Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Conjoint cache et nie sa consomation de cocaine

Par Jo76

30 réponses


Codelea - 05/06/2019 à 20h30

Stéphanie, lidou,

Je partage votre souffrance. Je suis ds la même situation que vous. J ai témoigné un peu plus haut sur la 1ère page .
Çela fait un mois que j ai quitté mon compagnon. C est vraiment terrible. Oui il y a ce soulagement de ne plus à subir, assister, et vivre ds un environnement destructeur. Et il y a encore comme vous le dites si bien une tristesse profonde, un renoncement à faire, l échec d une histoire qui se transforme en situation dramatique ou l un des membres du couple est au bord de la noyade et l autre hélas ne peut rien faire. Au début j étais submergée par l idée de le laisser, d assister à sa déchéance ( j ai peur qu il meurt ou qu il finisse par tout lâcher et se retrouver ds la rue), d être totalement désarmée face à sa détresse.
Je m aperçois que je suis complètement accro à sa présence. Nous essayons de moins nous appeler. Et qd je l ai Je reste tout de même assez obnubilée par les choix qu il fait, j attends qu il me dise qu il a engagé une demande d hospitalisation quelque part. J essaie petit à petit de sortir de cette réthorique. Puis il y a tout les changements concret à faire ( déménagement, changement de bail)qui me font peur. J avance à petit pas car ces années à traverser une succession de crise mon extrêmement fragilisé. Je suis au bord du burn out.
J oscille entre l espoir de le retrouver abstinent et l idée de sortir de m aveuglement. De ne plus me rattacher ms dorénavant de se concentrer sur moi-même et mon bien être. Hier après des mauvaises nouvelles ds le boulot il y a que lui qui a su me calmer. Je suis à fleur de peau. Dévastée et lucide , dubitative et pleine d espoir.
Là où je ne doute pas malgré les sentiments c est d être partie.
Je vois une psy maintenant et hésite d aller voir les narco anonymes.
Bon courage

stephanie17 - 06/06/2019 à 10h56

Hello Lidou et Codelea,

Ca fait du bien de lire vos messages, et de sentir que nous ne sommes pas seules dans ses situations.
@Lidou oui j'ai messenger, mais peut être pas une bonne idée de mettre ton nom sur un fil de discussion ouvert?
@Codelea j'ai relu ton premier message et c'est impressionnant comme nos trois histoires (et plein d'autres je suis sure) se ressemblent.
La phrase qui me parait très importante c'est celle ci "La ou je ne doute pas malgré les sentiments c'est d'être partie". On aime la personne, on donnerait tout pour qu'il se soigne, se relève mais quand on a tout donné et qu'on est épuisé il faut penser à nous.
Je trouve que c'est une bonne idée d'aller voir les narco anonymes, et d'essayer de comprendre. J'ai eu la même idée mais j'oscille entre ça et essayer de tout éloigner. Malgré tout, je trouve que ça aide beaucoup de partager les expériences ainsi que d'essayer de comprendre. Comprendre la situation, comprendre son état en ne jugeant pas.
Je ne sais pas si c'est pareil pour vous mais je passe par toute sorte de stade. Par moment j'ai beaucoup de peine pour lui et me dit que sa situation est pire que la mienne (ce que je pense vraiment). Par moment je suis très en colère et me dis qu'à un moment il a décidé d'en prendre, d'en prendre plus et que par conséquent il est responsable de tout ce que je subis. Je sais que c'est une maladie, et je sais qu'à la base il a un terrain dépressif qui est alimenté mnt par la drogue. J'aurais voulu qu'il choisisse de se faire soigner, et de parler à quelqu'un plutot que de s'enfoncer là dedans... Et puis d'un côté je me dis qu'il ne la pas choisit.
Tout ça tourne dans ma tête, même si j'essaie de m'en détacher parce que ça pourrit tout. Reprenant ton message @codelea, je veux vivre moi aussi. Il a longtemps passé des week ends à prendre trois drogues dures pdt une meme soirée + alcool. Je me pose souvent cette question : crois tu que tu es supérieur aux autres? Que la drogue ne t'atteints pas? et la pire : est-ce que cette consommation excessive c'est parce que tu n'as pas peur de mourir? Et là la claque est plus forte. Parce que comment peux tu un instant accepter que la drogue peut te tuer et le faire, alors que tu as une personne qui t'aime plus que tout, une famille derrière toi, une soeur... etc. Et tout ce que je trouve comme réponse c'est que c'est une maladie, qui pour lui part d'une maladie mentale qui a été alimentée par ses consommations et qui mnt prend toute la place...

Bref, il faut se sortir de ça, tant qu'on le peut, respirer de nouveau par nous meme. Parce que la vie est belle malgré tout, qu'il y a plein de choses à faire, à voir. Je serais là s'il a besoin de moi, mais pour le moment je choisis ma vie. Et meme si c'est dur, il faut essayer de ne pas culpabiliser de ça.

Du courage

Lola200 - 06/06/2019 à 18h31

Bonjour
Merciiiii à vous et oui lidouMB
Je te rejoins parfaitement tu as raison ds le sens où nous ne sommes pas leurs priorités en fait malgres l amour c eSt dur d être confronté à ça et de voir une destruction chaques jours et être impuissante et puis sentiments de culpabilité de laisser la personne aime face à ça . C est dur j ai l impression d être lâche ...mon dilemme est là aussi .je me laisse la réflexion et oui jamais je retomberais même si parfois c est dur il ne faut pas .
Courage à vous tous

Codelea - 09/06/2019 à 11h45

Bon courage à tous,
Je vais supprimer mon profil. Mon ami est incapable de se soigner. Je vis tout cela comme une agression. Je suis obligée de le laisser et de rompre les ponts car je suis moi même en train de perdre pied. Voir celui qu on aime se détruire est intolérable. Je dois sortir de cette tragédie.
Je n essaie plus de comprendre ni de l aider. Je garde le peu de force pour gerer se qui nous lie administrativement.
Prenez soin de vous.

LidouMB - 10/06/2019 à 02h39

Desole davoir mis plusieurs jours à répondre.
Mr me fait des déclarations d'amour alors jy crois xolle une idiote sauf que la sournoiserie , le mensonge et la manipulation reviennent toujours ....

Hier , suite à plusieurs comportement bizarres je lui ai demander les clés de sa voiture et de son scooter , jai tout retourner , tout fouiller mais rien ... pareil dans sa sacoche et dans son manteau . Je ne le sous-estime pas à ce sujet il est très malin et très doué en cachette .
Ce soir comportement étrange aussi , retrouvailles avec d'anciennes mauvaises fréquentations consommateurs aussi , il ne voulais pas me dire où et avec qui il était après lui avoir biiiiiiiiiien pris la tête il a avouer .
De la jai pris la décision de le quitter . Je vais essayer de dormir tranquillement ce soir et demain mes affaires auront disparu de chez lui .

Il ne mérite pas 1/10ème de mon amour. Il a fait ses choix inconsciemment même si je ne doute pas de son amour envers moi , je ne mérite en aucun cas ce quil me fait vivre . Je ne veux pas garder contact avec lui . Pour ne pas culpabiliser et re craquer si je voit quil est pas bien . Cest radical peut-être même égoïste . Mais je pense à moi avant tout .

Soyez fortes les filles !!. Le temps de partir et de me réinstaller je vous abandonne qqes temps. Je reviens vers vous au plus vite pour vous lire et continuer l'histoire avec vous .

Courage à toutes ✌

Codelea - 10/06/2019 à 18h30

Bon courage Lidou.
Je crois que tu fais bien.
Je l ai quitté il y a quasiment deux mois ms reste présente. Ça toxicomanie l à isolée. Je reste à son écoute malgré des gros moments de colère et d épuisement je commence à accepter ça détresse.
Ms je ne reviens pas sur le fait que je vais déménager et que je ne veux plus subir ce quotidien.
@ Stéphani : je crois qu il y a que une rencontre avec la mort qui pourrait lui faire avoir un déclic. Sortir de son système semble impossible toujours de bonne excuse.
J essaie de le convaincre par faire un pèlerinage de St Jacques de compostelle.( je suis agnostique) afin qu il se retrouve. Les hôpitaux n ont pas bien marché avec lui
Courage à vous

stephanie17 - 10/06/2019 à 21h59

Hello les filles,

Je suis toujours touchée de lire vos messages meme si on ne se connait pas, ça me fait du bien.
Codelea je comprends ton besoin de couper, tout cas je continuerais à te lire et te répondre si tu le décides.
Lidou je suis tellement désolée pour toi aussi... Tout ça est tellement plus fort que tout le reste, leur dépendance plus forte que tous les efforts que l'on peut faire, que toute notre peur, tout notre amour...
Je reste abasourdie par notre situation actuelle et j'essaie de regarder devant, les personnes qui sont là pour moi, les choses positives qui m'attendent... meme si mon coeur est en un millier de morceau...
Je trouve que c'est une bonne idée le pèlerinage, en tout cas ça ne peut pas faire de mal.
Soyez fortes, on avance malgré tout, et ce que je retrouve dans nos messages c'est la détermination.

Courage <3

stephanie17 - 12/06/2019 à 14h54

Pas de réponses les filles mais j'écris quand même...
Très dur aujourd'hui, un mois que je ne l'ai pas vu et toujours cette question dans ma tete, en boucle, "comment on en est arrivé là?".
Comment c'est possible qu'on s'embourbe autant dans un truc néfaste, qui pourri tout, même les relations les plus fortes.
Je n'arrive plus à comprendre...
Je suis épuisée. Je ne sais pas comment je vais m'en sortir.

Codelea - 14/06/2019 à 10h21

Courage Stéphani c est en effet extrêmement dur ,
Je partage ton désarroi . Je me demande comment j ai pu laisse faire, car j ai choisi alors que je le voyais fragile. J ai décidé de croire que ça ne pouvait pas devenir grave qu avec le temps il irait bien.

Je l ai quasi tous les jours au téléphone...svt ds le conflit. Je reçois mails, texto ou vidéo a rallonge ou il me fait des repeoche. Surtout celui de partir.
Et vous? Avez vous coupé les ponts?


le doute s immisce, l incompréhension de mon ex compagnon de l avoir quitté me fait extrêmement douté.
Il ne comprends pas mon départ, me dit qu il n aurait pas baissé les bras a ma place, ne se rend pas compte à que point j ai été malheureuse . Et je l aime je m vois me dire que peut-être que j aurais du rester.

La solitude. L épuisement.
Ms le temps Stephani , on va s en sortir avec le temps ! Et à travers nos décisions ?
Devrais je tout couper, ne plus avoir de contact?

Répondre au fil Retour