Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Conjoint cache et nie sa consomation de cocaine

Par Jo76

30 réponses


pffffffff87 - 02/06/2019 à 01h08

putain non je ne sais pas je te dirais si c'est possible. je vais vivre au groenland. et encore il y en aura

Lola200 - 02/06/2019 à 10h28

Bonjour
J ai lu avec attention et oui comme vous je suis confronteé chaques jours à l héroïne que mon ami prend et j en souffre terriblement aussi.
J zi 42 ans et j en suis sortie de tout ça j étais consommatrice aussi mais depuis 25 ans je n ai pas retouchée à tout ça .
Et puis j ai rencontré mon ami que j aime plus que tout mais voilà entre nous ce fléau.
J essai de l aider de lui parler de lui dire que tout ça est néfaste que si j ai réussi à en sortir pourquoi pas lui
Il me dit qu il regrette des qu il en prend qu il en a marre qu il M aime que quand je suis là ça l aide et pourtant des qu il peut il y retourne je sais que ses fréquentations sont lie qu a ça .je suis là chaques jours je lui parle je le rassure je lui ai dit si tu veux je suis ton psy vas y parle moi pleure si il faut mais sort ce qui te bouffe ...mais il s ouvre pas .
Je suis triste car je sais que c est quelqu un de super avec des valeurs de l intelligence il vaut mieux que ca.et surtout je l'aime je férais tout ce que je peux.
J ai peur aussi de replonger car je suis confronteé à ça régulièrement. ..merci pour vos réponses .et courage à tous

LidouMB - 04/06/2019 à 06h51

Une maladie on ne décide pas de l'avoir ... prendre de la coke est un choix . Les répercussions et les effets "non désirés" comme la dépression ou le nez défoncé comme vous dites sont les résultats de vos choix uniquement alors désolé pour mon franc-parler mais pas une seule seconde jarrive a vous plaindre .
Quand on veut, on peut... si un type arrive à vous remettre dedans parce quil vous fait rappelez vos goûts etc etc cest que simplement les mauvaises fréquentations et les mauvais endroits ne sont pas écarter de vos vies et cest encore malheureusement un de vos choix .
Vous êtes faibles mentalement et malheureusement encore une fois jai horreur d'avoir cette image de mon copain , si vous prenez le contrôle de vous-même vous arriverez à passer outre .

LidouMB - 04/06/2019 à 06h59

Il y a une chose que je ne comprend pas , pourquoi continuer quand vous savez que ca ruine la santé mentale de vos proches ? Pourquoi mentir, cacher , manipuler . Celles qui n'acceptent pas partirons et vous les savez très bien alors pourquoi ne pas tout arrêter et être pleinement bien avec les personnes que vous aimer ?

Ne me dites pas que cest une maladie , vous savez ce que jen pense .
Je me sent juste trahis , salie , manipuler quand j'aperçois quil a consommer . Je ne suis pas la priorité de sa vie , alors pourquoi moi je devrais le considérer comme tel de mon coté .. Cest le pire du pire . Je préférerai largement le retrouver dans un lit avec une autre. Je ne dit pas que j'accepterais la tromperie , mais la douleur ferai vraiment moins mal .

stephanie17 - 04/06/2019 à 16h37

Hello à tous, et surtout à toi LidouMB,

Je me reconnais tellement dans tes messages...
J'ai moi même à peu près la même expérience mais nous nous sommes séparés il y a maintenant un mois.
Je me reconnais car, comme toi, je trouve que c'est une personne intelligente, adorable et c'est pour cela que je suis tombée amoureuse de lui.
J'ai tout fait pour qu'il ne touche plus à rien (menaces de le quitter, compréhension, essayer de se mettre à sa place...)
J'ai désormais le cœur brisé mais je me dis que c'est pour mon bien. Tu ne peux pas venir en aide à quelqu'un qui ne veut pas être aidé, et par être aidé je veux dire se faire soigner.
L'addiction, pour moi, part d'un mal-être profond, d'une dépression consciente ou inconsciente. La drogue est une conséquence, qui devient également une cause (le fameux cercle vicieux).
J'ai vécu un mois très dur, car c'est une personne que j'aime depuis presque 10 ans, mais si tu ne peux pas le sauver il faut te sauver toi. Car même quand on ne touche aucune drogue, sa consommation nous impacte, tous les jours.
J'étais comme toi, je rentrais la boule en ventre ne connaissant pas ses humeurs (désagréable, triste, "normal"blunk. Je vis actuellement dans une peine immense mais au moins je n'ai pas peur en rentrant chez moi.
Je suis désolée de ne pas t'apporter plus d'espoir, et j'ai encore l'espoir qu'il s'en sorte, je l'espère de tout cœur, mais je ne peux plus supporter une situation pareille.
N'hésite pas à me répondre si je peux t'aider.
Je te souhaite tout le courage du monde car cette situation est un vrai fléau.

LidouMB - 05/06/2019 à 00h20

Merci pour ton soutien stephanie17 , si tu savais le bien que ca me fait de savoir que d'autre sont ou on était dans ma situation . Jai parfois l'impression d'être folle , de me monter le crâne ou d'être trop dure . Je culpabilise parfois en me disant que si il n'arrive pas a passer a autre chose cest que je ne suis pas une "bonne femme" . C'est un sentiment d'échec, de devoir non accompli. Avoir un avis externe fait tellement du bien alors merci.

Bien évidemment jai relaté ici les derniers faits. Comme j'ai dit dans mon 1er message notre couple est un yoyo .
J’espère que toi tu tiens le coup , avant "Mr Coké" j’étais avec qqun pendant 8ans mais pas du tout dans le délire de la drogue . Alors je peux comprendre ton chagrin, je sais que c'est dur. Qu'il y ait n'importe quelle raison on a toujours du mal à s'en remettre.
Je serais ravie de parler avec toi aussi si nos mots peuvent apaiser nos douleurs c'est avec plaisir.

stephanie17 - 05/06/2019 à 11h13

Hello LidouMB,

Je comprends très bien la culpabilité, je suis passée par les mêmes stades et encore mnt il m'arrive de culpabiliser, mais il faut te dire que toi tu n'y es absolument pour rien. La consommation et l'addiction sont des choses extrêmement personnelles.
C'est très dur de se sentir déconnectée de ça, de tout faire pour qu'il en sorte et que rien ne change, de se sentir inutile et d'avoir peur. Je comprends encore mieux le sentiment d'échec. J'ai également tout donné pendant longtemps et c'est une énorme déception de voir que je ne suis pas assez forte pour combattre son addiction, et très égoïstement de ne pas "suffire". C'est une pensée absurde car à un certain niveau de consommation c'est une réelle maladie, et nous ne sommes pas docteur. Exemple très stupide mais si tu avais un cancer, ton conjoint ne pourrait rien faire pour toi, ce ne sont que les médecins qui peuvent. Et pour ça il faut déjà se rendre compte qu'on est malade, l'accepter, et aller voir un médecin.
Evidemment je pense qu'avoir un bon entourage aide, c'est certain. Mais si tu as persisté et que ça te rend malade, que ça te bouffe il faut aussi penser à toi. Je sais que c'est dur, et que tu te dis que tu l'abandonnes. Mais tu te dois d'être bien dans ta vie également. Je pense que certaines personnes pourraient penser que mes propos sont égoïstes, mais quand tu as tout donné et qu'il n'y a pas d'évolution, que tu as la boule au ventre en rentrant chez toi, il faut s'avoir dire stop. Il faut aussi penser à soi, et ça ne veut pas dire abandonner l'autre.
Je ne dis pas qu'il faut absolument que tu le quittes, chacun fait comme il peut, chaque situation est différente et personnelle. Je sais juste que parfois il faut prendre du recul pour se rendre compte que ta vie compte aussi et qu'il ne faut pas culpabiliser de vouloir prendre des distances.
Il a un entourage solide ? Une famille ? Je ne sais pas si on peut échanger par discussion privé via ce site?

Tout mon courage en tout cas, les jours meilleurs sont devant nous. happy

Moderateur - 05/06/2019 à 12h01

Bonjour Stéphanie,

Merci pour vos contributions et la discussion très intéressante que vous entamez avec LidouMB.

Pour répondre à votre dernière question notre site ne permet ni les discussions privées, ni l'échange de mail pour le respect de l'anonymat de chacun.

Merci de votre compréhension et au plaisir de vous lire.

Cordialement,

le modérateur.

LidouMB - 05/06/2019 à 12h35

Tu as Facebook, messenger ou autre ? Je te passe mes coordonnées ici si besoin .

Et malheureusement oui il a une famille , mais la plupart d'entre-eux le tire vers le bas....

Répondre au fil Retour