Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Les questions les plus fréquentes sur le cannabis PDF Imprimer EnvoiMail

Y a t-il un lien entre usage de cannabis et schizophrénie ?

OUI - Mais cela reste très rare. La plupart des usagers de cannabis ne développeront pas de schizophrénie. En revanche, chez les personnes particulièrement fragiles au niveau psychique, souffrant de troubles de l’humeur ou de troubles anxieux, la consommation de cannabis serait un des facteurs qui favorisent la survenue d’une schizophrénie. Cette relation de cause à effet reste néanmoins controversée.

Le risque augmenterait avec les quantités consommées. Il serait ainsi multiplié par 4 pour un consommateur régulier. L’usage avant l’âge de 15 ans, alors que le cerveau est encore en cours de développement, serait un facteur de risque supplémentaire.

Chez les personnes souffrant de troubles psychiatriques préexistants (schizophrénie, trouble bipolaire, etc.) la consommation de cannabis, souvent utilisé comme automédication pour calmer les angoisses, a cependant toujours des conséquences négatives sur l’évolution du trouble : accélération de l’apparition des symptômes, augmentation de l’intensité des crises et rechutes plus fréquentes.

Il est donc fortement déconseillé aux personnes particulièrement fragiles au niveau psychologique ou souffrant de troubles psychiatriques de consommer du cannabis.

Sources :

INSERM, Cannabis : Quels effets sur le comportement et la santé ?, 2001 (428 p.)

OFDT, Cannabis, données essentielles, 2007 (229 p.)

Chollet-Przednowed, Cannabis : le dossier, Folio, 2003 (272 p.)

Retour