Rechercher sur le site :
Vous êtes ici : Accueil > Dialoguer > Forums Drogues Info Service > Avoir un proche qui se drogue > Mon copain a un problème avec l’alcool...

Dico des drogues

Rechercher une drogue :

En savoir plus

Drogues Info Service 0800231313, Ecoute Alcool 0811913030, Ecoute Cannabis 0811912020
Zoom - Zoom + Imprimer Envoyer par mail Enregistrer au format PDF

Mon copain a un problème avec l’alcool…



Mardi 17 janvier 2012, par PoTo2712

Message :

Bonjour à tous,

J’ai découvert ce site en cherchant des informations sur internet sur l’alcool, ses répercussions sur la vie de couple, la consommation…

Je vous fais part de mon problème : je viens de quitter mon amoureux, avec qui j’étais depuis 7 ans, nous avons 24 ans tous les deux. Je l’ai quitté car il a un problème avec l’alcool et qu’il ne veut pas le reconnaître, il est dans la phase de déni, et j’en suis arrivée à la rupture car je ne sais plus quoi faire.

Il est ouvrier, son père boit pas mal les WE, il joue au foot, a beaucoup d’amis qui boivent souvent, surtout les WE. Le vendredi soir après l’entraînement ils vont au bar où ils boivent parfois beaucoup, souvent je suis là pour le ramener car il n’est pas en état de conduire. Idem le dimanche après le match de foot. Quand il y a un match en semaine il va le regarder chez des amis et souvent il finit saoul. Quand il rentre du boulot il s’arrête au bar, ou chez un copain, il boit quelques verres, il est un peu pompette. Parfois c’est l’apéro avec des collègues de son père, chez le voisin, sa famille…Il boit 3 ou 4 verres de whisky (doses "maison"). Le vendredi après le boulot son patron paye l’apéro…etc etc Bref il a de multiples occasions de boire, des occasions "habituelles" (après le foot) et d’autres plus ou moins provoquées (quand il s’arrête chez un copain après le boulot pour déposer du matériel et qu’il enchaîne avec l’apéro).

Le problème est que dans toutes ces occasions, il ne sait pas s’arrêter. A moins que je ne sois là pour l’en empêcher clairement, il va continuer de boire, un simple "je m’arrête boire un coup chez machin" se transforme en consommation de plusieurs verres.

Il reconnaît, parfois mais pas tout le temps, que sa consommation est un peu excessive, qu’il ne sait pas dire non etc… Il est timide donc l’alcool lui permet de se désinhiber, il parle plus, fait rire ses amis…

Le problème c’est que sa consommation a de graves répercussions sur notre vie de couple (bien que nous ne vivions pas ensemble car je suis étudiante). Quand il boit il ne donne plus de nouvelle, ne répond pas au téléphone, découche parfois, prend la route complètement saoul, il a parfois été violent avec moi quand il avait trop bu, il a des trous noirs le lendemain, il me ment beaucoup (sur où il était, ce qu’il a fait…)…

J’ai tout essayé : le "fliquer", lui poser des limites, m’infliger des soirées foot juste pour surveiller sa consommation, le laisser gérer, être complètement désintéressée, lui faire du chantage, tenter de le quitter…Rien n’y a fait, jamais.

Il refuse de voir qu’il a un problème avec l’alcool, selon lui il "aime bien faire la fête", il ne boit que les WE, il peut s’arrêter quand il veut, ses potes boivent tout autant que lui…

Ai-je raison de considérer qu’il est dépendant de l’alcool ?? Les rares fois où il admet avoir trop bu, il met ça sur le compte qu’il s’ennuie la semaine car on ne peut pas se voir, que l’ambiance familiale chez lui est détestable, qu’il aime voir ses amis, que la fête après le foot fait partie "du jeu"…

J’ai fini par le quitter il y a 15 jours car il a encore une fois trop abusé, une soirée sans nouvelle, pas rentré chez lui, un état lamentable etc… Malgré tout je l’aime et j’aimerais qu’il comprenne son problème, qu’il sorte du déni, qu’il se soigne, mais comment faire ?? J’ai trop souffert durant toutes ces années pour repartir dans une relation où rien ne changera, mais je sais qu’il noie son chagrin dans l’alcool encore plus que d’habitude (et dans la consommation de beuh malheureusement).

Est-ce que je peux faire quelque chose pour qu’il comprenne ? Mon rôle s’arrête t’il là ? J’ai l’impression d’avoir tout fait, on m’a dit que c’était une maladie, pourtant j’ai l’impression qu’il ne m’aime pas, puisqu’il m’aime moins que l’alcool, il a gâché 7 ans de relation pour ce p*** d’alcool ?? Je dois accepter le fait de quitter un garçon que j’aime, car il n’est pas fichu d’arrêter de boire ?? alors que faire ???

J’ai lu beaucoup de choses sur les "situations à risque", mais pour qu’il arrête il faudrait qu’il coupe les liens avec ses amis, son sport, sa famille, ses voisins, collègues etc…Autrement dit l’impossible !!! Alors il mourra de l’alcool ? D’un accident de voiture complètement saoul, parce-qu’il ne veut pas s’arrêter de boire, ou parce-qu’il ne le peut pas ???

Je me sens complètement impuissante, je dois subir tout cela, je ne sais plus quoi faire, je suis la seule à me préoccuper de lui (sa famille, ses amis, même combat, personne pour lui faire prendre conscience des choses), est-ce que je me fais des films ??? Je suis trop exigeante, j’hallucine ???

Désolée pour la longueur du message mais je ne trouve personne pour m’aider dans cette situation que je dois subir malgré moi…

Merci d’avance pour vos réponses.


Actuellement, il y a 4 réponses consultables.
  • Sujet :  Re : Mon copain a un problème avec l’alcool...
    bonjour PoTo2712 DECULPABILISE, tu n’es pas coupable, ce n’est pas de ta (...)
     

    posté le 18 janvier 2012  à  18h31 par marmote91

    bonjour PoTo2712

    DECULPABILISE, tu n’es pas coupable, ce n’est pas de ta faute, tu es victime de sa maladie et il faut te protéger

    ton témoignagne ma beaucoup touchée, je te répondrai ceci : tu ne peux pas le guérir a sa place, tu as fais tout ce que tu pouvais faire pour l’aider et faire plus ne changera rien, rien et rien…

    Tu l’as quitté… c’est trés bien et je vais te dire pourquoi… parceque apparemment il n’est pas mûr (tu sais le fruit, quand il est mûr, il tombe…) là il n’en n’est pas à ce stade, il n’a pas accepté qu’il a un problème avec l’alcool. Tant qu’il ne sera pas mûr, il continuera à boire et même ce servir de toi comme pretexte pour boire, comme la séparation , il va te dire : " ma chérie , reviens et je te promet de ne plus boire, ect ect …" ne tombe pas dans le panneau : si vraiment il est malheureux que tu l’ais quitté, peut-être va t-il réagir, mais je voudrais que tu sois consciente que si il ne le décide pas lui même, de se soigner, je dis bien soigner ( c’est une maladie qui peut se soigner comme on soigne un cancer ou le sida…. on ne guérit pas de l’alcool, même aprés de longues années d’abstinence il peut y avoir rechute… comme le cancer)

    Il faut te protéger contre sa maladie (se mettre dans sa bulle) il faut que tu continues à vivre ta vie ATTENTION ce n’est pas être égoïste, c’est sa vie à lui avec l’alcool, mais ta vie à toi ce n’est pas l’alcool, donc se mettre à l’écart est trés bien pour toi, je connais trés bien de sentiment de culpabilité qui t’assailles, mais tu n’y es pour rien, ce n’est pas à cause de toi qu’il boît, ce n’est pas toi qui l’oblige à boire, c’est lui seul qui décide de boire pour se sentir mieux et oublier les pressions , les tensions, son mal-être aussi…

    Un jour des gens biens attentionnés (Association des ALANONS, association de personnes qui vivent au quotidien l’alcoolisme d’un proche)m’ont dit "tant qu’il ne sera pas au fond du trou, il ne se passera rien" evidemment ces mots sont lourds de conséquences ; ça veut dire que si il tombe trés trés bas, il peut ne pas se relever… même mourrir ( perdre son boulot, aller en prison,bagarre, accident de voirie ect ect…) Mais il peut se relever et se prendre en main en décidant de suivre une cure de desintoxe, d’accepter le fait que "JE SUIS ALCOOLIQUE DONC JE SUIS MALADE ET JE DECIDE DE ME SOIGNER le chemin et long et semé d’embuches

    Il faut que tu saches que pleins de gens autour de toi ont vécus ce que tu vis, tu n’es plus seule, tu n’es en aucuns cas responsable de son état tu l’aimes, prends de ses nouvelles régulièrement, c’est une grande chance pour lui, même si il ne s’en rend pas compte, mais lorsqu’il boit, mets toi dans ta bulle ; va faire un tour, va voir une amie, va au cinéma ne reste pas dans SA bulle à lui, tu l’aide mais tu n’as pas a supporté son alcoolisme… laisse le… tu es jeunes , vous n’avez pas d’enfants, tu as fais tout ce que tu pouvais pour lui, à chacun sa route

    Mon mari a bu plus qu’un homme pouvait boire pendant toute une vie, j’ai supporté pendant 15 ans puis comme toi, j’ai essayais pleins de truc et d’astuces, je me demandais toujours pourquoi ? est - ce de ma faute ?

    j’en ai eu marre, je suis partie avec nos deux enfants (10ans et 6ans)et lui ai donné 1 ans pour se bouger (divorce vente de la maison…) dans la foulée, j’ai dit à tout le monde autour de moi, la famille et les amis, aïe aïe… Sa mère a trés mal réagit, mais petit à petit j’ai eu le soutien de tout le monde ainsi que les ALANONS et cela m’ beaucoup aidé, il ne boît plus depuis 12 ans et vivons toujours ensemble,il suit un régime o% alcool, dans tout ( dentifrice, plus d’utilisations d’aftershave, plus de vins dans le boeuf bourguignon, je décrypte toute les étiquettes de bouffe pour être sûre qu’il n’y a aucune trace d’alcool)c’est le prix à payer, mais je sais et il sait qu’il y a toujours un risque de rechute… que j’espère jamais…

    j’espère que mon expérience te donnera la force de surmonter cette épreuve dans ta jeune vie la vie est belle et il faut en profiter… toi aussi tu as droit au bonheur de la sérénité

    prends soin de toi

    • Sujet :  Re : Re : Mon copain a un problème avec l’alcool... - posté le 25 janvier 2012  à  17h49 par bluenaranja
      Bonjour Marmotte, Merci de ce super témoignage, qui donnera je l’espère du (...)
       

      Bonjour Marmotte,

      Merci de ce super témoignage, qui donnera je l’espère du courage et de la force aux compagnons de galère, à ceux qui subissent malgré eux, ceux qui ont un être aimé addict - que ce soit aux jeux, à l’alcool, à la drogue. Tu as tout très bien résumé, je suppose que tu as hélas appris tout ça " à la dure". Mais au moins, ton expérience peut aider les autres. Et surtout, cela a marché pour vous, bravo !

      Et comme tu l’as si bien souligné, on ne peut aider quelqu’un que si cette personne le souhaite. Et parfois, aider, ça veut aussi dire laisser la personne seule en face de ses propres problèmes, au lieu de tout vouloir arranger à sa place.

      Courage à tous et merci pour ce message d’espoir

      bluenaranja

  • Sujet :  Re : Mon copain a un problème avec l’alcool...
    Bonjour, C’est un très gros problème, j’ai moi même un copain depuis (...)
     

    posté le 14 mars 2012  à  21h12 par lara91

    Bonjour, C’est un très gros problème, j’ai moi même un copain depuis bientot 9 ans et on fait que de se séparer et a chaque fois c’est toujours le même problème, il boit trop d’alcool et le lendemain il regrète il s’excuse et ensuite il recommence, il a essayé de faire 2 fois de cure et il a rechuté a chaque fois..je vais devoir vraiment la lacher pas le choix.

    Si on reste avec un alcoolique on est malheureuse alors pas la peine.

    Je peux dire a toutes les femmes qui ont un alcoolique de le quitter avant que ça sois trop tard car les hommes sont vicieux et malins il font tout pour detruires les femmes alors laissez tomber ça sert a rien.

    Bonne chance a toutes

  • Sujet :  Re : Mon copain a un problème avec l’alcool...
    Salut a tous et à toutes, voilà mon copain va avoir 25 ans et moi j’ai 21 ans (...)
     

    posté le 19 mars  à  09h35 par cricri650
    Salut a tous et à toutes, voilà mon copain va avoir 25 ans et moi j’ai 21 ans celà fait 1 an que nous sommes ensemble, et j’ai la phobi du vomi je suis émétophobe, mon copain est au courant. Il vie dans une petite vallée et moi dans une ville. Je monte le voir en train tout les week end. Il vie que du foot de TOUS ses pots et de la fête. Presque tout les week end il ce met une cuite ou quand on sort juste comme sa il fini complètement soual à pas parler normal a tituber et fini par vomir ( l’angoisse je le vie très mal et j’en souffre), je dort donc au canapé par peur qu’il me vomisse dessus dans le lit car il à déjà fait (vomir dans le lit dans la chambre). Je l’ai quitter 1 foi déjà car un jour il a failli nous tuer en voiture. Je ne sais plu quoi faire j’ai tout essayer le contrôler en soirée lui dire d’aretter de boire quand sa commencer a aller trop loin… il a faillis ce battre un soir. Je désespère mais je l’aime tellement. J’ai peur de le quitter d’en soufrir et lui de ce perdre dans l’alcool encore plus. Je ne crois pas qu’il soit alcolique mais je sais qu’il à un problème avec sa. Il préfère ce priver de sortir pour pas boire, c’est grave !!!!! Son père est comme lui, le foot, les pompiers, la bringue les week end et les pots !!!! je pence qu’il faut avoir grandis la dedans pour comprendre ce monde….. ce qui n’est pas mon cas ! Que dois-je faire ?


Mon espace


 

A la une

 ABC  DEF  GHI  JKL
 MNO  PQRS  TUV  WXYZ
 
 

Ressources

Au coeur de la codépendance

Au cœur de la codépendance est un ouvrage qui (...)


Vous, vos enfants et la  (...)

Face à un enfant qui se drogue, l’ignorance (...)


Aider vos proches à surmo (...)

" Il est peut-être alcoolique... " Comment en (...)


 

Les jeux

28/07/2014 : bonjour, je crois que mon fils de 25 ans est addic aux jeux vidéos. depuis + de 6 mois maintenant mon fils a des (...)


Au secours...je veux qu’il

23/07/2014 : bonjour , je suis mariée a un alcoolique depuis 14 ans au début , ça n’était que les weekend il y a 5 ans , (...)


Qui sommes nous ? | Informations légales | Lexique | Plan du site | Nous contacter | Identification | Inscription | Charte du site | Flux RSS RSS
5