Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Les questions les plus fréquentes sur le cannabis PDF Imprimer EnvoiMail

Le cannabis nuit-il à la fertilité ?

OUI - Des études ont montré que l’usage de cannabis modifie l’équilibre hormonal masculin et féminin nécessaire à la reproduction.

Chez les hommes, cela entraîne une diminution de la production de sperme, de la mobilité des spermatozoïdes et de leur durée de vie.

Chez les femmes, cela entraine un risque augmenté de kystes de l’ovaire et un risque d’infertilité (impossibilité à concevoir) pour les femmes ayant consommé du cannabis dans l’année précédant la tentative de conception. De plus, la grossesse est plus difficile avec un risque augmenté de fausses-couches et de grossesses extra-utérines.

Par ailleurs, une étude a montré l’effet néfaste du cannabis sur la fécondation in vitro, d’autant plus marqué que la prise est récente.

Il est important également de ne pas oublier que les fumeurs de cannabis consomment en général du tabac qui a lui aussi des répercussions négatives sur la fertilité.

Ces études sont parfois controversées et certaines demandent encore à être confirmées. Toutefois, le principe de précaution incite les couples désireux d’avoir un enfant à cesser leur consommation de cannabis et de tabac, d’autant plus s’ils sont déjà suivis pour infertilité ou souhaitent avoir recours à la procréation médicalement assistée.

Sources :

OFDT, Cannabis, données essentielles, 2007 (229 p.)

stop-cannabis.ch, un ennemi de la fertilité

Retour