Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Que faire ??? Aider moi s'il vous plaît

Par Louize7779

Je ne sais pas si vous aurez mon message, si mon problème sera entendu par quelqu'un mais je tiens à vous écrire quand même. Je m'appelle Emma, j ai 17 ans bientôt, et je souffre d une dépendance à l'alcool. Au début je me suis servie de l'alcool pour combler ma dépendance à des drogues dures. Mais maintenant j en suis presque autant attachée... Je commence à boire de la vodka ou de rhum tôt le matin avant d aller en cours, sinon je suis angoissé et j ai les mains et le reste de mon corps qui tremble énormément. Mais je ne finis jamais pour autant dans un état d ivresse, juste assez pour être moins stresser quand je suis seule ou angoissée. Je bois de l alcool le matin et le soir pour arrivé a dormir (j arrive plus a dormir), j ai aussi des pertes d appétits je n arrive pas a manger normalement (enfin comme avant)... Mais j ai vraiment envie d'aller mieux et de guérir. Je suis motivée psychologiquement mais ne sais pas quoi faire ? Alors j ai consulter votre site, et je me suis dis c'est parfait, ils pourront m'aider et me donner des conseils. Merci d avance pour m avoir répondu et a bientôt

Mise en ligne le 11/12/2017

Bonjour,

Nous avons bien reçu votre message dans lequel nous avons perçu, au-delà du mal-être, une certaine solitude.

Nous ne savons grand-chose de ce que vous vivez,votre quotidien,votre entourage. Nous relevons que vous avez commencé à boire par substitution à d’autres  drogues avant d’en devenir dépendante. Vous avez également fait mention de trouble du sommeil et d’un état de stress récurrent. On peut donc sans trop se prononcer supposer que vos consommations passées et actuelles visent à régler ou masquer un mal être. A celui-ci s’ajoute une dépendance physique que vous ressentez chaque matin notamment.

Le sevrage à l’alcool, en plus d’être difficile, nécessite impérativement un suivi médical, mais il nous semble également que vous auriez besoin de trouver un lieu où parler de tout cela. Aussi, nous vous suggérons de contacter un centre d’alcoologie dans lequel vous allez dans un premier temps faire le point de votre situation avec des professionnels. Il s’agira de médecins, d’alcoologues, psychologues, psychiatres, addictologues, etc qui vous accueilleront gratuitement, en toute discrétion et sans jugement. Vous serez écoutée, soutenue et vous vous verrez proposer des pistes pour vous aider à en finir avec  vos addictions.

Ne connaissant pas votre département de résidence nous vous avons mis le lien des adresses utiles de notre site. Vous aurez juste à entrer le département avant de lancer la recherche.

Si vous souhaitez reprendre tout cela avec nous n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes joignables par tchat via notre site (gratuit et anonyme) du lundi au vendredi de 14h00 à minuit ou au 0800 23 13 13 (Drogues Info Service, gratuit et anonyme) tous les jours de 8h00 à 2h00 du matin.

Bien cordialement.

 

 

En savoir plus :

Retour à la liste