Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Mon copain a-t-il un souci avec l'alcool ?

Par zorkylyly

Bonjour à tous,

Je suis ici car j’ai besoin de réponses, je pense que mon copain a des soucis avec l’alcool et qu’il ne s’en rend pas compte. Je voudrais savoir si c’est le cas ou si je suis parano…

Je ne sais pas vraiment par ou commencer donc je vais commencer par dire que je tiens à lui et que je voudrais lui faire avoir un « déclic » pour qu’il comprenne que maintenant les choses vont trop loin et que cela joue sur notre bonne entente…

Il a toujours était un bon vivant, un bon tchatcheur, le meneur de troupe on va dire. Il a toujours pendant des soirées consommé de l’alcool sans que ce ne soit sans grande gravité.

Ces derniers temps, son boulot n’est plus vraiment tout beau tout rose et je pense que c’est ce qui a empiré les choses. Ses habitudes ont changées, petits à petits les week ends à deux ont été remplacés par les week ends « beuverie » auparavant occasionnels, les soirées en couples ont disparues pour des soirées apéros et les cafés lors de la visite d’amis sont devenus des whisky…

A cela s’ajoute les « Mais oui, que je peux conduire », les « Je suis jeune j’en profite » ou encore les « T’inquiète pas ». Mais si je m’inquiète. Je m’inquiète quand il rentre avec un petit coups dans l’aile quelques fois dans la semaine, je m’inquiète quand il paye un coup à chaque personne qui passe le porte(même au réparateur de chauffage), je m’inquiète quand il boit seul car l’autre personne a refusé, je m’inquiète quand en soirée il ne s’arrête plus et devient même parfois lourd, je m’inquiète quand il n’arrive même pas à s’empêcher de boire lors de repas avec ma famille, je m’inquiète quand fièrement il me dit que la veille il s’est mis cher, je m’inquiète quand je lui dit d’arrêter et qu’il continue… Je m’inquiète aussi quand on me dit « Ton copain ? Ah oui celui qui n’a pas lâché sa bouteille de la soirée » ou encore « Avec lui une bouteille ouverte est fini » …

Voici un vague résumé donc de ce qu’il se passe, de plus il me dit ne pas boire la semaine mais je sais que c’est faux. Il n’envisage pas une soirée sans alcool, pour lui c’est l’ennuie total mais il ne trouve pas le juste milieu et il force presque certains amis à boire quand ils ne le veulent pas. J’en suis arrivée à refuser de faire des soirées seule de mon côté de peur qu’il ne fasse la fête et conduise bourré et il en arrive aussi à me blesser sans s’en rende compte en se lançant dans la consommation de shooter alors que j’avais de la famille présente à la veille d’un enterrement et même à l’enterrement… (Je ne sais pas si je me suis bien expliqué mais au final c’est surtout qu’il a bu a un moment où il n’aurait pas dû, que le lendemain à l’enterrement il nous a rejoint auprès de la famille le soir, qu’apparemment il en avait déjà un coup dans l’aile alors que moi je l’attendais qu’il a réussi à se bourrer la gueule dans une tel situation…)

J’ai eu beau lui parler de tout ça il me dit toujours que ce n’est pas grave et en en parlant avec des amis à lui on pense donc qu’il a un problème mais on ne sait pas comment le gérer…

Je tiens beaucoup à lui, nous sommes ensemble depuis 6 ans, sauf que là ce comportement joue pas mal sur le mien car des fois ou je voudrais être tranquille pendant au moins un week end il ne peut se passer d’inviter des gens ou de s’arranger pour que l’on ait une soirée. Il vient de passer son permis moto et même si m’a fait pas mal de belles promesses je m’inquiète aussi pour ça…

Pensez-vous qu’il y aurait un moyen pour lui faire comprendre qu’il doit diminuer sa consommation sans le perdre ? Je ne suis pas sûre de pouvoir supporter ce comportement encore longtemps, cela joue sur mon humeur, je deviens de plus en plus insupportable et il ne comprend pas pourquoi. Je tiens tellement à lui mais même si il est adorable et aimant quand il est sobre, le fait d’avoir l’impression de ne plus passer de temps avec lui en dehors de ces apéros de m****, me donne l’impression de le perdre et j’ai l’impression qu’il s’en fiche, je ne sais plus quoi faire…

Fil précédent Fil suivant

Répondre au fil Retour