Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

PDF Imprimer EnvoiMail

Cannabis : les adolescents en ont une image positive

Par Drogues info service Voir les commentaires

L’Observatoire français des drogues et de la toxicomanie a publié l’étude ARAMIS (1) qui permet de mieux connaître les représentations et motivations des adolescents consommateurs de cannabis.

Un produit jugé « meilleur » que les autres

Pour les adolescents de 13 à 18 ans, le cannabis tient ses promesses, surtout lorsqu’ils le comparent aux drogues légales. Il procure du plaisir et ils jugent qu’il a bon goût, ce qui n’est pas le cas du tabac. L’adhésion au cannabis tient au produit lui-même mais aussi à la dimension sociale de s’initier ensemble à sa consommation, qui renforce les liens entre eux.

Il est vu comme une « drogue douce » en opposition aux « drogues normales » et on lui prête des vertus thérapeutiques. C’est la forme « herbe » du cannabis, jugée plus saine, qui est préférée à la résine, contenant trop de produits de coupage.

Les effets négatifs du cannabis minimisés

En consommant du cannabis et en particulier de l’herbe plutôt qu’un autre produit,  les jeunes ont l’impression toute relative de préserver leur santé. L’idée que « tout le monde en prend » réduit la dangerosité du produit et  atténue le caractère illégal de sa consommation. Quant au « bad trip », qu’ils connaissent, il est attribué de préférence aux « mélanges ».

L’image positive que les adolescents ont du cannabis contraste avec le discours très négatif que peuvent avoir à son sujet certains adultes consommateurs réguliers qui souhaitent arrêter. L’addiction, le manque de motivation, les conséquences sociales et relationnelles du cannabis sont des difficultés qui interviennent plus tard dans le parcours du consommateur. Les adolescents ne les perçoivent pas ou peu au moment de leur expérimentation du produit.

(1) ARAMIS (Attitudes, Représentations, Aspirations et Motivations lors de l’Initiation aux Substances psychoactives) est une enquête qui a interrogé et observé environ 200 adolescents de tous les milieux sociaux entre 2014 et 2017.

Réagir