facon dont sont traitès
Certains patients dans ce genre de structure ! Brf Pendannt mon sejour je me suis renfermer sur moi
J'ai même pas parler de mon pb de drogues, ni d'aucun autres problèmes d'ailleurs.
Je sais que je vais mal, que je me detruis, et je sais vraimrnt plus ou j'en suis ni que faire.
En realiter je sais même pas pq je poste cette publication...
Si qqun a qq chose a dire qui m'aiderai, j'en serai ravi happy

Fil précédent Fil suivant

2 réponses


Profil supprimé - 04/02/2012 à 03h38

salut, j'espère tout d'abord que tu vas mieux et que tu veux te battre, et que les envies de suicide te sont passées, je sais ce que c'est mais moi, j'ai 28 ans je suis toxicomane depuis comme toi mes 17 ans, j'ai du essayer l'héro à 16 ans, sauf que j'ai toujours été passionnée par l'art, j'ai commencé des études au beaux-arts en fac, mais jamais rien fini, car je me défonçais, même pas pour être rabatt'' mais juste pour me sentir bien(et je crois kcé encore pire!), j'avais l'impression que personne ne voyait rien!! double vie, travail, école, donc lente descente aux enfers, on s'en rend pas compte mais des années aprés je me suis retrouvée incarcére à l'étranger...pour une fille ki était 1° de la classe au lycée, ca la fout mal, j'ai décu tt le monde , mes parents et moi- même et tout ca pour rien!!!je me droguais pour me sentir bien et au final ca me rendait encore plus dépressive, j'ai arreté en sortant de prison , je prenais plus aucun traitement et pis j'ai pas supporté la sortie et je replonge tout doucement!!!!
Enfin, tout ca pour te dire que 1 an dans la
drogue, ton cerveau n'est pas encore marqué, tu n'as pas encore de tics nerveux et surtout tu es jeune, je sais que c'est dur mais ne fais pas comme moi, tu n'es pas toute seule, il fo se confier aux autres, ils ne demandent qu'à t' aider, sinon, tu vis une double jeu et forcément tu t'éloignes des gens juskà devenir une étrangère, sil te rest encore un peu de naîveté et de joie de vivre, arrête ce poison tu verras tu rencontreras plus de monde, tu pourras voyager faire la fête, avoir des relations franches avc les gens!!!!il existe des traitements mais le mieux c'est de s' occuper l'esprit, faire du sport, changer de cercles d'amis!!!!bonne chance!!!
Si tu savais au jour d'aujourd'hui comment je regrette d'avoir perdu toutes ces années, j'ai l'impression de m'être réveillé après un long sommeil, mes amis sont tous architectes, plombiers ou autres, ont des gosses et moi, je me démène peu à peu pour faire kelkchose de ma vie, enfin je me raccroche à ma passion, et toi tu en as une? c'est ce qui peut te sauver vraiment!!! Enfin, je peux t'assurer que tu ne trouveras rien de positif dans la défonce, bien au contraire, c'est la mort à petit feu, qui va ravager ton corps et ton esprit(tu deviens à moitié parano) et si par malheur tu piccoles en plus, c'est pas la peine!!! Enfin, je te souhaite vraiment de réussir à ten sortir, moi j'ai eu personne à ton âge pour me dire kel merde c'était vraiment mais dis toi que plus tu vas te défoncer longtemps, plus ce sera dur d'arrêter!!!!mais il ne faut jamais dire impossible!!!Ciao

Profil supprimé - 08/02/2012 à 18h39

Bonjour Jadeeee5,

Je suis le modérateur de ces sites. Comme laLuna j'espère que vous allez un peu mieux et que vous êtes moins rongé par des envies de suicide.

Ce que vous traversez est dur, je le sens. Lorsqu'on est dépendant de la drogue il est réellement dur d'arrêter car le cerveau ne suit pas forcément la volonté et vous met en échec un certain temps. C'est là qu'être entouré de personnes bienveillantes devient capital. Vivez-vous seule ? Avez-vous autour de vous des amis qui ne soient pas dans la came et sur lesquels vous puissiez compter ? Si vous n'habitez plus chez vos parents, avez-vous pour autant coupé les ponts avec eux ?

On cherche souvent à mettre fin à ses jours quand on ne trouve plus de sens à rien et qu'on ne sait plus quoi faire, que dire, ni même ce qu'on ressent vraiment. Je peux me tromper mais vous me semblez perdue tout en demandant à ce que quelqu'un vous aide. Je sais que cela s'est mal passé à l'hôpital psychiatrique, que vous vous êtes sentie agressée sans doute par cette curiosité à votre égard. Pour autant j'ai vraiment l'impression que vous voudriez parler, dire quelque chose de vous. Sinon vous ne prendriez sans doute pas la peine d'écrire ici. Comment peut-on vous aider ? Pouvez-vous appeler notre ligne pour essayer d'en parler (0 800 23 13 13, de 8h à 2h tous les jours) ? Vous sentez-vous la force de prendre rendez-vous avec un centre de soins susceptible de vous aider à arrêter ? Vous trouverez les adresses dans notre rubrique "S'orienter".

"Junki" aujourd'hui ne signifie pas junki pour la vie. De la drogue on s'en sort. LaLuna vous a montré sa voie, qui pourrait s'appliquer à vous aussi. Dans ces forums vous trouverez aussi d'autres témoignages qui peuvent vous inspirer. Appelez, lisez, battez-vous et gardez cette volonté de vous en sortir. Vous y arriverez.

Cordialement,

Le modérateur.

Répondre au fil Retour