Rechercher sur le site :
Vous êtes ici : Accueil > S’informer > Dossiers thématiques > Le dépistage des drogues > Tableau des durées de positivité des drogues

Vos questions nos réponses
Drogues Info Service 0800231313, Ecoute Alcool 0811913030, Ecoute Cannabis 0811912020

Zoom - Zoom + Imprimer Envoyer par mail Enregistrer au format PDF

Tableau des durées de positivité des drogues





Ce tableau offre un panorama des durées moyennes de détection et des seuils retenus par la communauté scientifique pour les principales drogues (héroïne, cocaïne, ecstasy, cannabis, etc.) et les médicaments de substitution dans les urines et dans le sang.

Avertissement

Les durées répertoriées dans ce tableau sont des indications moyennes (et non des durées exactes) qui dépendent de nombreux facteurs : concentration du produit, quantité consommée, poids de la personne, etc. Le tableau indique les durées minimales et maximales de dépistage pour chaque drogue en jours.

  • Exemple : pour la cocaïne il faut lire qu’en matière de dépistage urinaire la durée de la positivité au dépistage est d’au moins 2 jours et peut durer jusqu’à 4 jours.

Ces durées indicatives s’entendent après un délai d’apparition qui peut varier, selon les substances recherchées et les modalités de consommation, entre quelques minutes et quelques heures.

Drogue

Substance recherchée

Urines

Sang

Seuil de détection
(1)

Amphétamines (dont ecstasy)

d-ampétamine

d-méthamphétamine

2/4

2/4

1000 ng/ml

50ng/ml

Cannabis

Tetrahydrocannabinol

Acide tetrahydrocannabinoïque

Usage occasionnel

Usage régulier (2)

0/1

50 ng/ml

1 ng/ml

3/5

30/70

Cocaïne

Benzoylecgonine

2/4

0/1

300 ng/ml

50 ng/ml

Crack

Benzoylecgonine

2/4

0/1

300 ng/ml

50 ng/ml

Opiacés

Codéine

Morphine

1/2

0/1

300 ng/ml

20 ng/ml

Héroïne

Monoacétylmorphine

et morphine

1/2

0

300 ng/ml

20 ng/ml

Méthadone

Méthadone

3/7

n.c.

300 ng/ml

20 ng/ml

Buprénorphine

Norbubrénorphine

1/2

1/2

200 ng/ml

20 ng/ml

Morphine

Morphine

1/2

0/1

300 ng/ml

20 ng/ml

L.S.D.

N-desméthyl-LSD

1/2

0

0,5 ng/ml

G.H.B. (3)

G.H.B.

0/12 heures

0

-

(1) Le seuil de détection est la limite au-dessous de laquelle un test négatif et au-dessus de laquelle il est positif. Il est exprimé en nanogramme (milliardième de gramme). Le premier chiffre correspond aux seuils retenus pour le dépistage urinaire, le second aux seuils retenus pour le dépistage sanguin. Ces seuils sont définis par un arrêté du 5 septembre 2001. En matière de conduite automobile, la loi du 12 juin 2003 a fait disparaître la notion de seuil en matière de dépistage sanguin.

(2) L’usage régulier de cannabis est défini comme la consommation de plusieurs joints par semaine.

(3) Les difficultés de détection du GHB tiennent à la fois à la rapidité de sa disparition dans l’organisme et au fait que le GHB est présent naturellement dans le corps humain. Au-delà de la période de temps indiquée, le taux retombera forcément sur un résultat inférieur à 10mg/l qui correspond à la présence normale de GHB dans l’organisme.

Chapitre précédent : Le dépistage des drogues sur la route

Suivez-nous :



Dernière mise à jour le 11 décembre 2012.
 

Dico des drogues

Rechercher une drogue :

En savoir plus

 
 

A la une

 ABC  DEF  GHI  JKL
 MNO  PQRS  TUV  WXYZ
 
Qui sommes nous ? | Informations légales | Lexique | Plan du site | Nous contacter | Identification | Inscription | Charte du site | Flux RSS RSS
4