Rechercher sur le site :
Vous êtes ici : Accueil > Dialoguer > Forums Drogues Info Service > Avoir un proche qui se drogue

Dico des drogues

Rechercher une drogue :

En savoir plus

Drogues Info Service 0800231313, Ecoute Alcool 0811913030, Ecoute Cannabis 0811912020

Avoir un proche qui se drogue

5 personnes actuellement sur le site : 5 visiteurs.

Ouvert le 9 avril.
Dans ce forum, il y a 157 sujets et 491 réponses consultables.
besoin d’aide - posté le 19 mars 2012  à 09h38 par Brendalie
Bonsoir, je viens ici pour chercher un peu d’aide. Je vis avec un homme qui est sous métha. A u début tout allait bien, il avait même réussi à diminuer. mais voilà un an qu’il n’a (...)
2 réponses à cette contribution
  • Sujet :  Re : besoin d’aide
    coucou ! moi cela fait 7 mois que je suis avec un homme qui m’a avoué en janvier (...)
     

    posté le 30 mars 2012  à  20h45 par louloutte27
    coucou ! moi cela fait 7 mois que je suis avec un homme qui m’a avoué en janvier dernier prendre un traitement suite à la prise de drogues dures pendant quelques temps… il me l’a dit car s’est senti au pied du mur, il devait penser ou du moins espérer que je ne m’en rendrais jamais compte….le jour ou j ai compris, il prenais des flacons de métha, maintenant il est sous subutex…. et plus ca va, plus je me rends compte de beaucoup de choses qui me font peur, pitié, qui me vexe et m’inquiète en meme temps…. j ai plusieurs fois trouvé des petits bouts de papiers( tickets de caisses, bouts d’enveloppes….) roulés j ai fini par remarquer comme de la poudre dessus en dépliant… ; en deux jours 7 subutex minimum sont partis ( il doit en prendre 1 et demi par jour), il est très très irritables, fait des remarques méchantes sur moi et ma vie d’avant…. j en passe…. j ai tellement peur pour lui pour nous…. je ne vois déjà plus d’avenir alors qu on a fait tant de projet….. et en plus il boit une dizaine de bière par jour et un fana de pmu…… je sais que tout ca ne doit pas beaucoup t’aider mais j ai trouvé ta situation semblable à la mienne et j’avais besoin d’extérioriser…. de l’aide serait vraiment la bienvenue…

    • Sujet :  Re : Re : besoin d’aide - posté le 18 juin 2012  à  20h05 par sheeva-sk2011
      salut, je viens de lire ton message dans les grandes lignes je suis ds la meme (...)
       

      salut, je viens de lire ton message dans les grandes lignes je suis ds la meme situation . Prise entre 2 sentiments celui de l’amour le plus fort et la raison qui te dit de prendre tes jambes à ton cou. j’ai analysé , testé , lu et relu… la conclusion est que nous ne serons en rien dans leur guérison notre amour n’est pas suffisant, nous ne maîtrisons rien , n’avons aucun impact, seul EUX peuvent changer les choses. J’ai tt essayé , les reproches, les cris , les pleurs , j’en passe et des meilleurs et rien n’y fait. je ne suis pas de bon conseil pcq moi meme je n’arrive pas à ME prendre en charge face à ca pcq je crains que la seule solution est de partir , mais quel gachi !!! on se sent tellement impuissante … je me demande quel sera notre avenir , je vous souhaite bcp de courage…

Des proches dépendants : que faire ? - posté le 16 mars 2012  à 14h23 par nitrams76
Bonjour, Voici mon témoignage qui est à la fois un appel à qui voudra bien me donner son avis. J’ai 60 ans, retraitée d’un poste à responsabilité dans l’Education Nationale. Je (...)
1 réponse à cette contribution
  • Sujet :  Re : Des proches dépendants : que faire ?
    bonjour j’ai 4ans de plus que vous ,j’ai perdu 1 petit fils de 17 ans et (...)
     

    posté le 16 mars 2012  à  22h10 par annedu52

    bonjour j’ai 4ans de plus que vous ,j’ai perdu 1 petit fils de 17 ans et j’ai 1belle famille décimée par l’alcolisme donc je peut comprendre que votre vie est 1 enfer .votre mari a beaucoup souffertde ce qu’il a vécu etant enfant et n’a pas réussi non plus a construire sa vie sans alcool, malheureusement votre fils souffre a son tour . ont ils envie de s’en sortir,il manque certainement beaucoup de dialogue dans votre famille ,il faudrait qu’ils soient suivis par un psy (encore faut il en trouver 1 bon) et qu’is aient conscience qui ’ils en ont besoin, je comprends aussi que pour vous ce ne serait pas facile de partir pourtant vous auriez la possibilté de vous assumer mais en laissant toutes ces souffrances derriere vous ce serait pas possible .

    mais faites vous aider sinon vous ne tiendrez pas le coup de tout coeur avec vous annedu52

L’alcool detruit ma famille - posté le 16 mars 2012  à 09h33 par Lindsay
Bonsoir, J’ai 20 ans et si ce soir j’écris ce commentaire c’est pas parce que je boit non bien au contraire. Mais parce que mon père boit. Il ne boit pas au point t’etre (...)
Mon copain et l’alcool : besoin d’en parler. - posté le 16 mars 2012  à 09h30 par Copine83
Bonjour, Est-ce que je cherche de l’aide ? Je ne sais pas. Est-ce que je voudrais lui en apporter malgré ses refus ? Surement. Voilà mon histoire à moi : j’ai 28 ans et depuis quelques mois je (...)
1 réponse à cette contribution
  • Sujet :  Re : Mon copain et l’alcool : besoin d’en parler.
    Cela fait un peu plus d’un mois que mon message est en ligne. Aujourd’hui je viens (...)
     

    posté le 28 avril 2012  à  01h13 par Copine83

    Cela fait un peu plus d’un mois que mon message est en ligne. Aujourd’hui je viens juste pour en écrire la fin. Aujourd’hui moi et lui c’est fini.

    Apres des semaines de lutte, de disputes, de rage et de colère j’ai baissé les bras parce que je me rends compte de ne pas avoir la force de supporter un tel problème.

    Pourtant j’ai essayé : quelque jours après mon message il me l’a avoue, qu’il boit trop, on en a parlé, je lui ai trouvé (grâce à ce site) des adictologues, il était (soit disons) prêt à y aller avec moi pour s’en sortir. Il en a même parlé avec son père (c’est plutôt lui qui a entamé la conversation, mais bon, l’abcès a été crevé au moins..) Un enthousiasme qui a duré une semaine, et puis tout à recommencé.

    Aujourd’hui il y a eu l’énième dispute, une nouvelle raison de me traiter comme une moins que rien. Il m’a fallu beaucoup de courage pour en finir, je me sens déchirée parce que malgré tout je l’aime, mais j’ai mes limites. Nous avons nos limites.

    Ceci, malgré tout, est un message d’encouragement pour tous celles et ceux qui vivent cet horreur de la dépendance d’un proche au quotidien. Pour vous il n’est peut etre pas trop tard, je suis sure que certains veulent vraiment s’en sortir..

    J’essaye de ne pas céder à la culpabilité, malgré que cela reste difficile. Je me dit que j’aurais pu faire plus que dire tout simplement à son père, en quittant leurs maison que « vôtre fils a besoin de vous, il doit se faire soigner. » J’aurais peut être pu faire plus.

    A vous, qui avait plus de force que moi, bon courage, vraiment.

mon homme combat contre la drogue dur - posté le 5 mars 2012  à 09h21 par mimi48
bonsoir, je suis une jeune femme de 22ans qui aime et qui fera tt pour aider son homme qui veut sen sortir, je suis pas en train d’écrire ca pour entendre qui faut que je le quitte...je veux (...)
5 réponses à cette contribution
  • Sujet :  Re : mon homme combat contre la drogue dur
    bonsoir, je suis en contact avec des personnes qui sont sous prescription médicale pour (...)
     

    posté le 5 mars 2012  à  23h06 par angetiti
    bonsoir, je suis en contact avec des personnes qui sont sous prescription médicale pour combattre aussi contre la drogue. pour répondre a ta question ce qui a été prescrit a ton homme son des médocs qui ont le même effet que la drogue mais qui n’ont pas la même composition, ça lui enlève le manque et lui donne les mêmes sensations que sous la drogue. ce sont des substitues. c’est vraiment bien que ton homme ai fait les démarches pour arrêter, le mien a voulu se débrouiller seul mais il a remplacé la drogue par l’alcool et c’est encore un combat aujourd’hui. bon courage a toi et a ton homme car ce n’est pas facile

  • Sujet :  Re : mon homme combat contre la drogue dur
    Merci angetiti de ta réponse, la situation a évoluer dans le sens ou ce psy n’est (...)
     

    posté le 6 mars 2012  à  14h31 par mimi48

    Merci angetiti de ta réponse, la situation a évoluer dans le sens ou ce psy n’est pas le bon pour lui,il lui a mis un traitement de fou c tp fort pr lui on c renseigner. Du coup il a décider de plus rien prendre,de gérer tout seul..et donc j’ai très peur qui se mette dans l’alcool aussi..pour l’instant il boit 3 bières en moyenne..il dis qu’il se sent nerveux mais qui faut ke justement il re aprene a Se contrôler,il c sorti de l’héroïne coke sans rien de cachet alors il es capable..je le soutien mais je préférerai quand même ki soi suivi mais vu kil veut plus de cachet ca marche pa ensemble..dc quoi faire ?

    Pour toi j’ai lu ta situation, je connai un couple qui traverse la même situation ac d enfan o milieu.. Il est actuelemen en plein sevrage mais ya d rechute c pa facile il faut vremen une grosse volonté de leur part dc pas le forcer..faut que tu l’aide a voir la vérité en face quand il es pa sous..lui ouvrir les yeux qui est en train de gâcher sa vie qui va tout perdre que Cava le mener a rien..que tu es la pour l’aider mais que tu suporte plus de le voir se détruite..il lui faut un déclic..je te souhaite plein de courage bisous

  • Sujet :  Re : mon homme combat contre la drogue dur
    j ai perdu mon petit fils d’1 overdose de valium canabis et subutex. c’est (...)
     

    posté le 14 mars 2012  à  22h13 par annedu52
    j ai perdu mon petit fils d’1 overdose de valium canabis et subutex. c’est pourquoi je sais qu’il est difficile d’aider celui qu’on aime je vois qu’il est difficile comme on l’a vu aussi de trouver1 psy qui prenne vraiment les choses au serieux, les cachets peuvent l’aider mais je pense que votre homme a vraiment de grandes sou ffrances enfouies en lui ettant qu’il ne les aura pas résolues il aura peu de chances de trouver la force d’arreter ses cosommations je vous souhaites beaucoup de courage

  • Sujet :  Re : mon homme combat contre la drogue dur
    Bonsoir, je vis une situation compliqué moi aussi et cherche des personnes pouvant me (...)
     

    posté le 17 mars 2012  à  21h35 par Brendalie
    Bonsoir, je vis une situation compliqué moi aussi et cherche des personnes pouvant me conseiller. mon homme est sous métha depuis trois ans sans rechute dans l’héro. mais depuis un an, il ne veut plus rien faire et reste couché jour et nuit c’est rare qu’il se lève. nous avons des enfants, et ils ne comprennent pas la situation étant donné qu’ils ne connaisent pas son lourd passé. Il était suivi par un addictologue et avait bien baissé son traitement, du coup l’addictologue l’a envoyé vers un généraliste qui lui prescrit différent cachet qui le font dormir. La situation est très difficile. Si quelqu’un pouvait me conseiller j’en serai ravie. merci d’avoir pris le temps de me lire et bonne continuation et surtout beaucoup de courage à ceux et celles qui galèrent tout autant que moi

  • Sujet :  Re : mon homme combat contre la drogue dur
    Bonjour Mimi48, Je voulais savoir ou es étais ton homme face a la drogue et ou tu en (...)
     

    posté le 6 août 2012  à  14h23 par Commentaidersonchéri

    Bonjour Mimi48,

    Je voulais savoir ou es étais ton homme face a la drogue et ou tu en était dans ta relation avec lui. visiblement il a l’air d’etre "honnete" avec toi et de vouloir s’en sortirn ca me semble un bon début. Je ne saurais te donner des conseil, je suis actuellement avec un homme qui a touché régulièrement a l’héroïne pendant 3ans et essaie de ne plus en prendre depuis que nous somme ensemble mais c’est dur. Tout ce que je peux te dire c’est que ces personnes la sont malades et souvent se sentent incomprises. En tant que petite amie tu peux essayer de discuter un maximum avec lui et régulièrement de ca, sans jamais le braquer et le forcer (personnelement c’est comme ca que je fonctionne). Je te souhaite bon courage pour la suite


Page sujets : ... | < 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 |> |...

Mon espace


Ressources

En parler avec nous :
Vos Questions/nos Réponses

Drogues Info Service : 0 800 23 13 13 (tous les jours de 8h à 2h)
 

Ressources

Au coeur de la codépendance

Au cœur de la codépendance est un ouvrage qui (...)


Vous, vos enfants et la  (...)

Face à un enfant qui se drogue, l’ignorance (...)


Aider vos proches à surmo (...)

" Il est peut-être alcoolique... " Comment en (...)


 

Recherche témoignage d’une

15/04/2014 : Bonjour, je m’appelle Margaux. Je suis étudiante infirmière en troisième année. Dans le cadre de mon travail de (...)


Sevrage cannabis et sommeil

14/04/2014 : Bonjour à tous, Je viens d’arrêter le cannabis depuis 6 semaines après 10 ans de consommation quotidienne. Les (...)


 
Qui sommes nous ? | Informations légales | Lexique | Plan du site | Nous contacter | Identification | Inscription | Charte du site | Flux RSS RSS
3