Par chat

Chattez avec
Drogues Info Service

Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

PDF Imprimer EnvoiMail

Alerte sur une drogue : la PMMA

Par Drogues info service Voir les commentaires

Des comprimés « d’ecstasy » en circulation en Europe contenant de fortes doses de paraméthoxyméthamphétamine (PMMA) ont été signalés récemment par le système de veille belge Eurotox (1) et l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). Plusieurs décès avec présence de PMMA ont eu lieu ces derniers mois au Royaume-Uni et en Belgique. Les comprimés identifiés ont une forme de pentagramme avec comme logo le « S » de Superman, mais d’autres formes de comprimés peuvent  aussi en contenir.

La PMMA est une drogue relativement méconnue des usagers, notamment parce qu’elle est le plus souvent vendue sous le nom « d’ecstasy » et que les consommateurs s’attendent donc à prendre de la MDMA. La PMMA est d’ailleurs souvent mélangée à de la MDMA ou de la paraméthoxyamphétamine (PMA) (2).

Plusieurs facteurs rendent cette drogue dangereuse :

  • Les doses létales (mortelles) peuvent être facilement atteintes ;
  • Les effets perçus de la PMMA sont différents que ceux attendus lorsqu’on prend de « l’ecstasy » (MDMA) alors que des effets « périphériques » (cardiovasculaires et musculaires notamment) se manifestent. Cela peut inciter les usagers à prendre plusieurs comprimés dans l’espoir d’obtenir les effets escomptés ;
  • L’existence, comme le signalent ces alertes sanitaires, de comprimés fortement dosés en PMMA.

Sources :

(1) : Un décès suite à la consommation de PMMA (Eurotox)

(2) : Report on the risk assessement of PMMA (EMCDDA)

(3) : Circulation possible de comprimés d'ecstasy comprenant de la PMMA (OFDT)

Réagir