Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Le fil de discussion pour les femmes

Par Drogues info service

81 réponses


BLONDIE5 - 24/12/2018 à 13h48

J'ai aussi continuer de consommée pendant ma grossesse et pourtant dieu sais que je culpabiliser . J avait même était voir une sage femme tabacologue . Mais rien j'ai pas eut la force de m'arrêter même pour mon fils .. sad déjà si ont peut parvenir à réduir au minimum sa conso juste de quoi ne pas être en manque sa serait déjà pas mal .. mais j avait moi même du mal . Courage à vous les filles . Ont peux y arriver!

Moderateur - 04/01/2019 à 11h41

Bonjour Owina, bonjour Blondie,

Bienvenue dans nos forums. Si je puis vous donner un conseil c'est de ne pas regretter le passé, de ne pas avoir peur de l'avenir et de vous focaliser uniquement sur le jour en cours. C'est important pour arrêter de se dire "aujourd'hui je ne fume pas" et de ne se consacrer qu'à la journée en cours avant de renouveler cette promesse à soi-même le lendemain.

Si cela est possible débarrassez-vous de tout le matériel pour consommer et de tout le stock de cannabis que vous pouvez avoir. Si votre compagnons fume demandez-lui de faire cela ailleurs et de tout mettre sous clé.

En effet, arrêter cela implique certains aménagements du quotidien. Si vous ne changez rien, rien ne se passera pas.

Mais surtout mon message a pour but de vous inciter à franchir une étape supplémentaire en acceptant de vous faire aider pour arrêter. Vous constatez que, pour vous, c'est très difficile d'y arriver seule. Sachez alors que les aides des professionnels addictologues sont gratuites et sont un plus qualitatif pour réussir à arrêter. Vous pouvez notamment vous adresser à un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) proche de chez vous.

N'hésitez pas, donc, à appeler notre ligne d'écoute 0 800 23 13 13 (gratuit et anonyme, tous les jours de 8h à 2h) pour en parler et pour obtenir une adresse. Vous pouvez également utiliser notre rubrique "adresses utiles" : http://www.drogues-info-service.fr/Adresses-utiles

Enfin n'hésitez pas à nous raconter la suite ici mais aussi à vous soutenir mutuellement puisque vous êtes dans des situations similaires : soit dans ce fil de discussion soit en en créant un nouveau.

Nous restons à votre disposition.

Bien cordialement,

le modérateur.

Owina - 04/01/2019 à 20h38

Tout d'abord je tiens à remercier le modérateur pour ses paroles encourageantes.

Aussi, dans la lignée de mes démarches j'ai appelé votre standard et j'ai pas mal discuté avec l'une de vos conseillères pendant une bonne heure qui a été d'une bonne écoute et d'un bon soutien.

Après une conversation intense avec mon conjoint, il a enfin compris que pour moi c'était plus compliqué pour lui puisque c'est un " plaisir" pour moi.

Nous nous sommes mis d'accord pour qu'il m'aide a diminuer plus que je n'aurais pu si je l'avais fait seule.

J'ai téléchargé une appli qui est grave sympa que j'ai vu sur l'un des post plus haut qui s'appelle " stop cannabis".

Je ne vais pas vous dire que depuis mon inscription je n'ai fumé aucun joint. Mais j'ai assurément diminué ma consommation !

Il n'y a qu'aujourd'hui que j'ai " craqué ". Mon conjoint est parti tout l'après midi et j'en ai fumé un seule. Mais c'est mon premier seule depuis 13 jours !! Et avec mon conjoint j'en ai peut être fumé 4 ou 5 sur ces 13 jours !

Donc cest pas encore ça, mais je ne me décourage pas !

Mardi rdv avec la sage femme et fin du mois rdv pour l'écho de mon bébé. Jusque maintenant je vis une grossesse plutôt agréable sans encombres et j'espère la terminer aussi bien qu'elle a commencé ! Je vous tiendrai au courant sur les changements. Ne perdez pas espoir ! J'étais au bord de la rupture et finalement, avec de l'amour et de la compréhension on peut aller loin !

Courage les filles, il y a moyen !!

Brooklyn - 10/01/2019 à 07h13

Salut tout le monde

Je reprend contact avec vous car j'ai depuis plusieurs semaines une très forte envie de crack. Je suis sobre depuis le 1er week end de septembre. Entre temps je suis tombée enceinte. Je suis à 15sa. Grossesse un peu difficile pour l'instant avec les nausées les vomissements etc. On est tous les 2 très contents de la nouvelle, mais je ressent vraiment un manque et une grosse envie de fumer.
Il n'est pas au courant de cette envie, lui a consommé début décembre en allant sur Paris et rien depuis. Je rêve de crack assez souvent la nuit à en avoir des bouffées de chaleur. J'ai aussi pas mal de rancoeur envers m. car pdt qu'on consommait il m'a fait pas mal de crasses du genre me laisser seule partir avec notre ou mon argent etc... ça me bouffe, j'en ai marre de tout ça. Je voudrais qu'on me lobotomise le cerveau pour oublier tout cet aspect de notre relation.
J'ai envie de lui en parler mais je ne sais pas comment m'y prendre et je ne veux pas raviver la merde non plus. Je ne sais pas si lui a les mêmes tentations que moi. Je suis perdue là

evcrp - 14/02/2019 à 10h11

Bonjour,

J'ai besoin d'aide suite à une prise de MDMA ce samedi dernier. J'ai pris l'équivalent de la moitié d'un taz fractionné en deux, j'ai pris ces deux quarts à deux heures d'intervalle. L'ami qui me l'a donné m'a ensuite dit qu'il était fort, sans plus de détails. J'ai passé une très bonne expérience pendant la montée puis la stagnation, mais c'est lors de la descente que les choses se compliquent.
Depuis dimanche, j'ai l'impression de ne pas redescendre, comme si j'étais encore perchée à 20%, mais en continu. Cette sensation m'était déjà arrivée il y a un an, lorsque j'ai pris mon premier taz, mais j'avais abusé en prenant d'autres substances donc ça ne m'a pas étonnée que ma redescende dure un mois. J'ai voulu renouveler l'expérience en prenant uniquement un taz, mais apparemment le même effet revient, et c'est très angoissant.

J'ai commencé à prendre de la Griffonia hier, en espérant que ça me permette d'aller mieux. En lisant quelques forum je pense souffrir d'une phase de dépersonnalisation, tout comme la première fois que j'ai pris un taz, avec sortes d'hallucinations visuelles, impression d'être là et pas là à la fois, perte de mémoire et de conception du temps et de l'espace...

Avez-vous des explications sur ce phénomène, et surtout, des conseils pour m'aider à redescendre?

Anika - 22/05/2019 à 23h39

Bonjour j'ai besoin d'aide
J'ai besoin de parler à quelqu'un par telephone
Aidez moi j'en peux plus

BLONDIE5 - 23/05/2019 à 00h00

J'ai eut pris de la MDMA il y a de ça quelques années. Effectivement certaine descente son bien plus rude que d'autre..
Il faut ce re centrer a fond sur notre vie quotidienne histoire de ne pas perdre pied et ne pas s'engouffrer dans ce sentiment de depersonalisation. Tu as aussi des plantes naturelle qui aide à descendre plus facilement d un gros tripe.


Pour continuer sur mes dernier messages. J'avait annoncer vouloir arrêté ma consolation de cannabis au 1er janvier. Je n'y suis pas parvenu du tout ! J'ai finalement récupérer mon permis début mai. Oui mais parce que j'ai tricher... (pas fière de moi du tout!) Mais il est juste hors de question de risqué de perdre mes 6 dernier points ! J'ai donc chercher des alternative histoire de me seuvré en douceur car les symptôme du manque me font terriblement peur. Je commence tout juste le seuvrage. Mon dernier petar remonte à dimanche soir . Depuis rien. La 1er nuit a était terrible. Sueur nocturne, tremblement, casiment pas dormi de la nuit. La nuit dernière un peut mieux ! En tout cas j'ai l'impression de me réveiller un peut plus facilement enfin moins dans le brouillard. J'espère de tout coeur tenir bon histoire d arrêter de stresser sur la route ! Et bien-sûr côté financier même si m'ont alternative à un coup. Car oui je me suis mise au fleur de CBD et vraiment sa aide !!! A tout ceux et celles qui souhaitent ce seuvré tout en douceur c'est vraiment une superbe alternative. J'y retrouve le goût . Ce qui pour moi était le plus important ce qui allez limite me manquer le plus! Car bon au bout de 8 ans de fumette ont peut plus vraiment parler de défonce quand ont fume.. c'est loin d'être comparable aux effets des premier joints! Avant de me mètre au fleur de cbd j'ai d'abord réduit ma consomation de thc. Passant de 6 7 joint par jours à 3 .. a l'heure d'aujourd'hui je fume donc 1 joint de cbd a ma pause. Et 2 le soir dans mon lit. Psycologique ou pas j'ai la sensation d'une légère détente sans pour autant être hs dans ma tête ! Voilà pour mon petit retour sur ma consomation j'espère que mon témoignage pourra être bénéfique à d'autre. A très vite.

Sow93 - 04/06/2019 à 14h04

Bonjour à toutes !

Je me présente, je m'apelle S, j'ai 26 ans, et je suis accro au cannabis.
Comme je l'ai lu dans plusieurs de vos témoignages, mon histoire avec le canabis a commencé petit à petit.
J'ai fumé mon premier joint à l'âge de 16 ans. Au début, c'était festif. Et puis, j'ai glissé de plus en plus jusqu'à devenir une fumeuse quotidienne.
Le fait d'écrire dans ce forum est un grand pas pour moi. En effet, j'ai toujours nié le fait d'avoir un problème avec le cannabis. Je ne suis entourée que de gens qui fument, alors cette consommation me paraissait normale.

Aujourd'hui, c'est un élan de ras le bol qui m'a poussé à m'inscrire sur ce forum.

Ras le bol de dépenser mon argent dans mes dose quotidienne
Ras le bol de préférer fumer des joint tout le week end au lieu de profiter des gens, des choses qui m'entourent
Ras le bol de me dire tous les jours en me levant "Bon, le réveil est dur, mais ce soir en rentrant, tu pourras fumer ton joint"
Ras le bol de me coucher tous les soir avec le cerveau embrumé sans pouvoir rêver
Ras le bol de me mentir à moi même en me disant que c'est pas grand chose, que c'est mon petit plaisir, j'ai bien le droit à ça non ?
Ras le bol de me détruire la santé à petit feu
Ras le bol d'organiser ma vie, mes sorties, mon entourage en fonction du cannabis
Ras le bol dêtre seule face à ça
Ras le bol de cette prison.

Aujourd'hui, c'est un nouveau départ. J'ai quitté mon conjoint avec qui je vivais depuis 3 ans.
Une nouvelle vie s'ouvre à moi, une nouvelle vie sans addiction, une nouvelle vie à me découvrir telle que je suis, à m'aimer telle que je suis.

Celles qui sont passées par là, si vous pouviez me donner quelques conseils, ce serait top.

Merci en tout cas à toutes celles qui ont déjà posté leur histoire et leur témoignages. ça fait du bien, de savoir qu el'on est pas seule.

ARIANE1234 - 07/06/2019 à 02h05

Bonjour SOW93.

Je suis aussi une consommatrice de cannabis régulière et je me suis reconnue dans ton témoignage. Je suis aussi tannée de tout ça, et je pense de plus en plus à arrêter le cannabis (si c'est possible diminuer).

J'ai l'impression que je n'y arriverai jamais, mon conjoint fume plus que moi et n'a aucunement l'intention d'arrêter, quand je lui en parle il devient vexer et me dit: Ben jsuis heureux comme ça. Mais les sautes d'humeurs et le fait qu'il s'isole de plus en plus me laisse penser le contraire.....

Moi aussi j'aimerais avoir des témoignages et discuté avec des gens ayant le même problème.

Merci et au plaisir

Répondre au fil Retour