Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Douleur+anxiété après arrêt du cannabis

Par Jessy

90 réponses


Ymts - 06/04/2023 à 16h30

Bonjour à toutes et à tous,

D’abord toutes mes félicitations pour avoir arrêté le cannabis et merci pour vos témoignages ! Je me reconnais beaucoup à travers vos messages et j’espère pouvoir vous rassurer avec le mien.

Voilà déjà près de 3 semaines que j’ai arrêté de consommer du cannabis et du tabac. Cela faisait près de 8 ans que j’en consommais quotidiennement (1 a 2 joints chaque soir, parfois dans la journée quand je ne travaillais pas). Le joint prenait une place beaucoup trop importante dans ma vie. Et depuis plusieurs mois, je pensais beaucoup à arrêter et je pense qu’inconsciemment, mon corps me faisait passer certains messages.

Dans mon cas, j’ai arrêté suite à plusieurs crises de panique (souffle coupée, pointe au thorax, palpitations cardiaques élevées, tremblement…), principalement le soir en rentrant chez moi, seul endroit où je consommais du cannabis.

Des symptômes qui m’évoquaient une crise cardiaque ou même des problèmes de santé importants. Suite à cela, j’ai réalisé un certain nombre d’examens : prise de sang, radio du thorax, électrocardiogramme…. Résultat : tout allait très bien.

Une très bonne chose car j’en étais arrivé à un stade où je devenais hypocondriaque à la moindre apparition de symptômes. Mon médecin traitant m’a donc diagnostiqué des troubles anxieux et m’a prescrit des anxiolytiques. Je ne les ai pas supportés et ai eu pas mal d’effets secondaires. Et pour moi, ce n’était pas la solution (en tout cas, pas sur le long terme).

Alors depuis, je consulte une sophrologue et une psychothérapeute, et ça me fait beaucoup de bien. Je vois déjà quelques améliorations et ça ne va que mieux depuis le début ! C’est encore difficile car j’ai des douleurs importantes au thorax. Mais c’est normal puisque les muscles se contractent à cause du stress causé par le manque et le corps s’habitue à vivre sans cannabis.

Pour ma part, je pensais qu’en arrêtant, j’allais être « en manque », devenir irritable et nerveux…. Mais pour moi, ça s’est traduit par des crises de panique, des douleurs au thorax, une respiration coupée, une sensation d’étouffement, une fatigue intense… C’est juste mon corps qui réagit au manque du cannabis et à toutes les émotions enfouies que je refoulais en fumant. J’en étais arrivé à un stade où je n’arrivais plus à penser à autre chose que les douleurs que je ressentais, au point de m’empêcher de me concentrer au travail, de regarder un film ou une série et même de sortir.

Aujourd’hui, la route est encore longue mais je suis sur le chemin de la guérison. L’addiction est une maladie qui se soigne et je me fais pas de doutes, vous guérirez toutes et tous ! Faites le nécessaire, rassurez-vous en allant passer des examens et s’il n’y a rien, vous saurez d’où ça vient. Prenez du temps pour vous, sortez, allez voir vos proches, parlez-en, décompressez et surtout gardez l’esprit occupé (et croyez-moi je sais que c’est compliqué).

N’hésitez vraiment pas à vous faire suivre (par un psy, un sophrologue, un hypnothérapeute…). J’avais beaucoup de réticences au départ, je n’avais jamais consulté. Mais je ne regrette absolument pas !

Je vous souhaite à toutes et tous beaucoup de courage, c’est un moment difficile à passer mais voyez cela plutôt comme un mal pour un bien. Pour ma part, c’est à la fois une des pires mais surtout une des meilleurs choses qui me soit arrivé dans ma vie ! Tout va rentrer dans l’ordre ❤️

Leshitetmoicestmort - 25/04/2023 à 15h52

Salut à tous ça m’fait grave plaisir de voir que je suis pas seul et surtout de voir des post aussi récents
Je ressens pareil que vous tous je sens mon cœur battre jusque dans mon cou , j’ai des douleurs thoraciques, des grosses douleurs au bras gauches, j’ai même peur de sortir.
Pour moi c’est pas un manque d’appétit au contraire je mange comme un tas c’est assez chaud , j’ai aussi peur de faire du sport car pour une série de 15 traction mon cœur s’emballe comme si j’avais couru pendant 20 min enfin bref j’ai fais un électrocardiogramme qui était normal et on m’a aussi posé un holter sur 24h rien de spécial hormis des écarte énorme mon cœur fais parfois du 30 bpm et est capable de monter vers 140 bpm ce que le cardiologue n’a pas su explique j’ai donc rendez vous dans 6 mois pour voir comment cela évolue.
Grâce à vous je me rassure de plus en plus en me disant que c’est des effets de seuvrage surtout que j’étais un gros consommateur entre 3 et 6 joint par jour de dry sift frozen etc (pas du legé quoi )
J’ai arrêté après un gros bad du jour au lendemain à 19 ans après 2-3 ans de consommation.

Gotaga - 03/05/2023 à 00h41

Bonjour, je poste ce message car les messages précédent mon fais du bien.
J’ai arrêter après 7-8 ans de consolation, après 1 d’arrêt complet j’ai tjrs des douleurs au thorax la peur de mourir. Je pense à ma respiration ect
J’espère que cela ira mieux d’après certain message j’ai l’impression que oui.
Merci pour vos retours de voir qu’on est pas seul me fais du bien je penser vrmt devenir fou et j’me suis reconnu dans plein de témoignage
Courgae

Yansss - 03/05/2023 à 22h04

Bonjour,

J’ai 20 ans, je fumais de puis environs 4 ans, et j’ai décidé après une énorme pointe au cœur (en fumant) d’arrêter de fumer, je fumais environs 3-4 joints ( plutôt 10 au début de ma consommation ) par jours, j’ai arrêter de puis 5 jours, et si sa peut en rassurer certains/ne, la nervosité, le manque d’appétit, et les rêves ou cauchemars qui reviennent sont des symptômes totalement normaux ! Mais j’ai un espèce de stresse qui revient constamment surtout après le taff ou alors le matin ( moment ou je fumais principalement)
Et j’aimerai savoir si des personnes sont dans la même situation que moi ?

Merci d’avance pour vos réponses,
Je vous souhaites bon courage à tous dans cette épreuve !

Hubs25 - 05/05/2023 à 10h02

Bonjour à tous,

J’en suis maintenant à 3 mois d’arrêt après 10 ans de consommations mais j’ai toujours des douleurs à la poitrine gauche avec des pics de douleurs plus ou moins intense. Cela devient long mais j’apprends à vivre avec même si parfois je refais des crises en pensant que j’ai un cancer ou autre…
Je suis suivi par un psychothérapeute depuis 3 semaine mais j’attends de voir sur la durée les bienfaits.

Est ce normal que les douleurs puissent durer aussi longtemps ?

Merci à tous pour vos témoignages

sabsab - 08/05/2023 à 21h42

Bonsoir tout le monde. J'ai arrêté lors du 1er confinement, se qu'il fait 3 ans maintenant. Hubs25 se que tu décrit son des douleurs intercostal. Chez moi les symptômes on durée presque 1 ans. J'ai fumé pendant 15 ans. On devient hypocondriaque car on a peut d'avoir quelques chose de grave. L'anxiété aussi nous fait avoir des symptômes comme des maux de tête des vertiges. A tu vérifier si tu n'étais pas en carence de vitamines ou autre?
J'ai arrêté suite à une grosse crise d'angoisse avec le confinement, nous étions le 1er département à être confiné!
Maintenant je suis stressé à la moindre douleur ou des que je trouve un truc bizarre. Plus nous avons fumé longtemps, plus long seront les symptômes.
Si tu a besoin de te rassurer fait des examens : cardiologue, poumon et prise de sang. Moi sa me faisait pareil j'avais peur d'avoir un truc au poumon et des que j'ai fait ma radio j'allais beaucoup mieux.
Par contre j'ai toujours une carence en vitamines car defois je stress et je sort moins que avant.
Surtout ne pas rester seule .
Bon courage se n'est qu'une passade

TMarf - 14/07/2023 à 02h26

Bonjour à tous, vous imaginez pas à quel point lire tous vos témoignages me rassure.

J’ai arrêté le shit y a un peu moins de 2 semaines après 5-6 années de fumette intensive et c’était vraiment l’angoisse totale, j’ai eu les mêmes symptômes que vous (sensation de poitrine compressée, d’étouffement, gros mal de crâne, fatigue extrême etc…) que je ressens encore un peu aujourd’hui. Je faisais une fixette sur tout ce qui m’arrivait du style petite gêne au bras gauche, picotements, essoufflement, vertiges, j’avais vraiment l’impression que j’allais m’évanouir ou crever à n’importe quel moment, chose qui ne m’arrivait bien sûr jamais lors de ma période de fumette.

J’ai fais un passage aux urgences et comme la grande majorité d’entre vous rien à signaler (ECG, radio des poumons…) ils m’ont quand même prescrit de l’hydroxyzine (ou Atarax) et je dois encore passer un IRM cérébral ce qui me fait un peu peur mais en vous lisant je me rend compte que tout ça n’est que mon corps qui est en plein sevrage (du moins ça m’en a tout l’air)

Ce qui me tracasse un peu c’est que je n’ai pas l’impression d’être plus en manque que ça, mais bon vu la tonne de shit que je fumais chaque soir j’imagine que mon corps,lui, réagit différemment. J’espère juste que ces symptômes vont partir et que je vivrais une vie normale sans devoir me soucier de tout ça.

En tout cas merci à vous de partager vos témoignages j’imagine que vous en avez rassuré plus d’un !

Force à tout ceux comme vous et moi qui ont arrêté le cannabis et pour qui c’est dur, on peut tous réussir à vaincre cette addiction !

Valoucanada - 17/08/2023 à 17h09

Moi ça fait 16jours et mêmes symptômes et 2 séjours à l'hôpital.
Toujours essoufflée et prend tisanes de valériane contre anxiété. .aussitôt me lève un peu vite ou monte escalier essoufflée... même chose à lever les bras pour étendre vêtements sur corde à linge.
Je fumais 1 ou 2 gringos par jour depuis 3-4ans.
Oufff pas facile le sevrage

Entk merci pour vos partages.. je me sent moins seule et j'ai mon peur car ressentir l'anxiété et la tachycardie c'est angoissant
On lâche pas ... ????

Maldiroc - 21/08/2023 à 17h21

Salut tout le monde
Je suis dans la même situation qu'a peu près tout le monde et rassuré de voir que je ne suis pas le seul à vivre un sevrage difficile. J'étais un gros fumeur de cannabis (que du shit) pendant 5 ans à raison de 4 à 6 joints par jour plus fumeur de cigarettes environ 10 par jours et je me retrouve dans tout ce que vous écrivez à la différence prés que je n'ai pas eu tout de suite les symptômes du sevrage après l'arrêt cela a été le cas pour vous ?
J'ai décidé le 01 aout de tout arrêter ( clope et cannabis) et au début franchement pas de soucis les deux premières semaines aucun symptôme de sevrage que ce soit physique ou psychologique. Puis après 19 jours les premiers symptômes du sevrage sont arrivés et ce sont exactement les mêmes que vous avec y compris les vertiges et également une perte d'appétit .Je suis donc allé voir mon médecin qui m'a prescrit un anxiolytique mais ne voulant pas en prendre je suis allé en pharmacie homéopathique et j'ai pris de l'arkorelax pour l'endormissement et de la fleur de Bach pour l'anxiété. j'ai également pris une cigarette électronique afin de palier le manque de nicotine car je ne tenais plus... Cela m'a beaucoup aidé! je ne dis pas que ça a fait disparaitre tous les symptômes du sevrage mais ca les a fortement réduits. Les douches chaudes m'aident également beaucoup !
Courage en tout cas tout le monde car c'est vraiment pas facile…
En espérant avoir pu aidé

Répondre au fil Retour