Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment arrêter le cannabis en limitant le manque ?

Par Kanille

20 réponses


Yv Ette - 06/05/2019 à 18h33

Bonjour,
je vous remercie pour vos témoignages poignants et motivants. Je vous souhaite à tous de sortir de cette spirale infernale qu'est le cannabis.
Je me présente je m'appelle Justine j'ai 24 ans, je fume depuis environs 10 ans mais de manières journalières depuis 6 ans ( après le travail) environs 5 à 6 joints et des le matin le week end. Ça fait maintenant quelques mois que je ressens l'envie d'arrêter de fumer ne serait ce que pour les capacités intellectuelles et pour le lien sociale car depuis un petit moment maintenant alors que je suis quelqu'un de très sociable à la base je deviens solitaire au point de ne parfois plus sortir de chez moi et de ne rien faire assise sur mon canapé à lire ou regarder la télé.
Mon conjoint fume aussi mais est près à sortir fumer dehors meme si je sais que ça comporte des complications quand au fait d'arrêter. Je voulais justement savoir si certains d'entre vous avez réussi à arrêteralors que le conjoint était consommateur aussi !!?

Diskik - 06/05/2019 à 18h40

Bonjour ,

Merci Kanille, RoseT , Boiteuse ,lorete,ColMoutarde, eunahya , Trinity pour vos posts/réponses

pour ma part je suis fumeur depuis mes 14 ans ( cannabis et cigarette j'ai commencé a fumer les deux ensemble ), j'ai jamais essayé ou même pensé d’arrêté ...

à l'approche de mes 30 ans ( dans 10 jours si vous voulez me souhaite un joyeux anniversaire ), j'ai fait un bilan sanguin RAS cool , une Radio Pulmonaire RAS Yes big-smile , Gastroscopie , Biopsie j'attends encore les résultats ( mais en fumant ça me fait craché , roté , voir même vomir )

j'ai toujours dit que je suis FUMEUR DE CANNABIS , et c'est à PRENDRE OU A LAISSER

mais j'ai comme une envie de tout arrêté, alors qu'avant j'ai toujours dit que si je suis là , si j'ai réussi ma scolarité (j'ai réussi ma scolarité mais pas encore ma vie pro lol )c'est grâce au cannabis ( bac S , Licence Eco , Master ... )

je suis de confession musulmane , aujourd'hui c'est le 1 er jour du Ramadan donc je me disais c'est le moment ou jamais pour tenté ...

ColMoutarde - 28/05/2019 à 01h06

Salut Diskik !

Joyeux anniversaire en retard (de deux semaines quand même !)

Comment se passe votre consommation ?

Avez vous toujours envie d'arrêter ?


Je me permet d'émettre un doute sur votre brillante réussite scolaire, pensez-vous réellement que le cannabis vous a AIDER à accomplir toutes ses choses ? N'est-ce pas plutôt vos capacités intellectuelles qu'il faudrait remercier ? Le THC et les neurones ne font pas bon ménage ! Si vous avez obtenue ce genre de diplôme sous Cannabis, quand est-il quand vous ne fumez pas ?!


J'aimerai savoir comment vous allez, si votre motivation est toujours présente.

N'hésitez pas à nous en parler happy

Sheraz - 26/06/2019 à 11h16

Bonjour à tous happy

J'ai depuis hier arrêter de fumer des joins, sa faisait 2ans que j'avais repris, au départ c'était un seul le soir pour m'aider à dormir et puis 2 et 3 ... Et puis j'ai pris le truc de fumer à n'importe quel moment de la journée juste pour me sentir un peu mieux sur le moment même. Je sais que sa peut paraître bête car j'ai dépassé les 25 ans, mais pour moi le cannabis n'était qu'une drogue douce qui ne ferait aucun mal et que le jour où j'allais arrêter se serait facile.. Beaucoup en parle à leurs proche pour se libérer, moi je n'ai pas de parents et mes sœurs ne comprennent pas, pour elles c'est tellement facile " tu n'en achète plus et voilà c'est fini " ou " il ne fallait pas commencé" des mots si simple dans la bouche de personnes qui non jamais toucher à sa.
Jai déjà tenté d'arrêté y'a quelque mois mais les nausées les tremblement, les moments passé devant les toilettes on eu raison de moi. Depuis hier c'est redevenu l'enfer, malade, tremblement, nausée, l'impression de me sentir vide, pour m'endormir c'est compliqué, manger c'est pareil sa passe pas... Dans ma vie je me suis battu contre pire que ce démons là et pourtant j'ai l'impression que je vais pas m'en sortir. J'essaie de faire d'autre chose pour ne pas y pensé mais rien ne marche. Sa fait seulement depuis hier et j'ai l'impression que sa fait une éternité. Je ne sais pas du tout comment m'en sortir avec sa.

ColMoutarde - 26/06/2019 à 18h43

Salut Sheraz

Félicitations pour ton envie d'arrêter. J'espère que ta motivation va tenir !

Qu'est ce qui ta donné l'envie de ne plus consommer ?

Pour tout le monde, ou pour une grande majorité, le cannabis est une drogue considérée comme douce, jusqu'au moment où il commence à prendre les devant sur ta vie.

Si tes proches ne t'aident pas alors je te conseillerais d'aller voir quelqu'un qui puisse t'écouter, un psy, un ami ou un internaute du forum, car ce doit être très frustrant de recevoir ce genre de conseils de la part de ceux qui peuvent (ou qui doivent) nous soutenir.

Alors, pour les tremblements, les nausées et l'insomnie, je te conseillerais également d'aller voir un médecin. De une, il rassure en te disant que cette période n'est que passagère (ton corps va prendre un peu de temps pour éliminer les toxines) et te conseiller des méthodes pour te relaxer. Pour ma part, j'ai toute une panoplie de remèdes pour les différents maux lié au sevrage :

- Pour l'insomnie, prend de la camomille sous forme de tisane ou de l'euphytose. Fais du sport maximum 2h avant d'aller te coucher, ca favorise la qualité du sommeil et l'endormissement.

- Les tremblements sont surement dû au manque et surtout au stress (ou l'anxiété). Il y a des centaines de techniques pour se détendre sur internet, tu peux commencer par une activité physique à la maison, le yoga, des techniques de respiration, des musiques douces (ex: harpe) etc. Le mieux étant d'aller voir ton médecin, qui lui sera plus à même de te rassurer.
(Évite a tout pris les antidépresseurs, certains médecins peu scrupuleux peuvent en prescrire lors de l'arrêt d'une dépendance. Certains antidépresseurs peuvent accentuer les tremblements alors fait gaffe)

- Pour les nausées, la camomille est également recommandée en cas de problèmes digestifs, le gingembre aide beaucoup les vomissements des femmes enceintes, alors pour quelqu'un victime d'un sevrage ca devrait passer. Évite la cigarette, les odeurs fortes, la caféine. Prend l'air, boit de l'eau entre les repas et évite d'avoir l'estomac vide.

- Lors d’un état de stress ou d’anxiété, une poussée d’adrénaline peut avoir lieu et dirige le sang vers le cerveau, le cœur et les muscles en délaissant le système digestif ce qui peut provoquer un manque d’appétit. Ce qui expliquerait sans doute pourquoi tu ne manges plus quand tu arrêtes de fumer. Ton corps doit stresser, car tu ne lui fournis plus sa dose de THC.

Bref, il existe énormément de solutions aux problèmes liés au sevrage. Il faut absolument que tu consultes un médecin, c'est son métier de t'aiguiller vers une possible convalescence. Je suis passé par là et je viens tout juste de m'en sortir. Pour la deuxième fois d'ailleurs. Si j'ai pu réussir deux sevrages alors tu pourras surmonter celui que tu es en train de traverser.

Je te souhaites bien du courage, la clé c'est de croire en soi, notre organisme est plus fort que cette merde. Sur le long terme, tu t'en rendras compte blunk

En espérant que mes expériences puissent t'aider. N'hésites pas à revenir si tu as besoin de conseils !

Petitefeuille - 06/07/2019 à 13h55

Bonjour à tous. Je suis fumeuse depuis 8 ans. Avant j avais l habitude de faire des pauses régulières au cas où je souhaiterai arrêter un jour, pour que cela soit plus facile.
Je suis avec mon mec depuis 4 ans et lui aussi fume. Depuis 4 ans, plus de pause...
Le problème c est que je n apprécie plus le pétard. Je le fais pas ennuie. C est un cercle vicieux. On s ennuie on fume. On fume on est mou on s ennuie.
Mon copain est casanier lui ça ne le gêne pas de rester à la maison. Moi je me sens frustrée! Je voudrais me remettre au sport mais pas la motivation car mon corps est mou du à la consommation.
Je ne fume pourtant que le soir après le travail. J en ai vraiment besoin pour m endormir.
Fin 2018 j ai essayé d arrêter et mon mec aussi. Je n ai pas dormi pendant un mois ! J ai cru devenir folle j ai tout recommencé. Et lui aussi.
Avez vous des astuces pour dormir? C est vraiment mon plus gros probleme. Je suis contente de pouvoir en parler. Pour ma part je n ai aucun amis fumeurs de cannabis donc cela aide. Je m en passe en soirée quand je suis avec eux. Mais du pétard du dodo...
merci pour vos réponses.

ColMoutarde - 08/07/2019 à 15h32

Salut Petitefeuille !

Pour faciliter l'endormissement il existe beaucoup d'astuces ! En premier lieux, il va falloir refaire du sport, ou du moins, pratiqué une activité physique. Comme la marche par exemple.
Sinon tu peux réaliser des exercices faisable depuis chez toi (sport maison), de nombreuses vidéos ou applications existent à ce sujet.

(Je sais que la motivation est manquante au début, mais en quelques jours tu ressentiras les bienfaits du sport)

Pour ma part, lors de mes crises d'insomnies, j'ai pris des tisanes à base de valériane, mélisse, passiflore, marjolaine, aubépine, camomille etc. Il me suffit d'une tasse et les bâillements se font déjà sentir. Par contre ne t'attends pas à retrouver le sommeil en deux jours, cela dépends de ton organisme, en revanche, au bout d'un certains temps tu retrouveras ton rythme naturel de sommeil.


La lecture aide pas mal, mais attention à ne pas lire plus de 15 minutes, au delà de cette durée, ca devient une fatigue visuelle et ce n'est pas conseillé pour avoir un sommeil de qualité.

Évite la cigarette, l'alcool, les écrans et la nourriture trop grasse avant de dormir, ca n'aide en aucun cas, mais ca tu dois le savoir. Pour l'écran je te l'accorde, c'est difficile de s'en défaire pour certains, surtout quand on est en couple.

La nuit, si tu tournes en rond dans le lit sans t'endormir, va te préparer une tisane ou va prendre un bouquin, ne reste pas dans le lit à attendre que le sommeil vienne.

Je te souhaite bon courage pour la suite, n'hésites pas à revenir pour nous donner ton retour !

Miss-SOS - 13/07/2019 à 00h47

Bonsoir,

UN TRES GRAND MERCI à tous ceux qui apportent leur post-expérience tout en racontant leur histoire !
Cela donne en effet de l espoir !
Je suis fumeuse depuis 16 ans, je suis folle de rage quand je réalise le temps !!! au départ je fumais un demi joint par soir et petit à petit j'en suis désormais à 4-5 par soir... J'ai honte parce que je réalise aussi que je commence sérieusement à m'isoler... J'accepte les propositions et puis il se passe tjs qq chose ou je finis par annuler ou reporter ... Je n'ai plus envie de sortir, l'idée de me préparer, de faire la route, de trouver une place, etc; me fatigue par avance.... Je voudrais me retrouver comme avant, vraiment, à aimer sortir, à ne plus avoir cette putain de flèmme !!!!!!! de faire plusss de choses, meme si je ne m'isole pas du tout la journée. Le soir ... mon appartement m'appelle ... ca devient mon refuge et je souffre d etre seule en m'infligeant moi meme d etre seule !!!!!! est ce que vous vous retrouvez là dedans ??? est que vous pouvez me confirmer que tout ca c est terminé quand on arrête ??? que vraiment on a une peche que l on avait plus ??? qu'on se sent moins " à l ouest" meme en ayant pas fumé ... mais à force le thc doit s accumuler et j'ai le sentiment d etre de plus en plus éparpillée alors que j etais tres organisée !
Il ne me reste qu un bout qui doit representer 4 jours peut etre ... Je ne pense pas qu il existe une rectte miracle mais déjà je vais essayer le CBD dans une autre cigarette elec en effet c est mieux d avoir les 2 sinon ça n aura plus aucun effet ! et puis l euphytose etc .... tenter de me relaxer et de m occuper le plus possible .....
Pourriez vous juste me donner des exemples de vos vies AVANT/APRES pour que la MOTIVATION SOIT A SON MAXIMUM ???
MERCI MILLE FOIS
HEUREUSE de pouvoir trouver du soutien puisqu on est jamais vraiment honnêtes avec nos proches .... on porte la honte puisqu on sait, NOUS, ce que nous faisons et que ça nous fait du mal ....

ColMoutarde - 15/07/2019 à 18h46

Salut Miss-SOS

Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis en effet. L'hésitation, la procrastination, la solitude et le manque de motivation... Pour moi aussi l'appartement était devenu une sorte de cocon. Heureusement que tout ca devient du passé quand tu arrêtes.

Tu retrouves confiance en toi quand tu arrêtes de fumer. C'est une étape très importante ! Par la suite tu récupères de l'énergie, tu retrouves ton souffle, tu ne tousses plus, tu retrouves une certaine concentration et bien entendu, tu retrouves la motivation..

Ce n'est qu'une étape à passée, quelques mois où ton corps et ton esprit vont réapprendre à vivre sans cette m*rde, ce n'est pas simple c'est une certitude, mais tu n'es pas seule à vouloir arrêter. De nombreuses personnes ont réussi alors pourquoi pas toi ?

Si la motivation te fais défaut, je te conseille d'éplucher les sujets posté sur ce forum, il y a de nombreux messages qui te redonneront espoir. Je suis passé par là et crois moi ca aide !

Bon courage et n'hésites pas si tu as d'autres questions.

Répondre au fil Retour