Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

PDF Imprimer EnvoiMail

Plus de 2000 joueurs ont cherché l’aide des CSAPA en 2014

Par webmestre Voir les commentaires

En France, le Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) sont les structures vers lesquels les personnes en difficulté avec une addiction peuvent se tourner pour être aidées. L’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) vient de publier un bilan de la fréquentation de ces centres en 2014 et depuis 2007. Parmi les personnes reçues, les personnes qui consultent pour un problème d’addiction sans substance sont en constante augmentation.

En 2014, 8000 personnes qui consultaient en CSAPA ont déclaré que leur premier problème était un problème d’addiction sans substance. Parmi elles un peu plus d’une sur quatre (environ 2000) a un problème de jeu d’argent et de hasard. Ce sont surtout des hommes (75%) dont la moyenne d’âge est de 42 ans, ce qui en fait un groupe d’âge moyen assez élevé parmi les différents groupes consultant en CSAPA.

La prise en charge des addictions sans substances par les CSAPA a fortement progressé ces dernières années pour s’établir aujourd’hui à 93%.

La part des femmes dans la prise en charge, la place de l’alcool et des autres drogues… pour en savoir plus sur les caractéristiques des personnes prises en charge par les CSAPA, consultez Tendances n°110 : les personnes accueillies dans les CSAPA.

Réagir