Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sevrage

Par Manon13

Bonjour je m’appelle Manon et je consommais du cannabis depuis l’âge de 14/15 ans j’en es 26. 10 ans de cannabis et j’ai arrêter brutalement de ma volonté il y a 3 mois car j’en avais marre.
J’ai écraser mon dernier joint en me disant que c’était le dernier et cela ne me manque pas du tout. Par contre , depuis 3 mois les maux de tête , angoisses , moral a 0 ne s’en vont pas , en plus avec le confinement c’est compliqué.
Sachant que j’avais arrêter brutalement sans aide au bout d’un mois j’ai décidé d’en parler à mon médecin car j’étais en dépression et comprenez pas ce qui m’arriver( je suis venue sur votre site pour me rassurer vis à vis de mes symptômes) le médecin m’a prescrit un atarax le soir mais les maux de tête et angoisses ne partent pas et moralement sa deviens de plus en plu dure de vivre avec ça. Les maux de têtes ( sentiment d’avoir de l’électricité dans le cerveau , douleurs dans la tête , sentiment de tomber dans le vide...) sont omniprésents.
Tout le monde m’a dis tu va voir quand tu va arrêter tu sera mieux etc.. honnêtement depuis 3 mois pour rien au monde je refumerais mais en aucun cas je trouve de point positifs car je me sent handicapé par tout ce qu’il m’arrive et n’apprécie rien.
Est il normal qu’au bout de 3 mois je soit encore comme ça ?
J’ai peur de rester bloqué comme ça toute ma vie ?!
Moi qui été connue pour être une fille pleine de vie , à rigoler a bouger dans tout les sens moi je vous dirais à l’heure d’aujourd’hui que je vie , je travaille parce qu’il le faut mais ma vie a basculé depuis mon arrêt.

J’ai souvent lu qu’au bout d’un mois et quelques les symptômes disparaissaient puis je me dis 10 ans de consommation quotidienne ( 2 joint par iour 3 Joints le week end )pour 3 mois d’arrêt peut être que mon corps et mon cerveau ont besoin de plus ? Je sais pas..

Ps: mon médecin me dis de me rapprocher d’un addictologue ou d’un centre accompagnement d’addictologie ce que j’ai fait. Les centres à côtés de chez moi sont débordés pas une place avant 2 mois les addictologues pareil donc je me retrouve seule et c’est en ce moment que j’ai besoin d’aide malheureusement pas dans 2 mois , c’est dommage!

Fil suivant

385 réponses


Ben64 - 27/04/2020 à 22h35

Salut Manon je suis à peu près comme toi, 20 ans de fume et j'ai arrêté brutalement suite à une grosse crise de panique depuis 2 mois passé. Je moins d'angoisse qu'au début quand même ! Mais des fois d'un coup je sens je pense l'angoisse monté, pas bien je sais pas pourquoi, petite pointe au thorax coup de chaud etc. Je pense que c'est le sevrage mais c'est vrai qu'avant j'avais la patate comme toi. C'est long !

Manon13 - 28/04/2020 à 10h07

Coucou ben64

Merci de ta réponse , sa fais «  du bien «  de savoir que je suis pas seule dans cette situation car c’est angoissant et j’ai peur d’avoir toutes les maladies de la terre depuis qui m’arrive ça. Moi qui est toujours été pleine de vie à fond les ballons , sa a eu un impact dans ma vie et des fois je comprend pas ce qui se passe dans mon cerveau et mon corps.

Tu t’es fait aider avec des médicaments ou spécialistes ?
Tes symptômes été quoi ?
Merci

Ben64 - 28/04/2020 à 10h16

Non pas de médecin rien, ça peut aller très bien et d'un coup le blouz, petite montée d'angoisse douleur poitrine l'impression que je vais y passé sad et ça passe. C'est vraiment lourd, après c'est moins violent qu'avant j'avoue mais c'est lourd. Et comment ça va et tes symptômes ?

Manon13 - 28/04/2020 à 10h39

Tu as eu du courage de faire sa tout seul bravo !! Moi au bout d’un mois j’étais tellement en pleure avec plus aucune envie , les crises d’angoisses que le médecin m’a prescrit atarax que je prend le soir et sa ma beaucoup aider , il n’y a aucun effet d’addiction avec ce médicament mais sa détend énormément.

Le 4 mai sa fera 4 mois que j’ai arrêté maintenant et les symptômes présents sont maux de tête électricité dans la tête et l’angoisse qui me prend en voiture , dans mon lit , et après sa passe. C’est vrai que les crises d’angoisses sont moins fortes et moins présentes qu’au début mais c’est compliqué à gérer selon où je suis , vivement que sa passe!

Manon13 - 28/04/2020 à 10h43

Le plus dur c’est le moral en faite , j’aurais jamais pensé que sa fasse ça. Des fois j’ai du mal à voir positif , à me motiver , à me rassurer , a être heureuse tout simplement et puis 1h après ça va quand j’ai de l’interaction . C’est compliqué depuis 4 mois je prend sur moi et j’attend.

Olygark - 28/04/2020 à 11h05

Bonjour, je me nomme Rémi et j'ai un problème un peu similaire.

Je fume depuis presque 10 ans , et j'ai perdu beaucoup de l'efficience de mes capacités. Je vis seule , je viens récemment de me séparer de ma copine parceque le thc m'accaparait et me fesais avoir de mauvaise réaction. Aujourd'hui en plein confinement, j'essaye de me sevrer pour reprendre le sport. Et bien que le sport me fasse un plus grand bien (et je vous le conseil pour votre morale) , je n'arrive pas à m'enlever cette sensation de vouloir passer la fumée dans mes poumons.

J'ai l'impression de tomber en dépression des que je m'arrête ne serais ce qu'une journée ! C'est pour ça que j'ai voulu partager mon histoire en tombante sur la votre. Je suis désespérée, en plus j'ai perdu mon travail à cause du confinement. J'ai vraiment l'impression d'une société sans issue , d'une cage sans barreaux.

En tout cas , courage à vous , vous n'êtes pas seul à être dans ces épreuves difficiles

Ben64 - 28/04/2020 à 13h05

Je pense que ça va passer, faut continuer !! Mais jamais j'aurais cru avoir ces réactions. Comme tu dis Manon l'impression que quelque chose va nous arriver, le mal être etc

Manon13 - 29/04/2020 à 22h42

Bonjour olygark

Bravo que tu es eu cette motivation pendant le confinement en plus de la rupture avec ta copine. Le fais d’arrêter brutalement le cannabis sans aide peut être compliqué car des symptômes peuvent apparaître comme les maux de tête , l’anxiété , l’angoisse et effectivement la dépression . Moi je suis passé par là aussi par la dépression et pour mon cas heureusement que mon conjoint été là car seule ç est compliqué de trouver du tonus.

Sa m’es arriver d’arrêter 1 semaine par si par là quand je fumais mais aucun symptômes , le jour où j’ai arrêter je savais dans ma tête que c’était le dernier et définitif et mon cerveau l’a enregistré dès le lendemain j’étais mal. Je pense que tu as la motivation mais ton cerveau as trop été habitué au psychotropes et que sa peut être compliqué pour ton mental.

Moi je te conseillerais même en cet période d’appeler un CSAPA à côté de chez toi voir si il reçoivent ou même par téléphone ou d’en parler à ton médecin pour te faire aider avec un petit anxiolytique ou autres. Mais en tout cas t’es sur la bonne voix il te faut juste de l’aide pour franchir le cap.

Courage à toi en tout cas

Faris5 - 30/04/2020 à 15h20

Bonjour Manon, bonjour à tous,
Si tu te sens mal et que ça n’est pas passé malgré le sevrage, je te conseillerais de voir un psychiatre pour qu’il fasse une évaluation. Il est possible que ce soit une forme de dépression ou d’anxiété qui était Masquée par le cannabis, en enlevant le cannabis les effets de la maladie se font ressentir. Il est possible que la prise de cannabis était une forme d’automédication de l’anxiété ou de la dépression.
C’est vrai que ce n’est pas acceptable d’attendre deux mois quand on souffre, sinon peut-être revoir le généraliste pour lui dire ce qui ne passe pas ?

Répondre au fil Retour