Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sevrage codéine

Par pif40

Bonsoir,
Je prends de la codéine depuis 1993, avec des périodes d'arrêt, relativement courtes, je m'en rends compte avec le recul.
J'ai pris de l'héro pour la 1ère fois en 1982, arrêt en 1986, puis rechute de 1990 à 1993 et de temps en temps jusqu'en 1996, avec prise de codéine quand pas d'héro depuis 1982.
J'ai commencé à prendre de la codéine tous les jours en 1993 pour remplacer l'héro.
J'en ai pris pendant des années, avec de courtes périodes d'arrêt avec traitement par subutex au début des années 2000 puis rechute, et à nouveau subutex vers 2008 avec réussite puisque arrivé à 2 mg par jour.
Et à nouveau Néocodion, et donc augmentation du subutex à 20 mg vers 2011/2012 pour arrêter le néo..
Mon épouse (junk comme moi) est décédée en novembre 2017, rien à voir avec la dope. On a eu le même parcours niveau défonce, et aussi les même dosages, codéine et subutex. On était ensemble depuis début 1992, 26 ans.
En décembre 2017, j'ai replongé dans l'héro.
Début 2018, j'ai réussi à me faire prescrire par mon docteur 10 cachets de DICODIN LP 60 MG par jour, et 2 oxy 30 mg par jour. je ne tenais jamais les 28 jours, parfois à peine 3 semaines.
Je prenais toujours de l'héro, de plus en plus rarement car trop mauvaise, ma dernière prise remonte à octobre 2020.
J'ai commencé à shooter l'oxy courant 2020, et en janvier 2021, miracle, j'ai arrêté l'oxy.
Depuis je m'en fais prescrire 1 boîte de 30 mg 1 fois tous les 25/28 jours, je les shoote, 2 ou 3 jours maxi et la boîte est finie. L'oxy ne me manque pas.
Je prends aussi par jour 2 ou 3 valium 10 mg + 2 ou 3 lexomil + 2 tisanes au rhum. Pour dormir j'ai de l'imovane et de l'atarax, mais souvent je m'endors en regardant la TV ou en lisant, et j'en prends donc peut être 2 ou 3 fois par semaine maxi.
Vendredi 11 juin, dans 2 jours, j'ai rendez vous avec un docteur dans un centre d'addiction, pour arrêter la codéine, j'ai déjà vu l'éducateur psychologue.
J'ai 58 ans, je suis séropositif sans problème (traité sans interruption depuis 2001) et j'ai été guéri de mon hépatite chronique vers 2016. Je suis séropositif depuis 1982 ou 1985 ou février 1986, je ne sais pas, et ce n'est pas important.
J'ai très très peur d'arrêter la codéine. J'ai l'impression d'en avoir pris toute ma vie, et j'ai très peur de souffrir, d'avoir physiquement mal. Je supporte mal la douleur due au manque. Je me souviens des jours sans héro quand on était accros, c'était horrible, j'ai peur de revivre la même chose.
J'espérais avoir de la méthadone, mais à priori ce ne sera pas le cas. De toute manière, je ne connais pas de junk qui ait arrêté la métha, donc ce ne sera pas plus mal. Je me vois mal embarqué pendant des années à prendre un traitement qui défonce.
Si quelqu'un a eu un peu le même parcours, et surtout a réussi à arrêter la codéine ou est en train d'arrêter, il peut me faire part de ses trucs, conseils ou autres. Ce serait cool.
Merci d'avance.
Pierre.

Fil précédent Fil suivant

3 réponses


Moderateur - 11/06/2021 à 16h50

Bonjour Pierre,

Merci pour ces explications très complètes. Nous comprenons tout à fait vos appréhensions mais essayez de faire le pari que cela va mieux se passer que ce que vous imaginez. Vous avez à faire face à l'inconnu et cela fait toujours peur, heureusement souvent plus peur que ce qui se passe réellement. Essayez surtout de vivre les choses dans le moment présent et de ne vous concentrer que sur la journée en cours pour garder votre objectif.

Je ne sais pas si vous l'avez vu (il est présentement juste en dessous de votre fil de discussion) mais il existe un long fil de discussion sur le sevrage de la codéine. vous allez y lire les difficultés mais aussi les réussites et l'espoir : https://www.drogues-info-service....mmateurs/Addict-a-la-codeine-sevrage

Nous espérons que votre rendez-vous se sera bien passé. Courage !

Le modérateur.

pif40 - 12/06/2021 à 06h34

Bonjour ami modérateur,

Merci pour vos encouragements.
J'ai vu et lu en très grande partie le long fil de discussion sur le sevrage de la codéine, mais comme il m'a semblé être surtout en rapport avec l'arrêt de la vente de codéine sans ordonnance, 2017 de mémoire, j'en ai commencé un autre.

Le rdv s'est très bien passé.
Prescription Subutex 20 mg/jour, et 3 ampoules/jour d'ACUPAN à prendre sur un sucre.
Je ne connais pas cet anti-douleur, mais je crois, à voir les ampoules, que mon épouse Isabelle en a eu sur la fin.

J'avais trop peur d'être mal et de me retrouver en galère ce week end,
donc vendredi j'ai pris 6 cachets de Dicodin,
j'ai 4 cachets pour demain samedi,
2 cachets pour dimanche et 2 pour lundi, je les prendrai sans doute avant ...
J'ai balancé les 2 boîtes et quelques qu'il me restait. C'est pas cool, ce sera mon entorse de l'année au tri sélectif.

Pour l'instant, aucune envie de dormir, inquiet et peut être aussi un peu content et fier de mon comportement.
Je vais arrêter, sûr et certain.
Balancer de la codéine alors qu'elle m'a si souvent manquée, c'est de mémoire, la 1ère fois en plus de 35 ans.

A+
Bon courage à tous, moi y compris.
Pierre.

Moderateur - 14/06/2021 à 17h21

Bonjour Pierre,

Comment allez-vous ce lundi ?

Vous avez joint le geste à la parole et c'est le signe de votre engagement a arrêter la codéine. Bravo pour avoir franchi le pas et content que votre rendez-vous se soit bien passé. Oui vous pouvez être fier de vous !

Le modérateur.

Répondre au fil Retour