Par téléphone

Drogues Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Drogues Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Mon copain a reconsommé de l'héroïne. BESOIN D'AIDE

Par matri0chka75

Bonjour,

Je suis avec mon copain depuis 6 mois et nous habitons ensemble depuis 1 mois. Nous étions déjà amoureux au lycée et 10 ans nous ont ensuite séparé. Il m'a raconté sa dépendance à l'héroïne et m'a expliqué qu'il était substitué depuis quelques années à la méthadone.
Je suis très angoissée par l'idée qu'il recommence et hier soir,j'ai découvert 3 traces sur son bras. Il m'a répondu, endormi, qu'il s'agissait de croûtes de petits boutons mais je n'y ai pas cru.
Ce matin, en allant sur sa session google, je découvre dans l'historique qu'il a cherché "où trouver de l'heroine paris 13". Je crois que c'est plus que clair...
Je ne sais pas quoi faire... sad

Fil précédent Fil suivant

15 réponses


fannie59 - 06/02/2017 à 20h01

Bonsoir,

je peux vous comprendre mon mari à le meme traitement depuis 10ans et il rechute par periode
Quoi faire je peux pas vous dire je peux pas me mettre a votre place par contre je vous conseil de l'aider à se soigner si il le souhaite vraiment. Je peux vous dire kil faut etre solide car selon les personnes c'est très long pour se soigner si vous avez des question n'hesiter pas

matri0chka75 - 21/02/2017 à 13h28

Je l'aide de toutes mes forces mais j'ai l'impression d'être face à deux personnes différentes. C'est un garçon adorable qui peut d'une minute à l'autre s'assombrir...
Votre mari est-il lui aussi sous traitement ? Méthadone ? A quelles doses ?
Est-il suivi par un centre, un psy ?
Merci d'avance pour vos réponses.

fannie59 - 21/02/2017 à 20h16

Oui il est sous methadone il avait arreter il y a 7ans pendant 1ans et a rechuter. il est actuellement a 30 est vous?
il a fait les psy mais sa ne marcher pas car il travaille et les horaires ne correspond pas ac les emploi du temps des medecin et il ne veut pas se mettre en arret se que je suis d'accord.
Sinon il est suivi par son médecin traitant et un super pharmacien que kan jai des kestion il me répond il me remonte le moral en me disant que mon mari va y arriver alors que moi je dit tjr non.
Des fois le changement de vie les aides, nous on a déménager et pendant 1 ans le bonheur car la fréquentation était couper .
J'ai lu un livre sur une personne qui a prit de la drogue si vs voulais le titre sa ma fait comprendre un peu son comportement.

J'espère vous aidez

matri0chka75 - 22/02/2017 à 18h19

Il est sous méthadone. Officiellement à 140mg par jour mais il ne prend plus 40mg. Il m'a dit qu'il avait peur de dire la vérité à son médecin de peur d'être un jour à cours...
En effet, à des moments où il ne se sent pas bien, on en est venu à nous dire qu'il valait peut-être mieux qu'il prenne une dose un peu plus importante plutôt que de craquer... Mais bon, la différence est quand-même de 100mg, c'est énorme je trouve.
Sinon, il est suivi dans un Cspa mais ses rendez-vous avec la psy sont beaucoup trop espacés : 1 mois.
J'aimerais qu'il trouve un thérapeute qui puisse le voir au moins toutes les 2 semaines.
Il a ce problème de drogue, de traitement, d'argent et de vols et de mensonges... J'ai parfois l'impression d'être avec 2 personnes différentes selon les situations, son attitude.
Êtes-vous aussi confronté à ce type de comportements ?
Je dois rencontrer son médecin traitant dans une semaine pour lui parler de lui et de moi, de nous.
Avez-vous vous aussi des problèmes personnels à régler ? Dépression, dépendance ?
Je veux bien le titre du livre.
Merci beaucoup.

fannie59 - 22/02/2017 à 20h03

mon mari à baisser progressivement pour moi c'est pas normal après je suis pas médecin mais mon mari soit prenait pas sa dose et prenait l'heroine à coté mais je sais qu'il en a d'avance aussi au cas ou il peut pas aller à la pharmacie.
oui je trouve aussi que c'est pas encore sa pour les suivi sur le livre que je vous parler c'est sur des méthode des état unis et autre et je trouve sa super.
Oui tous à fait il me prend l'argent dans mon sac ou mes cheque et dit que c'est pas lui ou que c'est la dernière fois. Il met jamais son téléphone en sonnerie il passe des heures au toilette disant qu'il est malade et bien d'autre.
c'est à dire moi personnellement si j'ai des problème de dépendance?.
Si vous vous entendez bien avec le médecin demander lui des analyses pour vous rassurez mais sachez que c'est pas obligatoire de les faire et c'est bien malheureux pour nous. Et sachez aussi que si il consomme pas de la drogue il peut se retourner sur les jeux alcool ect soyer vigilante à tous sa et parler autour de vous que sa soit pas tabou.
Travail-il ?
De rien sa me fait du bien de ne pas être toute seule dans se cas et surtout je sais que vous me comprenais.

ano6542 - 23/02/2017 à 13h41

Mon homme avait réussi a arrêter, 4ans plus tard, son MD traitant a trop baisser son traitement subutex, un coup de.stress au boulot, une petite dépression' qui s'installe et il est retomber ...
Sa a durer 8mois!
J'ai pas compris tous de suite, quand j ai compris je lui en n'ai voulu, je suis parti une paire de jour ... Mais il est min amour, je ne peut pas le laisser comme sa...
Il faut enormement parler, ne pas.le juger, l'écouter, perso je l'aider a gérer son budget, je lui dis ai après les comptes, tu PT autant mais pas plus ... Il essayer de respecter ça ...
Puis on a attendu ses congés, il s'est sevré seul ... Il est rester 3/4joirs dans le fauteuils courbature et fiévreux ... Mais j'ete la, je lui donner ses bains, l'habiller ...
Mais sa n'as pas été ... Le manque été tkrs la ...
Puis on lui a parler d'un centre d'adictologie... Il m'en a parlée, pris rdv, j'y suis aller avec et depuis il a un traitement méthadone , il discute un petit peu la bas... Parfois je l'accompagne mais sa se fais rare ... Je lui fais confiance mtn ...
Le plus dur dans tous sa après se dir que notre homme se fais du mal c'est de reprendre a lui faire confiance ...

matri0chka75 - 23/02/2017 à 16h05

Fannie59 : en général, mon compagnon rechute tous les 2, 3 mois... On arrive d'ailleurs à l'échéance et récemment, il m'a dit qu"il en avait envie. On parle assez régulièrement de la came et apparemment, ça lui permet de l'aider à affronter son envie mais... une part de moi me dit que je ne peux pas lui faire confiance... Y arriverais-je un jour ?
Concernant les problèmes qu'il a autour de sa dépendance à la drogue, je trouve qu'il boit beaucoup : au moins 1 ou 2 bières 50cL de Heineken... Ça m'inquiète aussi. Il a tendance à jouer au
Je ne crois pas qu'il m'ait déjà volé mais il l'a souvent fait à d'autres par le passé, jamais à ses proches paraît-il.
Je n'ai pas compris ce que votre mari faisait enfermé dans les toilettes ?
Autre question, a-t-il l'habitude de s'injecter ou de sniffer ?
Quel genre d'analyse je peux demander au médecin ?
Pour ma part, quand je parlais de dépendance, j'ai un problème avec l'alcool lié à un passé très douloureux. Je suis suis sous antidépresseurs, anxiolytiques et somnifères mais je souhaite diminuer et arrêter. J'y travaille. Mais c'est vrai que c'est difficile de lutter soi-même contre ses démons et devoir se battre pour d'autres démons.
Sinon, oui, il travaille, heureusement. Il est superviseur dans un restaurant.

matri0chka75 - 23/02/2017 à 16h06

ano6542 : depuis quand êtes-vous avec lui ? Quelle âge avez-vous ?
Avez-vous des enfants ?
Personnellement, j'ai du mal à envisager l'avenir, par crainte...

kaorie - 24/02/2017 à 10h20

Bonjour,
Voilà je vis à peu près la même choses que vous, mon copain, avec qui je suis depuis 8mois,est sous traitement méthadone (80mg),il m'a tout de suite parler de son histoire car il ne voulais pas d'une relation dans le mensonge, ce qui a installé un climat de confiance entre nous. On vivait loin l'un de l'autre, et pour plusieurs raisons j'ai déménagé par chez lui. Récemment j'ai découvert qui snifés encore, j'ai péter un plomb sur le coup(pas de cris mais bien énervé)puis on a discuter, il m'a dit que ça fait pas longtemps, il me promet d'arrêter et de m'en parler si il en a envie de nouveau.seulement moi depuis je pete un câble, me pose plein de question. J'essaye de me dire que c'est comme une maladie qu'il a, et que parfois il a des rechute, un peu comme le cancer... Mais bon, j'en pleure tous les jours ou presque, sans compter que je ne peux en parler à personne... Bref, j'pense que si j'vois pas d'amélioration de mon partage en vrille j'irai consulter un psy, question d'être assez forte pour le soutenir.... Voilà
Autrement je suis assez intéressé par le livre dont vous parlez, j'aimerais vraiment arrivé à comprendre pour l'aider comme il faut

Répondre au fil Retour